Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONFRONTATION AVEC DJ YOU ET SABALY: Mame Thierno nie avoir assisté à l'attaque

Article Lu 13541 fois

Trois jours après l'agression perpétrée contre le groupe Wal Fadjri et ses employés, Mame Thierno Birahim Mbacké, frère cadet de Serigne Modou Kara a été convoqué hier à la Dic. Après huit heures d'audition, le jeune marabout est rentré chez lui.



CONFRONTATION AVEC DJ YOU ET SABALY: Mame Thierno nie avoir assisté à l'attaque
La Division des investigations criminelles (Dic) a convoqué et entendu Mame Thierno Birahim Mbacké, dans l'attaque perpétrée par ses talibés contre le siège du groupe Wal Fadjri. Une audition qui a duré plus de huit tours d'horloge.

Le frère cadet de Serigne Modou Kara est arrivé vers 16 h à bord d'une Porsche deux portes immatriculée Dk 8678. AG. Tout de blanc vêtu, Mame Thierno est apparu serein dans son boubou traditionnel du genre demi-saison. Ses fidèles Talibés ne sont pas pour le moment au ren­dez-vous. Cette fois-ci, le jeune frère de Serigne Modou Kara Mbacké a préféré se faire, discret en se rendant chez les limiers de la Dic. Il n'est accompagné que de son autre homonyme. Lui aussi est bien sapé. Dans un pantalon super cent noir, assorti d'une chemise bleue relativement « près du corps » cet autre Mame Thierno respire également la forme. Pour le moment, l'inquiétude ne se lit guère sur son visage.

De l'autre côté, une des voitures du groupe Wal Fadjri attend quelques employés venus répondre à la convocation de la police. Le technicien blessé, le cameraman et le commercial, tous témoins, le jour­naliste auteur de l'article en ques­tion et la dame qui ne pouvait plus gérer sa peur le jour de l'incident, tous ne tiennent vraiment plus sur leurs jambes. À, l'intérieur, ils ont duré. Et quand vous leur demander ce qui s'est dit entre ces quatre murs, ils vous répondent ceci : «Ils vou­laient juste qu'on leur dise ce qui s'est passé.» C'est tout.

Les alentours de la Dic sont calmes. A part quelques journalistes qui arrivent un à un sur les lieux, l'environnement est celui des autres jours. L’information passée par Walf Fm sur l'audition du jeune mara­bout chamboule tout. Ayant reçu l'ordre de ne pas se mobiliser pour venir à la Dic comme ils l'auraient souhaité, les Talibés viennent par petits groupes, dispersés aux diffé­rentes ruelles donnant sur la Dic. Le défilé des voitures d'un luxe insolent commence. Tous sont des proches de Mame Thierno. Très sereins, ces amis venus le soutenir ne se font pas trop remarquer.

Quelques heures plus tard, les deux témoins clés de l'affaire se pré­sentent. Il s'agit de l'animateur de l'émission bébé Walf, Dj You, et du vigile Samba Sabaly. Les deux ont ceci de commun: ils ont été, sauvage­ment tabassés par les disciples du bras droit de Kara. Ils sont égale­ment les seuls parmi tous les témoins à avoir identifié clairement Mame Thierno Birahim Mbacké dans les locaux de Wal Fadjri le jour du saccage. Si c'était dans un film, on les aurait surnommés les acteurs principaux. En atteste d'ailleurs leur double présence à la Dic.

Après avoir déféré à leur convo­cation hier dans la matinée, You et Sabaly sont retournés aux environs de 19 h à la Direction de la sûreté nationale pour, à ce qu'on a appris, une coffrontation avec Mame Thierno qui aurait nié tout, sauf sa présence sur les lieux, «Il a reconnu avoir fait le déplacement jusqu'au siège du groupe Wal fadjri. Mais, seu­lement pour calmer ses talibés. Avant de préciser que c'était bien après le saccage», explique notre source. Toutefois, toute tentative de se dédouaner est restée vaine, d'après toujours la source.

Mame Thierno «libéré» à 23h 10 mn

Aussi, la confrontation aurait permis aux enquêteurs de déceler les contradictions du frère de Kara. «Les deux témoins ont commencé par remercier le marabout dont le réflexe a été de donner l'ordre a ses talibés de cesser toute violence envers les employés, alors qu'ils les rouaient de coups. Avant d'affirmer avec certi­tude qu'il était sur les lieux au moment de l'attaque», a-t-on appris de source très au fait de l'affaire. Après plus de deux heures de face à face, la Dic aurait demandé aux témoins de «sortir prendre l’air », his­toire, de les laisser rentrer chez eux. Et de l'extérieur, nous apercevons Mame Thierno, accompagné de policiers qui montent l'escalier jusqu'au deuxième étage.

Plus les heures passent, plus l'anxiété se lit sur le visage des talibés de Mame Thierno Birahime venus le soutenir. Vers 18 h, deux jeunes femmes de teint clair se joignent à l'attente. Elles sont belles et sentent bon. Toutefois, elles n'arrivent pas à cacher leur impatience de voir toute cette histoire se terminer. Elles se mettent à l’acart et se détachent de tout ce beau monde qui commence à s'installer autour de la Dic. Presque une heure après, elles ont de la nou­velle compagnie féminine. Discrètement, deux autres s'instal­lent auprès d'elles.

Aux environs de 22 h, une dizaine d'agents du Groupement mobile d'intervention vient en ren­fort. Ils sont regroupés dans un coin et attendent on ne sait quoi. Les déplacements incessants de l'autre Mame Thierno lui font perdre son élégance du début d'après-midi. Il court vers la Porsche et la déplace devant l'entrée de la Dic. L'un des commissaires quitte les locaux et s'engouffre dans sa voiture, qu'il fait démarrer calmement. Les lampes du premier étage du bâtiment de la Dic éteintes quelques minutes après, les Gmi évacuent les alentours de tous ses occupants, sans exception. De loin, quelques instants qui ont suivi cela, les voitures luxueuses se sui­vent. Dans l'une d'elles, la 4X4 Hover du couleur grise, on nous indique que Mame Thierno Birahim Mbacké y a pris place pour «rentrer chez lui». Laissant derrière lui des journalistes qui n'ont pu parler ni à son avocat ni à lui-même pour l'information des Sénégalais. Encore que son avocat Me Demba Ciré Bathily, qui est resté sur place durant tout le temps qu'a duré l'audition, n'a pu être joint pour plus d'éclair­cissements sur la libération hier de Mame Thierno Birahim Mbacké. Par ailleurs, selon notre source, plus de sept «délinquants» sont identifiés par la Dic qui se serait mis à leur poursuite.

Aïssatou THIOYE et Oumy DIAKHATE
Source Walf Grand Place

Article Lu 13541 fois

Mercredi 30 Septembre 2009





1.Posté par DEU le 30/09/2009 06:02
LILOUKO FI DIAR TRIMBALLER COMME DES CHIENS POUR TOUT SIMPLEMENT UNE QUESTION D ORGUEIL IL DEVAIT CROUPIR A REUBESS QUELQUE TEMPS.

2.Posté par sata le 30/09/2009 06:04
du mudji féene! ce sera comme les autres meurtres et affaires classés et jetés aux oubliettes ! ne nous agitons pour rien!

3.Posté par xam leep wakh leep le 30/09/2009 06:40
un regime dont le president est mouride
le president du senat mouride
le premier ministre mouride
le president de conseil economique mouride
le ministre de la justice mouride
plus de 85% des nommes de wade sont mourides donc ce regime ne va jamais jeter en prison un mbackè mbackè car les soldats de cara vont attaquer pour liberer leur marabout car farba senghor est plus que un ignoble qui doit d'abord aller en prison ,donc nous avertissons wade de mettre en prison d'abord farba que votre èpouse protege contre nos institutions wade joue avec le feu car les soldats de cara sont presents et dans l'armèe et dans tous les corps de forces de securite.le marabout devrait meme refuser tant que farba n'est pas en prison pour les memes accusations plus d'un an,

4.Posté par wakh deug le 30/09/2009 11:31
espece de tragual ,joulite day wakh deug ya ko def nel ya ko def mou diekh avec ca guéne né ay marabout guéne

5.Posté par xatouda le 30/09/2009 12:00
depuis son avénement au pouvoir, le Senegal ne vit que dans le malheur. probleme sur probleme. nous avons nos réalités, wade dafa "aaye gaaf" ausi il fait comme bon lui semble avec le pays. un président qui se respecte doit se comporter comme une mère avec se jumeaux : en étant impartiel. notre chér président DIOUF est résté au pouvoir pendant plus de trente ans et jusquà présent personne ne peut confirmer son appartenance confrerique il traitait tous au meme pied dégalité. quant à kara qui se dit général qu'il aille dabord à dakar bango pour voir par ou passe les généraux avant le port des galons merci

6.Posté par bara mbacké le 30/09/2009 12:16
putin cest facil d'etre un marabouton au senegal regarde ce droger voleur et violeur de mineur sa place est en prison et il faut dissooudre le mouridisme car cest le mal de notre pays wassalame

7.Posté par baba le 30/09/2009 12:37
mais ca c'est trop facile.on le libere parceque son nom de famille c'est mbacke.on doit demystifier ces histoires de marabouts et de fanatisme.ca n'existe qu'au senegal pays miserable rempli de fornicateurs et fornicatrices,de charlatans,d'hypocrites,de truands et j'en passe quand on enttend le mouride parler on a l'impression que c'est le senegal que dieu a choisi parmi tous les pays alors qu'il est le pays ou le "bokaale" est tres pratique et dieu ne pardonne jamais ce peche.ressaisisons nous et retournons vers dieu avant qu'il ne soit trop tard.et n'oubliez pas que dieu ne reconnait pas de nom de famille la preuve : le fils de noe fera partie des gens de l'enfer et pourtant son pere etait prophete.dans ce cas mbacke ou sy ou niasse ou aidara c'est pas important le plus important c'est "taqwaa" (ragal yaala) peace out

8.Posté par senegal le 30/09/2009 13:05
vous ete des nafekh car les mourides son les noble de ce pays de vou
vos non rien fait sur le plan spirituel ils ont guoutter de la bierre et manger du port
mais c pour ce la qu'on oses vous vos pere vos gran pere vos mere non rien foutuent dans ce monde apart manger et aller au toillete et sa reste d'autre choses pour le reste des marabout du pays sontau mem pied d'egualité avec les dissiples mourides .SERIGNE BAMBA MO FI Né AMOUL MOROM Té SOU BOUGUONE MOROM SAKH DOU KO AME YENE NDAGUOU LENE GUIR YALLA NDAKH MOU AM CHANGEMENT

9.Posté par senegal le 30/09/2009 13:15
boy yene nopi lene mais sene marabout yi du gnu wakh yenay wakh mais ngnome kham nagne sene ay superieur si kham kham ak khamalé

10.Posté par mintou le 30/09/2009 15:23
yow sénégal va chier ngaye doul nane mouride mouride,petit con yw déloul si Yallah mo geune,dél khaar ba kham ndax bene serigne dinala takh téki wala ame li nga beug!!imbécile va!!!et puis xana sa pape ak sa yaye gno done deme douche,connard

11.Posté par adjia le 30/09/2009 15:26
hohohoho senegal boul niou sonal.
le toubab a amener qui il pouvait . la vérité est le toubab mounoul wone yobou kénén parceque les autres étaient trop lourds pour lui.
danga wara nopi
bougniou merdé.

12.Posté par Karako le 30/09/2009 15:35
Alors yénne bouléne wakh dra gaayi
Goornemabi ma guiss akh fakoumane lagne
Ay Guansster laniou.
Tous les soidisant Marabouts qui ont pris part à Walf Fadjri le après les événements pour compatir avec le Sidy Lamine Niass sont en majeurs parties des NAAFEKH SUR ET DURE. Ils n'ont aucune parcelle d responsabilité sur l'Islam pas un cm de Responsabilité.
Prk parceque des événements plus graves se sont déroulés et que personne na piqués mots.
Les événements de kédougou
Les innondations de Dakar
La parade des HOMMOSEXUELS
La liquidation commandité de SERIGNE KHADIM BOUSSO.
Les Series de violets orchestré par des Faux Marabouts, des hommes d'états des Journalistes etc ..........................................
Devant cet spectacle de l'Injustice du Gouvernement et le Mutisme coupable de ces soidisant Marabouts. Comment qualifié la tenue en aleine par Sidy de tous ces faux marabouts devant les micro

13.Posté par cheikh le 30/09/2009 15:48
Apres les événements très regrettables survenus au groupe walfadjri, Que nous condamnions fermement jus qu’a notre dernière énergie.

Mais après cela aussi, il d’autres réactions et déclarations regrettables les plus folles les plus catastrophistes les un que les autres, enveloppés d’hypocrisies venant surtout des politiques politiciens, des journalistes opposants, et d’autres "donneurs de leçons".En fille indienne devant les locaux de walfadjri pour un "guiss leen ma".

Mais les réactions fantaisiste et catastrophistes qui m’a beaucoup marqué est celle du soi disant « grand journaliste », au lieu d’aller démentir les très graves accusations porté contre lui en Guinée konakry (qui n’est pas d’ailleurs une première), se précipite sur le plateau du walf nous raconte des histoires
Je veux nommé cheikh yerim SECK du jeune Afrique.
Je le site « les problèmes du Congo Kinshasa est ainsi commencé, par ce que dit’il des gens ont aller incendier la télévision du jean pierre Bemba » fin de citation.

Alors, les événements q’il évoque ici ne date que au mois d’août 2006, alors que les problème du Congo a commencé depuis 2002, et l’incendie les locaux de CKTV et de CCTV n’est que une des batailles de la guerre qui l’oppose aux autorités du Congo depuis 2002.
J’invite touts les internautes d’allez visité le très célèbre site du WEBEKEDIA qui vous relatera toute l’histoire et l’historique de ces douloureux événements survenu au Congo, et tant d’autres sites, parmi eux, le site www.aminata.com dans son éditions du Friday, 30 March 2007 07:33
Dit ce ci : je site : « Le 21 mars, le signal des médias appartenant à Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président et rival malheureux de Joseph Kabila à l'élection présidentielle de 2006, a été interrompu après que celui-ci avait déclaré, dans une interview en lingala, que l'état-major de l'armée détournait, chaque mois, 500 millions de francs congolais initialement destinés au paiement des salaires des soldats.
Les deux jours suivants, des affrontement meurtriers se sont déroulés, dans les rues de Kinshasa, entre les Forces armées de République démocratique du Congo (FARDC) et la garde rapprochée du sénateur Bemba. Celui-ci refusait de voir ses hommes intégrer l'armée régulière, estimant ne pas avoir de garanties suffisantes pour sa sécurité.
Au cours de ces affrontements, les locaux de CKTV et de CCTV ont été saccagés. Même si aucun témoignage direct n'est encore disponible, il est probable que cette mise à sac soit le fait d'hommes en uniforme, quasiment aucun civil ne s'étant aventuré dans les rues pendant les combats.» Fin de citation.
Monsieur SECK ne oublier pas que touts les avènements du monde contemporains et même anciens est en ce moment dans le net accessibles même aux petits élèves du primaire du baol.
Prochaine fois Mr. SECK remuiez la langue dans la bouche avant de parlez, comme nous le recommandé l’islam… si ont n’y crois bien sur.



14.Posté par wakhdeug le 30/09/2009 15:49
xa lep wakh lep
yaw don niit ya combien de mouride au sénégal mouride yi nio fi eup ci sénégal
la vérité c'est que les journalistes de Walf sont nuls ainsi que Sidi Lamine Niass il maime raconter des détails au peuple y a des choses plus important que des khoulo de famille
Walf égal Chaytané Sidy veut etre plus populaire que Wade c pa possible

15.Posté par pds le 30/09/2009 16:06
QUE L'ON SOIT MBACKE MBACKE OU SY SY QU'IMPORTE, PERSONNE N'EST AU DESSUS DE LA LOI. LES COUPABLES DOIVENT ETRE PUNIS CONFORMEMENT A LA LOI EN VIGUEUR

16.Posté par babacar le 30/09/2009 16:09
yamana doul .au .senegal les tijianes sont 3/4 de la population ,les mourides ne compte que 15/100 sene wakh mo bery,

17.Posté par azerty le 30/09/2009 16:09
ADJA TU MEXCUSE MAIS VA APPRENDRE SA VAUT MIEUX POUR TWA , TA RIEN COMPRIS RIEN SOXNA CI YALA NALA YALA MéYYY GUE KHAM CI BARKE MOUHAMED PSL.

18.Posté par birima le 30/09/2009 16:13
mouride 28% Tidiane 64% d apres un numero de jeune afrik seulement les tonneaux vides font beaucoup de bruit

19.Posté par cheikh le 30/09/2009 16:56
Apres les événements très regrettables survenus au groupe walfadjri, Que nous condamnions fermement jus qu’a notre dernière énergie, On a assisté beaucoup de réactions et déclarations regrettables les plus folles, les plus catastrophistes les un que les autres, enveloppés d’hypocrisies, venant surtout des politiques politiciens, des journalistes opposants, et d’autres "donneurs de leçons".En fille indienne devant les locaux de walfadjri pour un "guiss leen ma".

Mais les réactions fantaisiste et catastrophistes qui m’a beaucoup marqué est celle du soi disant « grand journaliste », au lieu d’aller démentir les très graves accusations porté contre lui en Guinée konakry (qui n’est pas d’ailleurs une première), se précipite sur le plateau du walf nous raconte des histoires
Je veux nommé cheikh yerim SECK du jeune Afrique.
Je le site « les problèmes du Congo Kinshasa est ainsi commencé, par ce que dit’il des gens ont aller incendier la télévision du jean pierre Bemba (..)» fin de citation.

Alors, les événements q’il évoque ici ne date que au mois d’août 2006, alors que les problème du Congo a commencé depuis 2002, et l’incendie des locaux de CKTV et de CCTV n’est que une des batailles de la guerre qui l’oppose aux autorités du Congo depuis 2002.
J’invite touts les internautes d’allez visité le très célèbre site du WIKIPEDIA Qui vous relatera toute l’histoire et l’historique de ces douloureux événements survenu au Congo, et tant d’autres sites, parmi eux, le site www.aminata.com dans son éditions du Friday, 30 March 2007 07:33
Dit ce ci : je site : « Le 21 mars, le signal des médias appartenant à Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président et rival malheureux de Joseph Kabila à l'élection présidentielle de 2006, a été interrompu après que celui-ci avait déclaré, dans une interview en lingala, que l'état-major de l'armée détournait, chaque mois, 500 millions de francs congolais initialement destinés au paiement des salaires des soldats.
Les deux jours suivants, des affrontement meurtriers se sont déroulés, dans les rues de Kinshasa, entre les Forces armées de République démocratique du Congo (FARDC) et la garde rapprochée du sénateur Bemba. Celui-ci refusait de voir ses hommes intégrer l'armée régulière, estimant ne pas avoir de garanties suffisantes pour sa sécurité.
Au cours de ces affrontements, les locaux de CKTV et de CCTV ont été saccagés. Même si aucun témoignage direct n'est encore disponible, il est probable que cette mise à sac soit le fait d'hommes en uniforme, quasiment aucun civil ne s'étant aventuré dans les rues pendant les combats.» Fin de citation.
Monsieur SECK ne oublier pas que touts les avènements du monde contemporains et même anciens est en ce moment dans le net accessibles même aux petits élèves du primaire du baol.
Prochaine fois Mr. SECK remuiez la langue sept fois dans la bouche avant de parlez, comme nous le recommande notre religion l’islam… si ont n’y crois bien sur.

20.Posté par cheikh le 30/09/2009 17:34
Cheikh Ahmadou Bamba champion de la non violence.
Cheikh Ahmadou Bamba appel les hommes à se tourner vers Dieu, prêchant la non violence, la quête du savoir utile, le travail, le courage pacifique, la détermination et la foi en Dieu. Il déclarait : "Je ne crains que DIEU, je porte mes espoirs en DIEU, rien ne me suffit si ce n’est la religion et la science." le Cheikh fut l’objet de plusieurs épreuves parmi lesquelles, celle du lion affamé du jardin zoologique de Sor. " Ce jour, il fut enfermé avec un lion qui se montra aussi docile qu’un mouton. " Le Cheikh paisible et sage, déclarait toujours : " Jamais je ne porterai préjudice à qui que ce soit. " Enfermé dans un cachot où on avait dressé un tapis de clous, le Cheikh récita les sourates de la vache et de la famille d’Imrane.
Il n’est pas hésité a son retour d’exil et dans des très belles poèmes « HAFAWTOU HANIL AHDAHI TOURAN.. » je pardonne touts ceux qui m’on fait du tort

21.Posté par boylebou le 30/09/2009 18:00
sénégalais mo gueuneu sope si aduna bi déléne mandou délo léne séne khel si yalla wayé féne rek féne rek di wakh lou léne woroul
man dal je comprend pas
lol

22.Posté par soutien total a mamen thierno le 30/09/2009 18:51
Je veux que sachez Borom Darou n est pas n importe qui c est un exemple pour tous les jeunes du senega let que si la police touche un seul cheveux de ndama on va mettre le pays en feu et en flamme car c est lui notre leader on s en fout de la republique de des hypocries si Vous voulez la guerre on va faire la guerre car ne reconnaissons pas la loi de ce pays car il a ete fabrique par des cretins et des mecreants
commando KGT WYSIWYG

23.Posté par xyz le 30/09/2009 19:27
azerty je suis sur que adjia a été mise hors d'elle par senegal , ceci améne cala bref. que l'on soit mbacké ou autre chose personne n'est au dessus de la loi.
ce monsieur doit etre puni .

24.Posté par imam."gout'dè" le 30/09/2009 20:02
cheikh, cheikh,watawat
bamba ne vous l'a jamais dit.c'est des mensonges.s'enfermer avec un lion affamé,prier sur la mer,ecrire des tonnes de bouquins,alors qu'il etait confinè dans une cale relève de la folie .arrete de nous pondre des infos érroneès.tu te rappelles de la source ou il faisait ses ablutions?heureusement la "SONEES" a clarifiè les choses: un tuyau perçè. c'est de la démagogie

25.Posté par hope le 30/09/2009 21:23
birima ma doli la parmi ces 28% les 3/4 ay tidiane gnolène diour. Surtout de la génération actuelle.

26.Posté par imam."gout'dè" le 01/10/2009 20:04
n'dene n'diaye mom daara hadj moustapha sarr thia guinguineo la dianguè louko def mouride?diomina!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State