Référence multimedia du sénégal
.
Google

COUP MORTEL : Le jeune homme accusé d’avoir abattu son oncle attend son sort

Article Lu 1553 fois


Le tribunal correctionnel de Louga a mis en délibéré jusqu’au 30 janvier son verdict concernant un berger jugé pour avoir abattu son oncle en mars dernier d’un coup de fusil dans leur village de Diélègne (Keur Momar Sarr). Après avoir écouté la réquisition du procureur et les plaidoiries des conseils de la partie civile et de la défense, le président du tribunal régional, Abdoulaye Bâ, a choisi de renvoyer à la fin du mois courant sa décision sur le jeune berger accusé de coups mortels sur son oncle. L’accusé, qui a reconnu et regretté les faits qui lui sont reprochés, a expliqué devant la barre avoir tiré à bout portant un coup de fusil sur son oncle qui menaçait, coupe-coupe à la main, de lui faire passer un sale quart d’heure. « J’étais armé de mon fusil de chasse, à la recherche du chien qui m’avait mordu et c’est en cours de route que j’ai rencontré mon oncle en compagnie de deux de ses amis », a dit le prévenu, ajoutant avoir été surpris par l’attitude de son oncle à son égard.

« Arrivé à leur niveau, j’ai donné la main à tout le monde et mon oncle a non seulement refusé de me saluer, mais m’a insulté de mère en disant qu’il était à ma recherche pour me faire la fête », a-t-il indiqué, tout en s’évertuant à relater, au cours de l’audience, la course poursuite qui s’en est suivie. « Surpris et voulant éviter de recevoir le coup de machette qu’il brandissait, j’ai couru jusqu’à l’essoufflement et, dos au mur, j’ai essayé de le dissuader de me sabrer en tirant en l’air. Mais, malheureusement, la balle l’a atteint au niveau de l’épaule et il s’est affaissé », a expliqué l’accusé, âgé d’une vingtaine d’années. « L’affaire est grave parce qu’il y a mort d’homme et le prévenu, très arrogant, ne se rend même pas compte de la gravité des faits à lui reprochés », a estimé le conseil de la partie civile, Me Amadou Kâ, qui a déploré le fait que l’accusé ait alterné mensonges et aveux à la barre.

L’avocat s’est élevé contre la version servie par l’accusé, estimant qu’il n’est pas logique de détenir un fusil de calibre 12 ou 16 et de prendre ses jambes à son cou devant la menace d’un coupe-coupe. Selon lui, le prévenu avait bel et bien voulu tuer son oncle en tirant à bout portant. Me Kâ a demandé au tribunal de condamner le jeune berger à une peine de 10 ans d’emprisonnement et réclamé 30 millions de francs Cfa pour dédommager la veuve et les parents de la victime. Le ministère public a pour sa part requis des peines d’emprisonnement comprises entre trois mois et trois ans, respectivement pour port d’arme sans autorisation et pour le coup mortel dont l’accusé est l’auteur.

« Le conseil de la partie civile, qui réclame une peine de 10 ans de prison, s’est laissé emporter par l’ambiance passionnelle du dossier et a un peu pris le relais des victimes pour demander vengeance », a estimé Me Cissé de la défense. Il a plaidé pour l’excuse de provocation pour son client qui, après son forfait, s’est lui-même constitué prisonnier à la gendarmerie. Le dossier est en soi très simple, mais le hic réside dans la qualification des faits, a dit Me Cissé qui a préféré l’appellation d’homicide involontaire à coups mortels. Pour lui, le prévenu n’avait aucune intention de donner la mort, mais voulait juste dissuader son poursuivant. « Mon client qui s’est repenti depuis la commission des faits et a sollicité cinq demandes de liberté provisoire mérite d’avoir une dernière chance pour se resocialiser », a plaidé l’avocat qui a demandé l’indulgence et la bienveillance du tribunal.


APS

Article Lu 1553 fois

Vendredi 11 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State