Référence multimedia du sénégal
.
Google

[CONTRIBUTION] A QUI PROFITENT LES MILLIARDS DE LA SUBVENTION DE L’ARACHIDE ?

Article Lu 11055 fois

La subvention agricole permet au gouvernement de prendre en charge une partie des couts associes a la production et la vente de l’arachide. Les cultivateurs de Thies, de Louga, Diourbel etc. arrivent durement à concurrencer les produits importes (arachides et ses dérives) venant de l’Asie ou de L’Europe. Le Comite Interprofessionnel de l’Arachide (CNIA) propose de fixer le prix planché à 120FCA « en fonction des prévisions de collecte et des plans de financement qui seront proposés par les huiliers ». L’explication est vague car les sénégalais ignorent la manière dont le comite est parvenu au montant de 120FCFA le prix du kilogramme. Ce groupe a fixe le prix du kilogramme d’arachide base sur des calculs et estimations dont seul le comite connait les couts exacts. Pire, âpres audience avec Maitre Wade, le Président décide de passer de 120 à 165Fcfa et de porter le montant de la subvention à 13.5 milliards de FCFA. Aucune étude économique fiable ne justifie ce prix.



[CONTRIBUTION] A QUI PROFITENT LES MILLIARDS DE LA SUBVENTION DE L’ARACHIDE ?
Les principaux acteurs sont SUNEOR, NOVASEN, le Complexe Agricole de Touba CAIT et les operateurs semenciers. Le rôle principal de ce comite est de collecter le produit du paysan, d’assurer le transport, l’entreposage, la transformation et la vente. Le comite est compose d’industriels, d’intermédiaires et de spéculateurs dont le seul but inavoué est de profiter de cette somme au dépends des principaux bénéficiaires les paysans. La bonne gouvernance exige de Wade la vérification des informations et la consultation des experts indépendants avant le décaissement de l’argent public. L’enveloppe de 13.5 milliards de FCFA revient à un groupe d’individus et un lobby composes de gens influents et puissants. Maitre Wade, le célèbre économiste, doit comprendre que l’argent du public doit être utilise dans une perspective de développement économique et social dans l’intérêt général. Sans tenir des réalités économiques nationales et mondiales, des conditions climatiques et de la concurrence, il est bon de conclure que la subvention est plus motivée pour la satisfaction des intérêts d’un lobby plutôt que de l’intérêt de la majorité des cultivateurs.

La somme de 13. 5 milliards de FCFA équivaudrait a 1 million de FCFA pour chaque sénégalais. Les jeunes pécheurs de Yoff, Yarack, Yenn etc. renonceront probablement aux pirogues meurtrières de Barcelone. Les hommes actifs de Dagana, Diawara, Dalafi etc. resteront dans les villes et villages pour la réalisation et production d’activités économiques. Les jeunes résidents de Selamata, Sedhiou, Saraya éviteront surement de rejoindre le maquis du MFDC.

La culture de l’arachide a toujours constitue un des principaux revenus des paysans et de rentrées de devises pour le pays. L’huile, le beurre, la farine d’arachide font partie des principaux ingrédients de la cuisine sénégalaise. Depuis une dizaine d’années, l’huile tirée de l’arachide connait une baisse de demande à cause de la maladie du cholestérol. L’Union Européenne, le Canada et les États-Unis ont mis des restrictions à l’exportation et les enfants en Occident sont allergiques à l’arachide et ses dérives. Les pays producteurs et exportateurs de l’huile Soja connaissent une forte demande grâce la faible teneur en lipide. Maitre Wade oublie même au Sénégal, une partie de la population ne consomme pas l’huile produite par le Comite Interprofessionnel de l’Arachide. Les populations riveraines de la Mauritanie, du Mali, de la Gambie et des deux guinées vivent des produits importes de ces pays a cause du bas prix et de la bonne qualité. Il suffit de consulter les fichiers de la douane sénégalaise et de comprendre l’ampleur de la fraude dans les zones frontalières.

Le gouvernement du Sénégal doit encourager les paysans à la diversification. L’arachide est devenue de moins en moins indispensable à l’économie du pays. La subvention Européenne est dix fois plus celle du Sénégal et leurs produits inondent les supermarchés de Dakar. Les sénégalais aises et les expatries tous consomment les produits importes. L’huile de la Chine et de l’Inde coutent deux fois moins chère sur l’axe Saint-Louis, Matam, Bakel et Sedhiou.

Les régions du Nord et du Sud sont de grands producteurs de riz, de patates et de tomates. Faute de moyens d’entreposage et de routes adéquates pour le transport, la production locale est abandonnée ou détruite. La même situation est présente à Dakar, Thiès, Mbour et les régions centrales grandes productrices de fruits et de légumes.

‘’The public good is in nothing more essentially interested, than in the protection of every individual's private rights’’ William Blackstone

Harouna Hanne
hareunah@yahoo.com

Article Lu 11055 fois

Vendredi 16 Octobre 2009





1.Posté par nittdoff le 16/10/2009 13:38
Le message ci-dessous vient du MJC.

En effet un contrat juteux avec la chine a ete signee par la junte, en debut de semaine.
Alors que de tous les cotes, des sanctions contre le regime de DADIS pleuvent de partout le gouvernement CHINOIS en profite pour s'en mettre pleins les poches.
Cet argent permettra a la junte de vivre sans s'inquieter des differentes sanctions decretees par la communaute internationale et servira egalement a acheter plus d'armes pour tuer le peuple Guinee.
C'est tout simplement revoltant qu'une grande puissance comme la Chine n'ait aucune integrite/ethique morale!!!

So venez nombreux a cette manifestation, c'est vrai que beaucoup d'entre nous travaillent mais 1h ce n'est pas trop demande...

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State