Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONSTRUCTION D'UN CENTRE COMMERCIAL A CÔTE DU DOMICILE DE FEU ABDOUL AZIZ SY SUR L’AVENUE BLAISE DIAGNE: Le dahira «Sope Dabakh» menace de démolir les constructions après la Tabaski

Article Lu 11483 fois

L'association des dahiras «Sop Dabkh» de la Médina est très remontée contre les autorités étatique. À l'origine du courroux, un terrain contigu à la mosquée de la rue 41 xBlaise Diagne, qui avait été refusé à la famille de Serigne Abdoul Aziz Sy «Dabakh», vient d'être ré-attribué à un promoteur privé qui y a entamé des travaux de construction d'un centre commercial, «Le terrain à l'époque appartenait à une grande famille. Et Mame Abdoul Aziz Sy de son vivant en raison des chants religieux qui s'y faisaient, a essayé de l'acquérir. Et à son rappel à Dieu, son fils Maodo a poursuivi les démarches et les propriétaires acceptèrent de céder le terrain contre 52 millions de F Cfa. Et la somme fut vite rassemblée. Mais, contre toute attente, le Cadastre à l'époque prétexta que l'avenue Blaise Diagne allait être élargie et que le marabout n'avait pas d'autorisation de construire», a expliqué Abdoul Aziz Sy, membre du dahira. Et le maître coranique Assane Fall qui, depuis 17 ans, enseigne sur le terrain litigieux, ajoute qu'après ce coup de frein, «le marabout a déposé l'argent à la banque et le propriétaire las d'attendre, a vendu son bien», Outrés, les talibés enacent en ces termes : «Si les autorités ne nous éditent pas sur cette situation, après la Tabaski, nous le ferons».



Et ce qui écœure les membres du dahira, c'est que depuis quelques jours, le nouveau proprié­taire affirme avoir obtenu son autorisation de construire du Cadastre (qui l’avait pourtant refusée à Maodo Sy) et a entamé la construction d'un centre commercial sur le terrain mitoyen à la mosquée. Et Abdoul Aziz Sy soutient : «Nous avons demandé des explications au Cadastre, mais il nous a signifié que l’autorisation ne venait pas de lui. Ce qui nous a paru étrange, car il est la seul autorité habilitée à donner des autorisa­tions de construction». Quoi, qu'il en soit, ce dernier voit dans cette affaire la main de hautes autorités du pays. «Je veux rappeler à Wade que Serigne Babacar Sy disait que « Gor du tiit ba fen, gor du nak ba sacc, gor du am ba fate » (La peur ne doit pas amener à mentir, à voler ou à oubli­er)», martèle-t-il en wolof. Jurant avoir été touchés au plus profond d'eux, les talibés prévi­ennent : «Nous sommes prêts à tout» même s'ils précisent qu'ils n'ont pas reçu «le ndigël» du Khalife général des Tidianes.

El. H. Nbara NDIAYE & Marianne NDIAYE (Stagiaires)
Source Le Populaire

Article Lu 11483 fois

Dimanche 15 Novembre 2009





1.Posté par diaw le 15/11/2009 05:45
quel de pays merdique

2.Posté par sengenis le 15/11/2009 10:59
À l'occasion de la tournée européenne du président Macky Sall, la DSE (délégation des sénégalais de l'extérieur) APR FRANCE organise un grand meeting ce samedi 21 Novembre au 144 avenue du président Wilson à Saint-Denis à partir de 15 heures
Tous les sénégalais y sont invités ainsi que la presse (nationale et internationale).

www.macky2012.com

3.Posté par lune le 15/11/2009 11:40
C'est un centre commercial qu'il faut. Des mosquées, on en a déjà assez. On en a même de trop de ces mosquées inutiles qui enseignent l'arabisation du Sénégal.

4.Posté par lech walesa le 15/11/2009 15:17
une information qui n'as pas sa raison d'etre, libre au vendeur de ceder son bien au plus offrant, cessons de jouer sur la sensiblité religieuse des senegalais surtout confrerique.....

5.Posté par waakh deug le 15/11/2009 15:58
Lune reflechis un peu plus.... ils n'ont pas dit qu'ils allaient construire une mosquee on n'en marre des centres commerciaux qui ne font que ruiner le secteur industriel au profit des banas banas qui utilisent l'importation de marchandises comme pretexte pour faire entrer la drogue au Senegal. Au moins l'enseignement religieux peut reduire l'ignorance et augmenter le capital intellectuel des Senegalais. Pourquoi nos freres Chretiens sont en general plus disciplines et polis que les autres? Parcqu'ils recoivent une education religieuse solide! Wassalam

6.Posté par IBRA NDIAYE le 15/11/2009 20:10
c'est qu'il ne s'agit pas d'un terrain qui interesse les mourides< et abdoulaye wade va fermer les oreilles,les yeux et la bouche tant pis pour nous autres au sénégal DABAKH MALICK QUE DIEU T'ACCUEILLE DANS LE PLUS HAUT SOMMET DU PARADIS

7.Posté par talibe cheikh le 16/11/2009 00:14
au moment de concretiser l'achat de ce terrain pour en faire un ZAWIYA deux tres hautes personalites, dont un ministre d'Etat, ont dissuadé à serigne Maodo SY DABAKH de l'acheter car il n'obtiendra jamais un permis de construire pretextant une emprise de neuf metres pour l'elargissement de l'avenue Blaise Diagne.
Donc pourquoi accorde une autorisation à un promoteur privé alors qu'elle a été refusée à Serigne Maodo SY.
Nous voulons connaitre l'autorité qui a autorisé la construction de ce centre commercial puisque le cadastre affirme qu'il n'a pas accordé une autorisation de construire ,alors qu'il est le seul habilité à le faire .

8.Posté par talibe cheikh le 16/11/2009 00:24
C'est une question d'éthique et d'égalité devant la lois car on est Sénégalais et on doit avoir les mêmes droits.

9.Posté par amina le 16/11/2009 13:03
bien parlé lech,il né pas question de religion ici franchement,arreton de mélanger les choses!!koumou nekh djay koula nekh!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State