Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONQUÊTE DU FAUTEUIL DE MAIRE DE THIES: La conscience citoyenne se porte candidate

Article Lu 1483 fois

La succession de Idrissa Seck semble être ouverte à la tête de la mairie de Thiès. Avec les louvoiements notés dans les rangs de Rewmi, tout porte à croire que Idrissa Seck ne sera pas candidat à sa propre succession. En tout cas, la liste des candidats commence à sortir et hier, la convergence citoyenne est montée au créneau pour afficher les ambitions.



CONQUÊTE DU FAUTEUIL DE MAIRE DE THIES: La conscience citoyenne se porte candidate
Le mouvement citoyen "la conscience citoyenne" qui se mouvait à la cité Lamy avant d'étendre ses tentacules dans tous les coins de la ville, a déclaré hier sa candidature pour contrôler le pouvoir local à Thiès. C'était lors d'un point de presse tenu par son Président El Hadji Malick Mbaye dit "Maodo". Selon lui, le mouvement regroupe tous les Thiessois autour de l'idéal qui est le changement qualitatif de la ville. Et au vu la trajectoire prise par le cours des évènements, l'équipe municipale actuelle, ni les partis traditionnels ne peuvent mettre en mouvement les idées qui puissent permettre d'atteindre cet idéal. C'est pourquoi, dit-il, la conscience citoyenne a pris ses responsabilités pour aller à l'assaut des suffrages des Thiessois dans le cadre des prochaines locales. Il est évident, ajoute-t-il, que le mouvement aura besoin d'un parti légalement constitué pour pouvoir prétendre participer à ses élections. A l'en croire, cet obstacle juridique sera franchi, car de sérieuses discussions sont engagées avec des partis politiques et il est presque certain qu'un terrain d'entente sera trouvé. C'est parce que la conscience citoyenne écarte toute idée de cheminer avec le Pds, le Ps, Rewmi et tout autre parti classique qui n'ont plus bonne presse aux yeux des populations, à cause des casseroles qu'ils traînent. Pour justifier l'engagement politique du mouvement citoyen, Malick Mbaye explique que c'est pour faire en sorte qu'il s'érige en bouclier pour préserver la ville de Thiès où le landerneau politique est traversé par des dissensions internes. Selon lui, à part quelques réalisations dans le domaine des infrastructures relevant de la volonté politique de l'autorité centrale, l'équipe municipale actuelle n'a rien fait pour la ville. C'est pourquoi, tout manque aux Thiessois qui vivent dans une insécurité galopante, avec un assainissement inexistant, un éclairage public qui n'est que de nom. Selon lui, il est temps de mettre fin à la gestion communale par procuration car le développement des affaires de la cité passera inévitablement par des responsables qui vivent dans l'espace communal et qui partagent avec les populations toutes leurs réalités quotidiennes. Actuellement, martèle-t-il, Thiès n'est plus ni moins qu'une municipalité de l'Etat civil. Non seulement aucune initiative n'est prise pour prendre en charge les préoccupations des populations mais aussi elles n'ont aucune visibilité sur l'exécution du budget et n'ont aussi aucun interlocuteur capable de leur indiquer la voie. Il conclut que Thiès est actuellement une commune qui marche à reculons alors qu'avec les compétences qui sont à ses dispositions elle devrait plutôt être la locomotive du développement du Sénégal à travers sa gestion décentralisée. Déclinant les ambitions de son mouvement, Malick Mbaye a déclaré que son vœu est que Thiès soit une ville totalement assainie et où le défaut d'éclairage public sera un mauvais souvenir, une ville dont les dirigeants auront comme crédo une politique sportive soutenue comme il se doit, une politique culturelle sans faille avec à la clé un agenda culturel communal. Pour y parvenir, laisse-t-il entendre, la conscience citoyenne établira une liste fédératrice où toutes les catégories socioprofessionnelles seront dignement représentées pour aboutir à un conseil municipal fort et compétent capable de renverser la situation dans des délais raisonnables.

Source: L'office

Article Lu 1483 fois

Lundi 3 Mars 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State