Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ COUP D'ETAT EN MAURITANIE ] le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi renversé puis arrêté par l’armée

Article Lu 11445 fois

Défié par les parlementaires de son parti, le président mauritanien a été démis par l’armée ce mercredi. Le premier président démocratiquement élu de Mauritanie a été victime d’un coup d’Etat militaire ce mercredi matin. Sidi Ould Cheikh Abdallahi et son Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghf ont été arrêtés à Nouakchott par l’armée. Un "conseil d’Etat", dirigé par le général Mohamed Ould Abdel Aliz, a pris les rênes du pouvoir.



[ COUP D'ETAT EN MAURITANIE ] le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi renversé puis arrêté par l’armée
La crise politique qui menaçait le pouvoir mauritanien depuis trois mois vient de connaître son épilogue ce mercredi matin. Le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi et son Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghf ont été arrêtés à Nouakchott, la capitale mauritanienne, à la suite d’un putsch militaire. Selon la fille du chef de l’État, jointe par RFI, le chef de l’Etat a été conduit dans au BASEP (les locaux du bataillon de la sécurité présidentielle) et son Premier ministre dans une caserne qui se trouve à proximité de la présidence de la République, d’après l’AFP. Les accès menant à la résidence du chef de l’Etat avaient été bloqués dans la matinée par l’armée. Le coup d’Etat militaire semble s’être déroulé sans affrontement particulier et la capitale mauritanienne paraît calme. Cependant, les programmes de la radio et de la télévision nationales ont été interrompus par les militaires.

Un président désavoué par son parti

Ce coup d’Etat intervient au lendemain d’un appel à la démission lancé au président mauritanien par Mohamed Abdallahi Ould Dellahi, président des Partis de la convergence nationale (PCN), une coalition de 7 partis politiques mauritaniens. Sidi Ould Cheikh Abdallahi se serait « révélé incapable de mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu », rapporte Panapress. Aussi, les Mauritaniens « continuent de souffrir de misère, de marginalisation, de chômage, et des effets néfastes de la hausse des prix des denrées ». Mohamed Abdallahi Ould Dellahi a également accusé le pouvoir en place d’avoir détourné les deniers publics, notamment « les fonds de solidarité destinés aux sinistrés de la ville de Tintane (suite aux inondations de septembre 2007) » et ceux « consacrés au Programme spécial d’intervention (PSI), destiné à atténuer les effets de la hausse des prix des denrées alimentaires ».

Des raisons similaires avaient été évoquées par les 25 députés et 23 sénateurs qui ont démissionné lundi du Pacte national pour la démocratie et le développement (PNDD), parti au pouvoir. Les parlementaires avaient notamment affirmé leur intention de créer une autre formation politique à même d’apporter « le changement escompté », rapporte l’AFP. En juillet, le chef de l’Etat avait menacé de dissoudre le Parlement suite à la motion de censure déposée contre le gouvernement par 39 députés de la formation présidentielle.

L’armée reprend le pouvoir qu’elle avait donné aux civils en 2007

La plupart des députés frondeurs seraient proches à la fois de l’ancien président Maaouya Sid Ahmed Taya et de la junte militaire qui l’a renversé en 2005. Le Conseil militaire pour la justice et la démocratie (CMJD) avait dirigé le pays jusqu’en 2007. Deux de ses anciens membres, les généraux Ould Cheikh Mohamed Ahmed et Ould Abdel Aziz, respectivement chef d’état-major de l’armée et chef d’état-major particulier du président mauritanien, seraient à l’origine de ce bras de fer entre les parlementaires et le pouvoir. Leur limogeage par le chef de l’Etat mauritanien venait d’être annoncé ce mercredi matin par la radio nationale. Selon un communiqué du ministre de la Communication, ces nomminations ont été déclarées « sans effet » par les nouveaux maîtres de Nouakchott réunis au sein d’un "conseil d’Etat" à la tête duquel se trouve le général Mohamed Ould Abdel Aliz. Il serait le meneur du coup d’Etat, selon le porte-parole de la présidence mauritanienne Abdoulaye Mahmadou Ba.

Le Quai d’Orsay a déclaré qu’il suivait « la situation avec la plus grande attention en liaison avec l’ensemble de nos partenaires », par la voix de Romain Nadal, l’un des porte-paroles du ministère français des Affaires étrangères.

Sidi Ould Cheikh Abdallahi, élu en mars 2007, est le premier président mauritanien, depuis l’accession du pays à l’indépendance, à avoir été désigné au suffrage universel. Les élections de 2007 avaient été organisées sous la houlette du CMJD dont aucun membre n’avait été autorisé alors à se présenter . La transition "civile" aura été de courte durée.

Source: Afrik.com

Article Lu 11445 fois

Mercredi 6 Août 2008





1.Posté par sarr le 06/08/2008 16:12
sarkozy a toujours raison....malgrè les aboiements des soit disant itelectuels d'afrique....je l'ai appris depuis 10h ce matin par france 24...l'ortm et rts en ont parlè tres tardivement malgrè leur proximitè avec la mauritanie....je crois les blancs nous ont donnè notre independance tres tot...

2.Posté par NDOUKOUMAN le 06/08/2008 16:57
WADE IMBECILE ,TU ES LE PROCHAIN

3.Posté par justo le 06/08/2008 17:13
Au mois ces Militaires savent ce qui est leur rôle.
Voila des Militaires dignes et patriotes.
Yalla naniou wala sonou militants yi, oui parce qu’il n y a pas de militaires dans ce pays.
En tout cas Wade est pire que Ould Cheikh Abdallahi et Mugabe

4.Posté par VICTOIRE le 06/08/2008 17:28
Les joueurs ont termine leur jeu

5.Posté par wi le 06/08/2008 18:19
voilà gni am nagnou fouleu, senegal mom bayi wade di def loudoul sa nonouh pff niakeu fayda

6.Posté par Reussguine le 06/08/2008 18:24
Gny douniou niou abbal sénn général bi, mou nieuw lidieunti ablaye wade


en tout cas, voici un exemple de ras-le-bol. nioune sounou sonné, di naniou réagir

7.Posté par ttt le 06/08/2008 18:47
Maintenant à chacun son tour.le peuple senegalais a pied ferme devant son destin

8.Posté par fama le 06/08/2008 18:52
bayilléne tiowe senegal dakou diam le

9.Posté par ciara le 06/08/2008 19:00
ou est la democratie faites des elections et gagnez les au la main sans pour autant faire des coups d'etats la mauritanie est un pays musulman afrique dou meusseu change le senegal est un bon exemple de democratie reussie

10.Posté par wakh katou deug le 06/08/2008 19:07
l'armée senegalaise est corrompue par wade; c pourkoi il n'y aura pas un coup d'etat o senegal.Militaires senegalais da gno gnak fayda! wade, prépare toi, c bientot ton tour! sale batard!

11.Posté par nomade le 06/08/2008 19:20
jai honte pour mon pays la mauritanie honte pour l afrique en general ce continent ou l on ne sait pas respecter les regles du jeux sans foi ni loi . mauritaniens levez vous dite non au comportement crapuleux des militaires abdel aziz sache que les mauritaniens font trois millions . et que tu est parmi les plus mediocres officier de ce pays. ton comportement digne du far west te coutera tres cher je fait confiance au peuple mauritanien . tu est maudit car ould cheikh abdallahi est un grand salih min salihine moor le traitre

12.Posté par bekaye le 06/08/2008 19:16
delene wakh diame nioune khamounou lolou counek ak lingua kham ciao

13.Posté par TEUSS le 06/08/2008 19:21
---NDOUKOUMAN--- si tu as des problemes avec wade ou si tu es trop préssé pour le pouvoir pour remplir tes poches alor ce n'est pas ici que tu vas regler tes problemes avec wade ou avec les electeurs pour te élire et stp ce problemen n'est pas un probleme de wade mais pour toute l'afrique et pkoi tu implik wade la dans c'est domage que le sprit africain ne change jamais et resultat de notre retard

14.Posté par choana le 06/08/2008 19:27
yalnagnou si top way
vous les militaires reveillez vous

15.Posté par jule le 06/08/2008 19:30
c'est bien on doit réserver le méme sort au dictateur ablaye wade du senegal mais malheureusement nos généraux sont aussi des corronpus ils ne pensent qu'a eux mème

16.Posté par mmd le 06/08/2008 20:01
lui il est plus democrate que wade je regrette pour lui

17.Posté par KAINFRI le 06/08/2008 20:29
NOUS SENEGALAIS, ON A KE CE KE LON MERITE
le gouvernement est a limage du peuple
bou lenne niou sonnal waye ,, on va rien faire ni coup detat ni emeute ni revolution
commentaire sur seneweb ,, xibar ,, debat ,, forum gnounne fofou lagnou yalla branchee ,, on va pas sen sortir de si tot !!!!

PARLER PARLER REKK ,, AMOU NIOU FITT NOUS LES SENEGALAIS C DANS NOS GENES

18.Posté par Immigré le 06/08/2008 20:49
On dirait l'image et copie confome de la vie actuelle du Sénégal.

19.Posté par banlieusard le 07/08/2008 00:20
GNéNE GNIYE GNANE COUP D'ETAT BOU GNAWE REK YALLA NA DéME SéNE KEUR

20.Posté par koudoulouss le 07/08/2008 00:40
A tous ceux qui réclament le désordre au Sénégal, je leur pose les question suivantes: pourquoi y'a eu un deuxième coup d'état en Mauritanie si c'était la bonne solution?
comment peut-on s'en vouloir à un président qui vient à peine de prendre ses fonctions?
les putschistes en Mauritanie ne sont que des des mécontents qui voulaient la tête du président.
réfléchissez avant de souhaiter pareille chose au Sénégal.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State