Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONTROVERSE AUTOUR D’UN COMMUNIQUE DE LA «CELLULE DE COMMUNICATION » DE TOUBA: ÇA CAFOUILLE AUTOUR DE SERIGNE BARA

Article Lu 11052 fois

La presse en a fait, hier, ses choux gras. Mais, en fait de communiqué émanant de la «cellule de communication du Khalife général des Mourides», il était plutôt question d’un document dont l’authenticité n’a jamais été établie. En un mot, la vigilance s’impose.



CONTROVERSE AUTOUR D’UN COMMUNIQUE DE LA «CELLULE DE COMMUNICATION » DE TOUBA: ÇA CAFOUILLE AUTOUR DE SERIGNE BARA
Des voix, et pas des moindres, se sont élevées, hier, à Touba, pour se démarquer d’un communiqué envoyé, mardi, aux journalistes, pour dénoncer une «persécution dont fait l’objet, jusque dans sa chair, la communauté mouride». Mais, il se trouve que le communiqué en question, signé par la «cellule de communication du Khalife général des Mourides», n’est, en vérité, pas authentique. En langage clair, c’est un faux. Car, selon des sources concordantes et généralement bien informées, Serigne Bara Mbacké «n’a plus de cellule de communication, car ce qui en tenait lieu a été belle et bien dissoute et cela depuis belle lurette». En lieu et place, le Khalife dispose, selon toujours nos interlocuteurs, d’un «porte-parole, en l’occurrence Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, qui continue toujours de bénéficier de sa confiance». Une situation de cafouillage qui est, somme toute, compréhensible, eu égard à la place de choix occupée par la ville sainte aux plans religieux, politique, économique, social et culturel. «La guerre d’influence qui se mène à Touba, au cœur et à la périphérie de l’entourage du Khalife général des Mourides, laisse, aisément, deviner que les gens se mettent des bâtons dans les roues. Surtout quand certains d’entre eux sentent que d’autres personnes sont investies, à leur place, de la confiance du Khalife. Dès lors, il ne fait l’ombre d’aucun doute que tous les coups sont permis pour ne pas être laissé sur le bord de la route», renseigne, sous le couvert de l’anonymat, une source très bien introduite dans les dédales de la cité fondée par Serigne Touba. Vu sous l’angle abordé par notre interlocuteur, il n’est donc pas surprenant de voir «quelque personne en perte de vitesse s’atteler à vouloir donner, parfois très maladroitement, à l’autorité qu’est le Khalife général des gages de loyauté et de soumission». Une course folle, pour entrer dans les bonnes grâces de Serigne Bara Mbacké, qui ouvre, malheureusement, la voie à toutes sortes de dérapages. Un peu du genre de «la tonalité polémiste et va-t-en-guerre» du communiqué attribué au Khalife de Touba pour dénoncer «la stigmatisation des Mourides dans la presse, nationale et internationale, avec un contenu abject n'ayant rien à voir avec la réalité». Toutes choses qui font que, du côté de Touba, les mesures idoines sont en train, selon des assurances données par les personnes indiquées, pour veiller à ce que «des déclarations incendiaires pouvant mettre en péril la fraternité entre les confréries et les différentes composantes du corps social ne fusent de partout».

PAPA SOULEYMANE KANDJI
Source L'Observateur

Article Lu 11052 fois

Jeudi 3 Décembre 2009





1.Posté par mana le 03/12/2009 16:13
Le Saint Coran à la réponse à tout les problèmes, je dis bien problèmes pas faux problèmes référez-vous au Coran et votre vie sera meilleure. "Adouna yagoul té borom bi sokhoroul".

2.Posté par kana le 03/12/2009 16:35
mana, si tu te réferais au coran, dangay maandu ci loo xamul.

Thieuy , ku gog léégui rek di jaay né dafa xam diiné ji té xamuleen dara.

Occupe toi de tes oignons. moo gueun.

3.Posté par MARVEL le 03/12/2009 18:42

Halte à la victimisation !!!



Une soi-disant cellule de communication d’un Khalife Général fait circuler un communiqué au parfum de menaces à l’encontre de ceux qui s’acharnent selon eux contre les mourides ou le mouridisme.

Non ce n’est pas le mouridisme qui est en cause, mais ceux qui se disent en être les protecteurs alors qu’ils ont perverti les vrais enseignements de Bamba, font du mouridisme un véritable fonds de commerce, blasphèment du matin au soir par application de leur entendement du mouridisme, se font les receleurs des biens volés offerts sous forme de Adiya, et tant d’autres.

Ce n’est certainement pas une minable campagne de menaces et d’intoxications qui feront oublier des faits qui sont visibles et palpables quotidiennement par tous. Ce qu’il y’a à faire, ce n’est pas continuer à nier ou occulter des faits de vol, de viol, de pédophilie, de mensonge, de recel, de blasphème, de trahison, de manipulation, parce qu’ils sont l’œuvre de Khalifes, de Cheikh, de Guide religieux, ou de simples frères talibés, mais plutôt de lutter contre les auteurs de ces faits, de travailler au rétablissement de la vérité si tant est qu’elle vous intéresse vraiment.

La supercherie doit être dénoncée, quelque que soit sa forme, quelque soit son auteur. Ceux qui justifient cette supercherie ou protègent leurs auteurs ne méritent pas de meilleur traitement.

1° Lorsqu’un Khalife choisit comme représentant un bandit notoire, qui venait justement de voler près de 100 milliards en foncier, avec la complicité d’un des talibés préférés de ce Khalife, un talibé qui n’hésite pas à avouer son appartenance à la franc-maçonnerie, que le Khalife demande à ce bandit subitement milliardaire de lui construire une mosquée avec une partie de ce butin, ……….., en le disant, ne fait-on pas que relater des faits que leurs auteurs accomplissent ouvertement et sans les nier ? Occulter ces faits indignes, honteux, et dangereux pour le pauvre pays où nous vivons ne les feront pas disparaitre.

2° Lorsqu’un individu dit avoir été élevé au rang de Cheikh par un Khalifie qu’il associe à Dieu, se targue d’avoir 10 millions de talibés, blasphème ouvertement à la télé, à la radio, dans les journaux, et tout cela au nom du mouridisme et de son fondateur qui est lui-aussi associé à Dieu par cet individu, sans qu’aucun des descendants du fondateur du vrai mouridisme ne daigne élever la voix pour rétablir la vérité, ………….,en le disant, n’a-t-on pas fait que relater des faits ?

3° Lorsque des politiciens prédateurs notoires ou des hommes d’affaires véreux connus font de Touba, et le plus souvent du domicile du Khalife un point de convergence pour recueillir des prières, des recommandations, des cautions, des protections, et y laissant à chaque passage des fortunes incommensurables, des limousines, des 4x4, des hectares de terre, bref toutes choses dont l’origine illicite ne fait aucun doute pour personne, et qui sont parfois recueillis par ce Khalife sans retenue devant les caméras et les photographes, ou tel que relatés par des journalistes qui ont assisté à la scène, ………. , en le disant, ne fait-on pas que répéter ce que tout le monde sait ?

Ces politiciens et hommes d’affaires véreux auraient-ils osé présenter à Bamba des limousines, des 4x4, des mallettes d’argent si douteuses, ou lui proposer de lui construire une mosquée avec de l’argent mal acquis ? Auraient-ils osé proposer la même chose à Dabakh ? Auraient-ils osé proposer la même chose à El Hadj Malick ? A Limamoulaye ? Pourquoi sont-ils si convaincus que ces cadeaux douteux et illicites seront acceptés sans hésitation aujourd’hui à Touba ?

4° Lorsque l’on décrit certains comportements ou positions de guides confrériques dans le domaine de la politique ou des élections, n’est-ce pas parce que ces faits ont tout simplement bel et bien existé ?tout simplement bel et bien.

5° La chaine française M6 n’a-t-il pas tendu le micro à un autre Cheikh qui y est allé avec un comportement et des propos qui feraient douter quiconque sur sa stabilité mentale ? Et M6 n’a-t-il pas filmé et tendu le micro à des talibés qui vénèrent un tel individu, ou à d’autres talibés qui justifient leurs pratiques parfois bestiales qu’ils justifient par leur appartenance corps et âme à un marabout ou à une confrérie ?

Et l’on peut continuer comme cela pendant des dizaines et des dizaines de pages à ne faire que relater des faits, rien que des faits, qui sont si indéfendables que leurs auteurs ne s’y essayent même pas, mais laissent le soin à certains de leurs souteneurs, fidèles, adeptes, ou talibés, suffisamment malhonnêtes et inspirés pour se livrer à cette tâche.

Non ce n’est pas le mouridisme qui est en question, ce sont des personnes et des pratiques répréhensibles visibles de tous, parfois clairement avoués. Alors au diable l’hypocrisie et les hypocrites. On continuera d’appeler un chat un chat, tant qu’il miaulera dans nos oreilles et aura tous les traits d’un chat. Ceux qui y voient un cheval, et entendent des aboiements, c’est leur affaire, mais ils ne nous contraindront pas à voir et entendre comme eux.

Non et encore non. Ce que l’on voit aujourd’hui, ou plutôt ce qui apparait le plus aujourd’hui, ce n’est pas ce que Bamba avait dit. Ce que Touba est devenu, ce n’est pas de cela dont Bamba avait rêvé, ce n’est pas pour cela qu’il avait travaillé. Ce ne sont pas les mourides qui sont en question, mais certains mourides, et malheureusement les plus médiatisés, les plus adulés, les plus protégés, les plus enrichis. Mais c’est en débusquant ou en rejetant ces charlatans que ceux qui n’en sont pas travailleront réellement pour la perpétuation des véritables enseignements de Bamba.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

4.Posté par stafferia le 03/12/2009 19:15
marvel rien a dire sur tes propos je confirme en temps que mouride la honte d'aujourdhui c'est derive qui regnent dans notre confrerie il faut oser le dire .Au passage voici un passage du cycle de l'ocean de cheikh ahmadou bamba LE CYCLEDE L'OCEAN "JE JURE AU NOM D'ALLAH QUE LES RICHESSES NE PEUVENT ME CORROMPRE.MALHEUR A QUICONQUE QUI SE PENCHE DU COTE COLONIALISTE POUR LES HONNEURS ET LES BIEN MATERIELS" EN CONCLUSION DISONS BASTA A CE COLINISATEUR DE WADE ET GRAND MAITRE DE L'ORDRE DES CORRUPTEURS DE NOUS LAISSER NOTRE CHER SENEGAL POUR QU'...EN FIN LES GENERATIONS FUTUR aillent de lespoir pour un senegal nouveau.Donc j e ne parviens pas a comprendre l'attitude de nos guides puisque CHEIKH AHMADOU BAMBA ne s'interressait qu'a DIEU et son PROPHETE PSL.Ces derives sont la osons le dire wassalam

5.Posté par mintou le 03/12/2009 21:51
mais pourquoi tant d'encre pour rien ; svp parlons des vrais problemes du pays et de la population

6.Posté par baay fall le 04/12/2009 17:42
Yaw Marvel mal élevé KU DAKKAR SA NDEY NGA
YAW DEUM SAX MO LA GEUN INTELO DE NES BOTTES WI

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State