Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMPLICITE DE VOL : Ils se déguisent en vendeurs et s’emparent de deux portables

Article Lu 1547 fois


Les deux acolytes ? Babacar Guèye et Khassim, ont fait passer à la dame Adama Mbaye et à sa fille une « Tamkharit » très amère. Se faisant passer pour des vendeurs de parfum, ils réussissent à s’introduire dans la maison de ces dernières. Ils sont repartis avec leurs portables laissés à portée de main.

Deux voleurs déguisés en vendeurs ! Il s’agit en fait de Babacar Guèye et de son acolyte Khassim qui, profitant de l’ambiance de fête le jour même de la « Tamkharit », rendirent visite à la dame Adama Mbaye chez elle, au quartier Léona des Champs des Courses de Rufisque. A ce moment, ils trouvèrent cette dernière en train de s’affairer à la préparation du fameux couscous pour le dîner. L’un lui proposa des bouteilles d’encens dénommé « Enssencé », tandis que l’autre brandit des pinces à sécher à la dame. Adama finit par jeter son dévolu sur les pinces à sécher et s’introduisit dans sa chambre à coucher pour payer la note. Elle leur donna l’argent et les deux visiteurs en profitèrent pour lui proposer un autre type de parfum, meilleur et moins cher que celui qu’ils avaient amené avec eux.

Espiègles, les deux jeunes quittèrent le domicile de la dame tout en prenant le soin de laisser leurs seaux sur place. C’était à n’en pas douter une diversion de leur part pour faire croire à la dame leur bonne foi. Mais, le temps accusé par les deux jeunes gens finit par éveiller les soupçons d’Adama Mbaye. Et sans désemparer, elle vérifia là où elle avait posé son téléphone portable. A sa grande surprise, elle constata sa disparition et se rendit compte que les deux vendeurs étaient des voleurs qui venaient de l’avoir roulée. Plus grave, sa fille, qui voulait composer le numéro de sa mère pour situer le téléphone, tomba, elle, évanouie en ne trouvant pas son appareil sur la fenêtre où elle l’avait posé. Le portable de la mère et de la fille venaient d’être volés par les deux escrocs qui se faisaient passer pour des vendeurs. Une plainte contre X est alors déposée à la police de Rufisque par la dame Adama Mbaye. Et il aura fallu des investigations intenses de la part des enquêteurs pour mettre la main sur l’un des voleurs, Babacar Guèye. Ce dernier reconnaît les faits mais et indique que c’est son copain Khassim qui lui avait suggéré, ce jour-là, de voler les deux portables posés à portée de main. Le parfum et les pinces à sécher ne servaient qu’à faire de la diversion. Il ajoute qu’au sortir de la maison de la dame, Khassim lui aurait remis 20.000 francs Cfa et garda les deux portables pour lui. Babacar confie également aux enquêteurs que l’un des portables allait être offert à la fiancée de Khassim. Un témoignage qui n’a pas empêché les policiers de le mettre en garde à vue avant de le déférer au parquet pour vol et complicité de vol. Quant à Khassim, il est jusque-là resté introuvable, mais la police de Rufisque est toujours à ses trousses.

Source: le Soleil

Article Lu 1547 fois

Jeudi 27 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State