Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONVOQUES A LA DIC: Le Sg du Sytjust se dédit face au Dirpub de L’As

Article Lu 1551 fois

Le Directeur de publication du quotidien L’As, Mamadou Thierno Talla, et le Secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la Justice (Sytjust), Ousmane Diagne, sont sorti des locaux de la Division des investigations criminelles (Dic) après environ 12 heures d’audition ce jeudi.



MM. Talla et Diagne avaient été convoqués sur ordonnance du Procureur. La Police n’avait pas révélé les raisons de cette convocation du dirpub de L’As dans lequel a été publiée lundi, une interview du secrétaire général du Sytjust. Dans l’entretien, le ministre de le Justice a été chargé en ces termes : « le ministre de la Justice Me Madické Niang symbolise l’insolence ».

Le syndicat des greffiers a déclenché mardi passé une grève générale de 24 heures, bien suivie, paralysant le déroulement de la Cour d’assises. Les greffiers exigent la satisfaction d’une revendication sur l’indemnité de logement, mais aussi la transparence dans la gestion des fonds communs attribués.

Le syndicaliste à la tête des greffiers avait ajouté dans l’entretien que « lorsque le ministre (Ndlr, Me Madické Niang) a su que le Sytjust ne pouvait pas surseoir à son mouvement de grève, il nous a adressé une correspondance dans laquelle il nous signifiait l’annulation de l’audience qu’il devait nous accorder ». Dénonçant au passage le manque de « volonté de la tutelle », Ousmane Diagne a annoncé une deuxième phase d’un plan d’actions qu’il qualifie lui-même de « féroce ».

Selon nos sources, le secrétaire général du Sytjust a nié avoir tenu de tels propos ou du moins pas dans les termes rapportés par le journal.

Source: Nettali

Article Lu 1551 fois

Vendredi 1 Août 2008





1.Posté par C. Ndour le 01/08/2008 15:41
Ceux qui sont au pouvoir aujourd´hui ne peuvent pas ignorer le travail ardu entrepris par les médias pour la transparence des élections et le contrôle des institutions de la république. Notre pays a toujours servi de miroir pour le respect des principes démocratiques et le maintien de l´état de droit. Les hommes passent et les institutions restent. Nous devons chercher à promouvoir l´esprit de liberté, condition sine qua non pour une société démocratique.

La société civile et les partis politiques devront s´engager à respecter le travail des professionnels de la presse, lien salutaire et permanent entre le peuple et ses dirigeants, dans le but d´ éclairer les évenements. La police doit protéger les citoyens contribuables qui payent ses salaires.


2.Posté par chacha le 01/08/2008 17:01
liser bien cette phrase le journaliste a dit " le ministre de le justice" ils sont tro for c journaliste la


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State