Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONFLIT - UNE STRATEGIE DE BASSE TENSION FACE A ME WADE : Macky Sall choisit la résistance

Article Lu 11249 fois

Tant qu’à mourir, le président de l’Assemblée nationale préfère l’être en victime innocente du wadisme. Sa stratégie semble donc arrêtée. De lui-même, il ne démissionnera pas de son Perchoir de la place Soweto, pas plus qu’il n’abandonnera son mandat de député. A son contempteur d’assumer les responsabilités liées à une rupture définitive avec un ancien Premier ministre si choyé, hier.



CONFLIT - UNE STRATEGIE DE BASSE TENSION FACE A ME WADE : Macky Sall choisit la résistance
Des années derrière, on rêvait d’un Président qui se ferait un devoir de ne pas intervenir dans les affaires intérieures de l’Assemblée nationale. Aujourd’hui, on est en devoir de se «féliciter» d’un hyper-Président qui n’a pas encore envoyé un quelconque député impertinent à la prison de Rebeuss ou du Camp pénal. C’est un suprême effort ! Et c’est logique, car l’Etat c’est Lui. Son bras armé, le Parti démocratique sénégalais (Pds), avait donc décidé, devant son Conseil de discipline, de punir le président de l’Assemblée nationale, officiellement pour «activités fractionnistes», commission d’«actes et de comportement, de nature à compromettre l’image du parti et du pays». On sait que Macky Sall ne s’est pas présenté devant les procurateurs libéraux, contestant autant des «faits non spécifiés» que la compétence même de l’instance ad hoc convoquée. Ce fut le premier échelon d’une riposte qui semble promise à une montée en puissance.

Selon des informations que Le Quotidien s’est procurées à bonne source, Macky Sall ne posera aucun acte susceptible de faciliter la tâche au président de la République dans cette guerre par procuration, menée par les caciques du Pds. En termes politiques, cette posture renvoie à deux choix arrêtés. Le premier, c’est qu’il est décidé à rester président de l’Assemblée nationale du Sénégal tant que ses moyens de défense le lui permettront.

Ensuite, même si les manœuvres présidentielles le contraignaient à quitter son perchoir, il gardera son mandat de député. Il appartiendra donc au président Abdoulaye Wade d’assumer toutes les responsabilités politiques et morales liées à cette tentative de liquidation de celui qui, trois ans durant, a été son «fidèle et concret» Premier ministre, selon des termes naguère pompeux en vogue dans la galaxie libérale. Si tant est qu’il lui est impossible d’échapper aux fourches caudines du «dieu» surpuissant du Pds - rapports de forces politiques défavorables obligent - l’encore maire de Fatick a tout à gagner à se complaire dans un statut de victime sage du wadisme, en attendant des lendemains meilleurs devenus très hypothétiques. Une stratégie de basse tension qui lui fait conserver une estime réelle auprès de la frange lucide du peuple libéral, même si elle laisse l’initiative des actions spectaculaires à ses frères ennemis.

Par ailleurs, il semble bien que Serigne Mouhamadou Bara Mbacké, l’intermédiaire qui s’est presque imposé à Wade et à Sall, parce qu’il est le moins contesté des préposés à une pacification durable des rapports entre les deux hommes, soit parvenu à l’extrême limite de ses efforts, entre les interpellations de l’un et l’expression de la bonne foi manifestée par l’autre. Selon toujours nos informations, si le président de la République s’est plaint auprès du Khalife général des Mourides d’avoir été humilié en quelque sorte par les déplacements de son ex-Premier ministre aux Etats-Unis et en France, Macky Sall s’est défendu en lisant - au téléphone - au chef religieux, les mots d’accord et d’encouragement que Me Wade lui a adressés avant son départ et dont Le Populaire a fait état dans son édition d’hier.

Source: le Quotidien

Article Lu 11249 fois

Vendredi 26 Septembre 2008





1.Posté par CURIEUSE le 26/09/2008 16:20
péééééééééééééééééééé enfin

2.Posté par oussou le 26/09/2008 17:49
vive macky sall le futur president du senegal
wade si tu veux la paix au senegal laisse macky sall tranquille

3.Posté par abdoul le 26/09/2008 17:54
Vous nous amerder vous avez tous ECHOUER vous avez trahi la NATION toute entiere si le vaillant PEUPLE immaginer que cest sa le SOPI ou cassera la gueule avant de ne pas voter pour vous votre billan Assassinat Crime Economique des Gens sans vertu ni vergone des guerres de succession vous ne pouver pas distinguer le PARTI et LETAT JEAN COLLIN a eu raison sur nous connaissant mieu que nous ce FARFELU ce MENTEUR e TRAITE de classe EXECTIONEL ce grand BANDIT MANUPULATEUR FINANCIER pret pr tout sans DIGNITE ni VERTU

4.Posté par Senegal le 26/09/2008 18:18
Merci Abdoul

5.Posté par Aziz le 26/09/2008 18:27
La seule chose que je reproche a Macky Sall est le cumul de fonction.Maire et President de l'assemble.Il ne peut pas courir 2 lievres a la fois.Etre a Dakar puis a Fatick.Ca cause une fatigue chronique d'etre a Fatick et a Dakar.Sinon l'adjoint maire aura du mal a allaiter toutes ces personnes qui souhaiteraient beneficier des services du dit maire.
Je crois qu'il est le plus clean du clan sopiste.

6.Posté par absolu mutulay le 26/09/2008 21:47
n'essayons pas de présenter macky comme une victime.macky , il ne peut bénéficier de circonstances atténuantes , sincérement il est intellectuellement transparent , n'a jamais eu de valeurs que par et pour le pds , il est instigateur des bourdes et manipulations électorales aux dernières présidentielles ce qui avait conduit au bycott des legislatives , il est dépositaire en tant que prime minister des exactions de la derniére équipe gouvernementale avec leurs "dépassements " budgétaires pour ne pas dire détournements de deniers publics .what else would we want ( que voulons nous de plus ) ? juste qu'il fasse tomber par la même son mentor ....

7.Posté par mamaoukelly le 26/09/2008 22:01
ne vous fier pas aux apparences les hommes politiques sont tous les mêmes chacun récolte son profit
mais n'empêche qu'on doit laisser macky finir son mandat en paix

8.Posté par salam le 27/09/2008 00:45
Macky est sans dignité et sans honneur, moi à sa place j'aurais démissionné depuis longtemps.
comme il n'est pas un homme d'état, Macky attend l'exécution de sa mise à mort politique
et puis ses erreurs politiques et les attaques de ses affidés sont maladroites, grotesques, injustifiées ,ridicules et irraisonnables à l'encontre de wade, à mon humble avis!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State