Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONFLIT CASAMANÇAIS : Me Madické Niang invite à la raison

Article Lu 11022 fois

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, estime que «  des irréductibles  » utilisent la crise en Casamance comme moyen de subsistance. Tout en invitant ceux-ci à revenir «  à la raison  », il réaffirme «  la détermination  » du Sénégal à protéger les populations vivant dans cette partie de son territoire.



CONFLIT CASAMANÇAIS : Me Madické Niang invite à la raison
«  J’ai rencontré tous les membres de cette aile, mais je me suis rendu compte que ceux-là sont éloignés des réalités du terrain. Ils continuent d’être habités par l’illusion d’une Casamance indépendante et ils en ont besoin pour en faire un moyen de subsistance. Nous leur demandons de revenir à la réalité  », a déclaré hier le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, interrogé par la presse sur la recrudescence de la violence en Casamance. C’était en marge de la signature d’un accord de non imposition avec la Malaisie. «  La réalité, c’est que la Casamance est sénégalaise. Elle le restera. Jusqu’à l’extinction du soleil, ils ne pourront obtenir l’indépendance de la Casamance », a martelé le ministre d’Etat. Me Niang rappelle que le Sénégal a démontré, par tous les moyens, que la Casamance est partie intégrante de son territoire. «  Le Sénégal s’est prêté à tout. Partout, il a été démontré que la Casamance est sénégalaise  », a insisté le ministre d’Etat d’un ton ferme, avant d’ajouter  : «  l’unité d’un pays ne se transige pas. Le président de la République est clair. Tout est possible dans une Casamance sénégalaise. Au-delà, rien n’est possible  ». S’agissant de la possibilité de demander l’extradition de Nkrumah Sané, responsable de l’aile extérieure du mouvement rebelle qui a revendiqué l’attaque intervenue avant-hier et qui a coûté la vie à deux militaires, Me Niang rappelle que des accords lient le Sénégal avec la France.

«  Une extradition se passe sur une base précise. Une telle déclaration a été faite. Je suis sûr que les autorités judiciaires en tireront toutes les conséquences. Une fois que le dossier judiciaire sera ficelé, c’est seulement à ce moment qu’on pourra dire, avec la consistance du dossier l’importance des faits qui sont reprochés à l’intéressé, qu’il faut se tourner vers une extradition  », a-t-il expliqué. Mais, a poursuivi le ministre, «  ce qui est important aujourd’hui, c’est de considérer que le Sénégal s’est engagé à faire en sorte que la sécurité règne sur cette partie de son territoire, mais aussi le Sénégal continue d’être obnubilé par la recherche hardie d’une paix définitive dans cette localité  ». «  Nous connaissons Nkrumah Sané. Nous avons longuement discuté de la Casamance. Je pense que les quelques irréductibles qui se trouvent en Europe qui, aujourd’hui, continuent à parler d’une rébellion en ont besoin pour en faire un véritable moyen de subsistance  », s’est-il désolé. Pour le ministre d’Etat, ces «  irréductibles  » sont en divergence totale avec ceux qui œuvrent actuellement pour la paix au sud du pays. «  Ils utilisent le discours indépendantiste pour pouvoir obtenir des moyens de subsistance  », a dit Me Niang. Selon le ministre, quand Nkrumah prendra la responsabilité de dire qu’il a fait faire tel acte délictuel, ou commandité tel acte délictuel, la France avant que le Sénégal ne le fasse, sera déjà dans les dispositions de le poursuivre.

«  Mais revendiquer en disant  : je suis le patron des troupes, c’est un premier acte. Il faudrait aller au-delà pour pouvoir être dans une situation qui peut immédiatement déclencher une suite  », ajoute-t-il. .


Babacar DIONE
Source Le Soleil

Article Lu 11022 fois

Jeudi 18 Février 2010





1.Posté par Daour KONATE le 18/02/2010 15:51
Pour ce qui concerne "l'éloignement des réalités du terrain", Mr NIANG n'a rien à envier à Mr SANE. Sa sortie prétendant que, je cite, "Le Sénégal s’est prêté à tout. Partout, il a été démontré que la Casamance est sénégalaise" prouve seulement que Mr NIANG sait faire les envolées lyriques qui flatent le nombril du Gouvernement libéral. Où a-t-il été démontré que la Casamance est "sénégalaise" sinon sur le papier? Je lui concède, à Mr NIANG, qu'il y a des gens que le conflit en Casamance arrangent au-delà de ce que l'on pourrait imaginer. Mais ils sont partout, y compris au sein du Pouvoir sénégalais. Sinon, il est impossible de comprendre la manière ubuesque dont est géré ce dossier. Il est impératif que les uns et les autres arrêtent de faire des déclarations à l'emporte-pièce et que des actes concrets soient posés par le pouvoir sénégalais prouvant son engagement au désenclavement et au développement de cette région afin de donner une chance à ses enfants et au Sénégal tout entier. De tels actes auront le mérite de favoriser l'apaisement sans lequel aucune discussion ne sera possible.

2.Posté par Birane le 18/02/2010 17:38
“Thieuy Madouckeute ! Madouckeute douckeuti“ ! Encore lui, toujours lui ! Que fera ce mec durant la toute prochaine période post-AlterTaalibé lorsque WADE sera bouté hors du pouvoir (en 2012 au plus tard “nak“ !) ? Il ne “douckeutera“ sûrement plus. Car “gueumoul darra“ !

Sénégalais ! Hâtons nous pendant qu’il est temps. Sino ces faux Taalibés de WADE et compagnie auront complètement fini de “maçonniser“ les très belles œuvres de Bamba, Aladji Malick, Limamou et Laye NIASSE. Nous voilà avertis “nak“ ! Car “nak“, même SENGHOR le “Kertieng“ a su respecter et demeurer à égale distance des “Tarikha“ et autres “diangou“.

A très bon entendeur, salut !


Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State