Référence multimedia du sénégal
.
Google

CONDAMNATION DE HABRE A LA PEINE CAPITALE: ''Aucune conséquence'' pour le procès en cours au Sénégal, selon le ministre tchadien de la Justice

Article Lu 1484 fois

La condamnation au Tchad de l’ancien chef d’Etat Hissène Habré « n’a aucune conséquence pour le procès en cours (au Sénégal) », a déclaré le ministre tchadien de la Justice, Jean Alingué Bawoyeu (voir photo ci-contre).



CONDAMNATION DE HABRE A LA PEINE CAPITALE: ''Aucune conséquence'' pour le procès en cours au Sénégal, selon le ministre tchadien de la Justice
Interviewé par la Voix de l’Amérique (VOA) ce lundi, le ministre tchadien de la Justice a indiqué qu’il ne fait pas « faire l’amalgame », expliquant que « ce procès contre le président Habré qui doit se dérouler au Sénégal c’est dû à ce qui s’est passé pendant l’exercice de ses fonctions. Or, en ce moment ce qui s’est passé par la Cour criminelle d’ici, c’est essentiellement dû à son activisme auprès des rebelles, à travers certains de ses militants, de son parti et lui-même qui finançaient cette rébellion ». Selon Jean Alingué Bawoyeu, son pays de la justice sénégalaise qu’elle « poursuive son action », soulignant que le Tchad a apporté sa contribution pour que le procès ait lieu au Sénégal.

Le dimanche, son homologue du Sénégal, Me Madické Niang avançait sur les ondes de la radio privée dakaroise Rfm que "si Hissène Habré a été jugé (au Tchad) pour les mêmes faits, il ne pourra plus comparaître devant aucune autre juridiction au monde".

Le Garde des Sceaux du Sénégal avait en outre marqué « sa surprise » de voir la justice du Tchad condamner Hissène Habré à mort, par contumace, la semaine dernière. Me Madické Niang s’était interrogé sur la pertinence à engager une telle procédure alors que le Sénégal était en train de poser des actes pour faire juger l’ex-président tchadien en exil à Dakar après avoir été chassé du pouvoir en 1990 par une rébellion dirigée par l’actuel chef de l’Etat Idriss Déby.

Le ministre sénégalais de la Justice a dit n’avoir été « pas informé de cette procédure », annonçant que l’Etat du Sénégal allait interpeller officiellement le gouvernement tchadien sur cette question.

Source: Nettali

Article Lu 1484 fois

Mardi 19 Août 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State