Référence multimedia du sénégal
.
Google

[CONTRIBUTION] Le Sénégal est mal gouverné

Article Lu 11058 fois

Nul, aujourd’hui, ne peut contester légitimement et valablement l’idée selon laquelle le Sénégal est à la dérive. Les signes sont visibles et patents, les faits sont là et le diagnostic est accablant : chômage, pauvreté, insécurité, inondations, coupures intempestives d’électricité, gaspillage économique, violences sociales, manipulation des institutions républicaines, des remaniements ministériels excessifs dans leur brutalité, intimidation et emprisonnement de journalistes…. Quoiqu’on dise, on est en face d’un fleuve de misère sociale qui déborde partout, à travers le pays, sous les souffrances et les gémissements des populations défavorisées, désarmées et désorientées.



[CONTRIBUTION] Le Sénégal est mal gouverné
Lorsque Lénine, le théoricien de la révolution bolchévique, disait que « pour appréhender la situation d’un pays il faut descendre dans les hôpitaux et les écoles », il ne s’était guère trompé. Comment sont nos universités et nos hôpitaux ? Dites-moi quelles sont les actions concrètes et efficaces que le gouvernement de l’alternance a mises en œuvre pour assurer et garantir les besoins vitaux des citoyens : santé, éducation, bien –être, sécurité et emploi ? Donc disons le clairement et sans ambages que ce Sénégal –là est mal gouverné et pire avec le scandale de l’ANOCI et la stratégie d’une dévolution monarchique du pouvoir, on a l’impression que notre pays est à l’agonie et qu’on nous cache son cercueil déjà prêt.

Face à une telle situation, se taire ou détourné le regard peut être assimilé à un silence coupable et au pire, non-assistance à un pays en danger. Voilà pourquoi, le livre de Latif Coulibaly «Contes et mécomptes de l’ANOCI » est arrivé au bon moment. Et la lumière fût ! Lueur d’espoir sur laquelle les sénégalais doivent s’agglutiner pour régler définitivement le compte de ses enfants(les responsables de l’ANOCI, les libéraux et leur soutien) qui considèrent le Sénégal comme un jouet à leur disposition. Et le président, en vacance avec ses ministres, en pleine période d’inondations nous rappelle ces enfants qui continuent de jouer dans la cour de récréation alors que la cloche a sonné depuis longtemps. Et quand j’entends les sommes pharamineuses dépensées par certains de nos parvenus ministres en vacances, j’ai presqu’envie de sourire et subitement un sentiment de dépit, de rage et de colère profonde me gagne car je me dis finalement ces gens-là sont incapables de comprendre leur déchéance morale, qu’ils font pitié et qu’ils sont la risée de l’intelligentsia africaine.

Et si nous revenons sur le livre de Latif Coulibaly avec son travail d’investigation et de dévoilement de la vérité nous nous rendrons vite compte qu’il rend à sa manière, un vibrant hommage à Karl Marx qui disait dans le journal la Nouvelle Gazette Rhénane dont il était rédacteur en chef cette phrase célèbre « la presse libre est l’œil vigilant de l’esprit d’un peuple ». Alors, messieurs les journalistes faites honneur davantage à votre fonction en vous efforçant d’être tout simplement la voix de ceux qui n’ont point de voix.

SOUANE LAMINE
lsouane@live.fr

Article Lu 11058 fois

Samedi 5 Septembre 2009





1.Posté par idi le 05/09/2009 15:54
IDRISSA AU SECOURS

2.Posté par Alioune le 05/09/2009 17:18
Mister c bien.c vraiment courageux ,bonne continuation

3.Posté par fesnam le 05/09/2009 18:03
Oui le Senegal est mal gouverne avec des non patriotes et aussi une population quasi corrompu.

4.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 05/09/2009 19:37
Mais nakk,

Personne ne peut nous dire pourquoi le grand criquet pélérin n'est pas encore rentré.

En général , le criquet est résistant et son corps ne tombe pas facilement malade ..tant que le criquet est vivant .


Il se prépare à nous revenir par la voie des airs, dès qu'il saura que la moisson commence à être récoltée .

Il paraît que l'enfant criquet a déjà atterri à Dakar et commence déjà à sonder les greniers ( trésor public).

5.Posté par gueye le 06/09/2009 14:25
La seule question que je vous pose est :
Latif Coulibaly est-il le seul veritable journaliste d'investigation au SENEGAL ?
Si OUI, c'est vraiment dommage et regrettable pour une telle corporation;
Si NON, où sont les autres? que font-ils de leurs recherches, de leurs investigations? Ont-ils peur de les publier ou tout simplement ils n'ont rien trouvé? En tout cas, sur la centaine de journaliste de la presse dite écrite, on ne retient que le nom de Latif qui semble être le seul à faire son travail dignement.
De grâce, vous les autres, REMUEZ-VOUS

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State