Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMPLOT - Réunions nocturnes pour démettre le n°2 du Pds : Wade et Pape Diop parrainent la liquidation de Macky

Article Lu 1502 fois

Après que les commandos sont en passe de réussir leur plan de déstabilisation du président de l’Assemblée nationale, le secrétaire général national du Pds, Me Wade et le président du Sénat, Pape Diop entrent dans la danse pour en finir avec Macky Sall. Des réunions nocturnes sont régulièrement tenues chez Pape Diop, sous la caution de Me Wade, pour passer à l’assaut final.



COMPLOT - Réunions nocturnes pour démettre le n°2 du Pds : Wade et Pape Diop parrainent la liquidation de Macky
Jusque-là, ce sont des responsables libéraux qui montaient au créneau pour se charger du lynchage politico-médiatique du président de l’Assemblée nationale et numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (Pds), sans que personne en haut lieu ne les fasse revenir à la raison. Ce silence opéré par le secrétaire national du Pds, Me Wade, avait suscité des interrogations au sein de son parti. Mais, les choses semblent maintenant s’éclaircir car, l’on révèle que c’est «Me Wade qui est le parrain de la liquidation politique de son adjoint. Et il est aidé en cela par le président du Sénat, Pape Diop». D’ailleurs, des sources proches des deux hommes confient que «c’est au domicile de ce dernier que se tiennent les réunions nocturnes au cours desquelles les actions visant à déstabiliser le président de l’Assemblée sont discutées». Le dernier conclave en date remonte dans la nuit du lundi au mardi dernier, quand Pape Diop, Farba Senghor, El Hadji Malick Guèye, entre autres responsables libéraux, se sont longtemps entretenus pour peaufiner la stratégie à mettre en place pour débarquer Macky Sall de son poste de numéro 2 du Pds et du perchoir de la représentation nationale. En effet, selon des sources ayant pris part à cette réunion, «le travail de ce groupe restreint s’effectue avec la bénédiction de Me Wade qui est briefé tous les jours. Mieux, il est mis au parfum de toutes les propositions faites dans ce sens et le secrétaire général national du Pds, par le canal de Pape Diop ou de Farba Senghor, ne manque pas de donner des conseils dans ce sens». Les propos de nos interlocuteurs sont étayés par la dernière réunion des secrétaires généraux et présidents de fédération convoquée le samedi dernier, une rencontre au cours de laquelle il a été demandé la suppression du poste de numéro 2 du Pds. En effet, la veille de cette réunion, Me Wade, en réunion du Comité directeur, avait manifesté sa volonté d’appliquer toute décision provenant de cette assemblée convoquée par Ousmane Masseck Ndiaye, responsable des structures du Pds. Avant que la manœuvre ne tombe à l’eau.

Des derniers développements de cette affaire, il semble que la mise à prix de la tête de Macky Sall prend une nouvelle allure, au regard des confidences faites par une de nos sources. Cette dernière jure que «la prochaine réunion du Comité directeur va sonner la fin du règne de Macky Sall à la tête du Pds et la stratégie vise à le réduire à la position d’un simple militant du parti». Il en sera de même au niveau de l’Assemblée nationale car, le député El Hadji Malick Guèye, Khoureychi Thiam et Farba Senghor sont chargés de contacter les autres députés pour mettre en branle le plan dont la teneur ne peut être révélée.

Cette intensification du combat contre le président de l’Assemblée nationale est motivée par les propos que Me Wade aurait confiés aux plus irréductibles adversaires de Macky Sall. En effet, l’on rapporte que «le chef de l’Etat tient son ancien Premier ministre pour responsable de la crise que traverse le pays car, après avoir passé plus de trois ans à la Primature, il lui est reproché par Me Wade de n’avoir pas prévenu à temps ou pris des mesures adéquates pour éviter cette situation de crise». D’ailleurs, lors de la dernière réunion nocturne qui s’est tenue chez Pape Diop, ce sujet a été débattu. Et des responsables libéraux ont révélé que le maillage de l’administration centrale que M. Sall avait réussi, a produit ses effets néfastes dans la gestion du pays. «Les secteurs les plus stratégiques sont gérés par ses hommes et ces derniers continuent de poser des actes assimilables à du sabotage. Et aussi bien le chef de l’Etat que les responsables du parti savent qu’ils le font pour se venger du sort que Me Wade réserve à leur mentor. Mais, le nettoyage a déjà commencé», s’énerve un des penseurs de la fronde anti-Macky.


Source: Le Quotidien

Article Lu 1502 fois

Jeudi 8 Novembre 2007





1.Posté par big le 08/11/2007 21:03
ce sont des imbeciles,Macky du courage sa kaw sa kanaam rek.tout iras bien.

2.Posté par SANEX le 08/11/2007 21:04
macky le senegal est derriere toi,et surtout nous qui sommes a l'ètranger.
se sont des wor kat rek...

3.Posté par REEB le 08/11/2007 21:10
SI VOUS TOUCHEZ A MACKY,ON VOUS FAIT UN COUP D'ETAT,PARSE KE VOUS LE MERITé...

4.Posté par mob le 09/11/2007 00:26
strategies de bandits de grand chemin comme malick gueye farba le rigolo et pape diop l'ignorant jouissaient de vos derniers jours de pouvoir car le peuple vous jugera par haute trahison a la nation detournement des derniers publicet atteinte a la democratie......

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State