Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONSEIL REGIONAL DE DAKAR: Vers l’impasse

Article Lu 1627 fois

Le Conseil régional de Dakar cherche président désespérément. Une querelle politique entre les libéraux au pouvoir est à l’origine du blocage noté dans l’élection du patron. Presque toutes les quatre réunions qui ont été convoquées à cet effet ont fini en queue de poisson après de vives tensions qui suscitent la présence des forces de l’ordre.



CONSEIL REGIONAL DE DAKAR: Vers l’impasse
Le conseil régional de Dakar est quasiment dans une impasse. La session d’un mois a expiré le 6 avril dernier sans que l’institution puisse élire un nouveau président après la démission Abdoulaye Faye, élu ministre d’Etat auprès du président de la République. Les heurts qui ont émaillé les trois dernières réunions 6, 26 et 28 mars derniers ont refait surface, samedi 5 avril denier, au Conseil régional.

Les deux camps, tous issus du Parti démocratique Sénégalais (Pds, au pouvoir), se sont à nouveau, farouchement affrontés. Quand les nerfs ont commencé à surchauffer, des conseillers ont plaidé pour une réunion à huis-clos, synonyme de l’expulsion de la salle des journalistes et de la clientèle politique, venus nombreux.

Quelque temps après, c’est au tour du gouverneur de Dakar qui, pour les deux dernières rencontres, était en partie source des tensions après avoir suivi une partie des discussions houleuses des conseillers. La situation est intenable. L’ancien président qui a rejoint le gouvernement, nous apprennent nos sources, prend les choses en main en gérant la police de la réunion.

Le président par intérim et chargé des élections de la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti et le travail (Ld/Mpt), Ousmane Badiane va continuer de gérer le Conseil régional en attendant la prochaine session ordinaire qui est prévue en juin, où l’installation d’une délégation spéciale qui est du ressort du président de la République et qui ne peut le décider qu’après avoir constaté le blocage de l’institution.

Deux camps sont à couteaux tirés. L’un est favorable à Kader Sow qui est soutenu par la direction de son parti (Pds) alors que son challenger, Joseph Sarr qui est de la même formation politique, est investi par ses collègues conseillers.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1627 fois

Lundi 7 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State