Référence multimedia du sénégal
.
Google

COOPERATION SENEGALO-ALLEMANDE : De nouvelles perspectives se dessinent

Article Lu 1564 fois


L’année 2008 est une étape importante dans la coopération entre l’Allemagne et le Sénégal, selon l’ambassadeur Doretta loeschelder, lors du traditionnel petit-déjeuner avec la presse tenu hier à sa résidence à Dakar, en présence des représentants des institutions allemandes chargés de la mise en exécution de la politique de coopération allemande. Elle a révélé que dans le cadre de la coopération technique et financière, les négociations bilatérales pour les futures priorités ainsi que la hauteur de l’engagement financier allemand pour la période 2008-2010 auront lieu en « automne prochain ».

Selon le diplomate allemand, depuis 2002 le Sénégal est un pays prioritaire de la coopération technique et financière allemande, mise en œuvre par la Gtz et la Kfw et que depuis l’indépendance, l’Allemagne a accordé à notre pays près de 620 millions d’euros. Pour l’année écoulée, environ 36,5 millions d’euros ont été octroyés en plus de l’accord de remise de la dette à hauteur de 120 millions d’euros signé en 2006.

En plus de la coopération bilatérale, l’Allemagne contribue aussi à une « échelle importante » aux programmes de donateurs multilatéraux, comme l’Union européenne, la Banque mondiale et les organismes onusiens, selon Mme l’ambassadeur. Elle a souligné que les trois secteurs prioritaires de cette coopération sont la Décentralisation, la paix en Casamance et la promotion de l’emploi en milieu urbain à travers la micro finance. Elle a révélé dans ce cadre que l’Allemagne y consacre près de 50.000 euros par an. La coopération allemande s’étend aussi à l’électrification rurale et autres combustibles ménagères.

Pour l’exécution de ce programme de coopération, l’ambassade a recours à la Gtz et au Kfw, organismes en charge de l’exécution de la politique de coopération.

Par ailleurs, les fondations politiques Friedrich Ebert, Friedrich Naumann et Konrad Adenauer renforcent le dialogue avec les acteurs politiques et sociaux, notamment pour le retour de la paix en Casamance, appuient les partis politiques, la Société civile et les médiats. Elle a révélé que dans le cadre de la recherche de la paix et de la stabilité, la Fondation Konrad Adenauer prévoit la semaine prochaine, la tenue d’une conférence internationale sur l’Islam, la paix et les droits de l’Homme en Afrique.

Au plan culturel, l’Allemagne, à travers l’institut Goethe, contribue à la promotion de la langue et de la culture allemandes avec un programme de cinéma, d’expositions, de concerts et de cours de langues. Dans ce cadre, l’aménagement de nouveaux locaux au Point E devrait le rapprocher davantage des milieux universitaires. La langue allemande occupe le quatrième rang dans l’enseignement scolaire des langues étrangères avec près de 10.000 élèves et une centaine d’enseignants.

Depuis 1987, le gouvernement allemand envoie au Sénégal un conseiller spécial pour l’enseignement de la langue.

Mme Cornelia Seck, lectrice de l’Office allemand d’échanges universitaires, a rappelé que chaque année une vingtaine de bourses sont accordées à des chercheurs sénégalais, avant de souligner qu’un accord de coopération universitaire a été signé dans ce cadre entre l’Ucad et l’université de Hanovre.

Au plan militaire, un groupe de conseillers techniques des Forces armées fédérales allemandes intervient par une aide en équipement et formation des armées sénégalaises et un centre de formation en mécanique verra le jour à la caserne de Bargny.

Le don de 10 millions d’euros pour l’acquisition du navire « Aline Sitoë Diatta », qualifié de « symbole important » du lien entre l’Allemagne et le Sénégal, a été au contre des débats, lors des discussions avec la presse, l’ambassadeur Doretta loeschelder ayant exprimé la surprise des bailleurs de fonds face à la décision unilatérale de changement de gestionnaire par le gouvernement. Elle a indiqué que l’Etat sénégalais reste souverain dans le choix du gestionnaire et que le souci des bailleurs reste une gestion sûre et durable de cette liaison importante pour la région sud.

Evoquant le bilan de la coopération de façon générale, l’ambassade, à travers différents responsables, a salué la réussite des projets de micro finance qui répond aux besoins des populations, la décentralisation notamment la planification de l’exécution à la base. Des efforts ont-ils dit doivent être faits pour élaborer des mécanismes d’accès aux crédits plus adaptés.

Source: Le Soleil

Article Lu 1564 fois

Vendredi 1 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State