Référence multimedia du sénégal
.
Google

COSTUMES DES ROIS ET DES REINES AFRICAINS : Oumou Sy recherche un financement pour son projet de musée

Article Lu 12442 fois

La styliste et costumière Oumou Sy cherche un financement et un terrain pour un projet qui sort de l’ordinaire : le musée des costumes des rois et des reines d’Afrique.



COSTUMES DES ROIS ET DES REINES AFRICAINS : Oumou Sy recherche un financement pour son projet de musée
Elle l’a révélé lors de la communication présentée aux acteurs culturels de l’Afrique de l’Ouest réunis depuis lundi en séminaire à l’hôtel Ngor Diarama, sur le thème des industries culturelles avec le concours de l’Acerca, un programme de l’Agence espagnole de coopération internationale et de développement (Aecid). Un musée sur les costumes des rois et reines d’Afrique, un « musée unique au monde, c’est un projet que la géniale Oumou Sy, styliste, modéliste et costumière de notoriété internationale veut réaliser au Sénégal. Le projet est déjà ficelé et envoyé aux institutions et autres personnes ressources.

Ce projet de musée des costumes de rois et reines africains devrait voir le jour au Sénégal, dans un environnement naturel, s’il trouve un financement et un terrain. Il s’appellera « Ngallou » ce qui signifie « la fortune » en langue pulaar. Optimiste de nature, Oumou Sy entretient l’espoir de trouver un jour les moyens de lancer ce musée qui présentera également la gastronomie des souverains africains. Dans ce musée, expliquait-elle aux acteurs culturels ouest-africains, on va reconstituer les costumes des souverains africains, l’histoire de leurs accessoires, leurs gris-gris, amulettes, ainsi que les signes distinctifs de leur pouvoir, sceptres et autres.

« Le projet est là et je veux le faire au Sénégal, les costumes sont déjà prêts, les histoires sont là. Dès que j’ai un financement, on va le faire », nous confiait-elle au sortir de sa communication. Elle avait été invitée à présenter son expérience d’entrepreneur culturel dans le cadre du séminaire sous-régional ouest africain sur les industries culturelles.

Le musée « Ngallou » devrait être à la fois un hôtel parce qu’il y aura des chambres et une gastronomie correspondant aux souverains qui seront représentés. Elle n’a pas donné le coût de cet ambitieux et intéressant projet culturel. Elle avance seulement sur le bout des lèvres que cela ne coûtera pas des milliards, mais quand même plusieurs millions. Les cultures et l’histoire du continent méritent bien un tel musée qui est sans doute un chaînon manquant dans le lot des entreprises créatives et industries culturelles qui existent sur le continent africains.

J. PIRES
Source Le Soleil

Article Lu 12442 fois

Jeudi 10 Décembre 2009





1.Posté par dia le 10/12/2009 06:45
ngallou en pulaar dans ce contexte c'est richesse pas fortune

2.Posté par Bakh le 10/12/2009 15:09
Elle ne trouveras pas ça au Sénégal en tout cas. Ici les riches sont généralement sans idées et sans culture. Pas étonnant qu'on ait des ministres incompétents.

3.Posté par AMY MBENGUE le 10/12/2009 18:10
Elle est nul elle ne trouvera jamais ca

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State