Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONDUISANT A LA POLICE SON FILS POUR MENACES DE MORT A ASCENDANT: Le père de famille de famille et son ami se retrouvent en taule pour vol

Article Lu 1695 fois


Une affaire rocambolesque défraie la chronique à Tambacounda. Le sieur El hadji Barr ne savait pas du tout qu'en conduisant son fils chez les hommes du commissaire Mame Seydou Ndour de la police de Tambacounda, pour menaces de mort à ascendant, les portes de la citadelle du silence lui seraient ouvertes. Conduit manu militari, le fils indigne Yatma Barr n'a été seul dans le violon. Son père, El Hadji Barr, et son ami, Samba Gning dit « Bath », qui l'y ont conduit, se sont retrouvés en sa compagnie, en taule, pour complicité de vol et vol.

Dans la journée du 2 avril dernier vers les coups de 15 heures, El Hadji Barr, né en 1963 à Tambacounda, et Samba Gning, lui né en 1966 à Bignona conduisent chez les limiers de la police de Tambacounda le jeune menuisier, El Hadji Barr, né en 1982 à Tamba, fils aîné de Yatma Barr, pour menaces de mort à ascendant. Dès réception de la plainte, les limiers vont batailler ferme dans l'enquête, afin de voir plus clair dans cette affaire. Soumis au feu roulant, le fils craque et fait une grosse révélation face aux limiers. « Je ne reconnais pas les faits qui me sont reprochés. Je ne suis pas un drogué, et je ne l'ai jamais menacé », déclare-t-il. Avant de poursuivre : « Le problème avec mon père et ma tante remonte au jour où j'ai tabassé la fille de ma tante, Ami Cissokho que j'avais surpris s'adonnant à des rapports sexuels avec un garçon dans une cabine téléphonique tenue par ses amies. Depuis lors, ma tante et mon père me déclarent une guerre sans merci dans la maison, avec ma femme. C'est mon père qui boit de l'alcool avec son ami ». Une déclaration battue en brèche par son papa : « A chaque fois qu'il rentre ivre, il s'en prend à moi, me traitant de tous les noms d'oiseau, allant jusqu'à menacer de mettre fin à mes jours avec un couteau ». Le fils qui sent l'étau se resserrer autour de lui, va très loin dans son discours, « je suis allé même une fois le dénoncer à la Senelec , parce qu'il volait du courant pour alimenter la maison. Et des agents de la Senelec ont pu l'interpeller sur son acte. Il m'en veut encore parce que je refuse d'aller vendre des produits volés à la Boulangerie par son ami, Samba Gning dit « Bath ». Une affaire qui en dit longue dans cette procédure judiciaire. Samba Gning dit « Bath », employé d'une boulangerie, est mis à table. Il craque, et reconnaît les faits sans ambages, « je reconnais les vols de farine et levure dans la boulangerie où je travaille depuis plus d'un an. Je reconnais qu'avec El Hadji Barr, nous buvons de la bière ensemble. J'ai été une fois sanctionné par mon patron pour vol de farine et de levure ». Son patron, Mohamed Guèye, gérant de la boulangerie, a réitéré les aveux du voleur. Au terme de la garde-à-vue, le fils Yatma Barr, son père El Hadji Barr, et l'ami de son père, Samba Gning, ont été tous déférés au parquet puis placés sous mandat de dépôt à la citadelle de Tambacounda le lundi dernier, pour un repos forcé.

Source: L'office

Article Lu 1695 fois

Vendredi 11 Avril 2008





1.Posté par mdou le 13/04/2008 03:38
NIMPORTE QUOI C'EST BANAL comme histoire


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State