Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONTENTIEUX - Vente des immeubles de la Société générale de Banques au Sénégal : Le juge ordonne une audience éventuelle

Article Lu 11633 fois

Le différend qui oppose Ady Niang et sa femme à la Société générale de banque au Sénégal (Sgbs) vient de connaître un développement important. Hier, le juge a ordonné aux avocats de l’ancien directeur national de la Bceao, de passer par une audience éventuelle avant de pouvoir procéder à la vente des biens immobiliers de la Sgbs.



CONTENTIEUX - Vente des immeubles de la Société générale de Banques au Sénégal : Le juge ordonne une audience éventuelle
C’est par une demande d’audience éventuelle que les avocats de Ady Niang et de son épouse devront passer, afin de pouvoir procéder à la vente des locaux de la Société générale de banque au Sénégal (Sgbs) saisis. Hier, le juge a ordonné de respecter la procédure en vigueur car, l’audience éventuelle, est une étape importante à laquelle il faut passer pour pouvoir vendre les locaux. Pour Me Borso Pouye, avocat du couple Niang, l’audience éventuelle, va leur permettre de déterminer l’heure et le jour de la vente des locaux de la Sgbs. Tâche à laquelle, elle et ses amis avocats vont s’atteler dans la semaine.

Une telle audience renvoie la procédure de vente, quasiment, à son point de départ pour le couple Niang. En effet, cette étape nécessaire, si l’on en croire des sources judiciaires, à toute cession de propriété immobilière, pourrait voir d’autres parties intéressées, soulever des exceptions pour cette vente, qui pourraient contrecarrer la volonté des adversaires de la Société générale. On comprend que Ady Niang et son épouse aient voulu passer outre, en comptant sans doute sur une certaine distraction du juge. Ce qui n’a pas été le cas. Quoi qu’il en soit, l’affaire connaît un nouveau rébondissement, qui n’est certainement pas le dernier, pourrait-on parier.

Comme indiquait dans Le Quotidien du 13 juin, «la Sgbs a déposé une caution de 983 millions de francs Cfa entre les mains du greffier en chef du Tribunal régional de Dakar ». Lequel montant «équivaut au principe de la créance due au couple Niang. Ce montant, ajouté aux intérêts de droits, fait plus d’un milliard deux cent millions de francs Cfa que la banque doit à ses anciens clients ». Il était spécifié dans le même article que, «cette caution déposée par la Sgbs fait suite à l’appel du dossier, hier devant le Tribunal régional de Dakar par le président Lamine Coulibaly». Un tel dépôt avait, d’ailleurs, poussé le juge à mettre «l’affaire de la vente en délibéré jusqu’au 10 juillet prochain et ordonné en même temps, une nouvelle publicité de la vente des biens de la banque que dirige Sandy Gillio».

C’est au total trois immeubles que le couple Niang a saisis et destinés à la vente. Il s’agit de l’immeuble qui abrite la Direction générale sise sur l’avenue Leopold Sédar Senghor portant le titre foncier N° 5735 Dakar-Plateau, de celui qui porte le Tf N° 3734 Dakar-Plateau abritait les services de Western Union. Le troisième qui porte le Tf N° 4479 Dakar-Plateau, abrite l’Agence de l’Avenue du président Lamine Gueye.


Yathé Nara Ndoye
Source: Le Quotidien

Article Lu 11633 fois

Mercredi 11 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State