Référence multimedia du sénégal
.
Google

CORRUPTION DANS LA JUSTICE: les jeunes avocats appellent à plus de responsabilité

Article Lu 1479 fois

Les jeunes avocats réunis au sein d’une association, disent éprouver de la « gêne », suite aux scandales qui ont éclaboussé le milieu de la justice, notamment l’affaire de corruption impliquant de hautes autorités de la magistrature. « Nous avons étés très gênés en apprenant ce qui s’est passé et nous regrettons que de tels évènements se soient déroulés au sein de notre famille judiciaire », a déclaré mercredi, le président de l’Association des jeunes avocats sénégalais (Ajas), Me Moussa Sarr.



Il s’exprimait à l’occasion d’une conférence de presse organisée dans le cadre de la première semaine de l’Ajas (du 22 juillet au 3 août). « Lorsqu’on parle en mal de notre famille, nous avons de la gêne et je crois que cela a été une alerte sérieuse pour l’ensemble de la famille judiciaire », a-t-il poursuivi, soulignant que « tous les acteurs ont pris conscience du phénomène ». Bien que reconnaissant l’existence de la corruption dans le milieu de la justice, Me Sarr se démarque et soutient qu’elle (la corruption) n’est « pas présente chez nous les jeunes et elle n’est pas non plus récurrente ». Mais, a-t-il poursuivi, « ça ne justifie pas ce qui s’est passé et toute la famille judiciaire doit tirer les leçons qui s’imposent ».

Se définissant comme les « futurs leaders dans cette profession », Me Sarr a affirmé que les membres de l’Ajas, ont « l’obligation de préparer l’avenir en anticipant sur tous les obstacles qui peuvent entraver (leur) chemin en insistant sur la sensibilisation et la conscientisation. Tous les jours nous discutons avec les membres sur l’attitude responsable que nous devons avoir en tant que défenseurs des droits et des libertés », a encore souligné Me Sarr.

Les jeunes avocats ont promis de faire en sorte que le phénomène de la corruption ne prenne pas des « proportions plus inquiétantes en attirant l’attention des acteurs. Nous devons être plus vigilants et travailler davantage pour que ce phénomène soit marginal parce que la justice doit jouer un rôle de régulateur dans la société », a-t-il dit.

Source: APS / Sud Quotidien

Article Lu 1479 fois

Samedi 28 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State