Référence multimedia du sénégal
.
Google

[COMMUNIQUE DE REWMI] (Photos)

Article Lu 1775 fois

Le Secrétariat National (SN) de REWMI, s’est réuni ce jeudi 17 juillet 2008 à partir de 10h à son siège sis sur la VDN, sous la présidence de Monsieur Idrissa SECK, Président du parti.



Ouvrant la séance, le Président Idrissa SECK a tenu à renouveler, au nom de la direction du Parti et en celui de tous les militantes et militants de Rewmi, notre hommage solennel et l’expression de notre éternelle reconnaissance à l’endroit de notre regretté frère, le député Nguirane Ndiaye. Etant l’un des plus éminents membres fondateurs de Rewmi, son courage, sa fidélité, son abnégation et sa sagesse politique ont pesé d’un apport considérable dans la consolidation et le rayonnement du Parti. Nous nous souvenons de lui et nous prions constamment pour que la grâce de Dieu lui ouvre les portes du Paradis.

Le Président du parti a rendu compte au Secrétariat National des résultats des nombreux entretiens qu’il a eus en France avec les autorités étatiques, gouvernementales et parlementaires.

[COMMUNIQUE DE REWMI] (Photos)
Ces échanges avaient pour but de dresser d’abord l’état des lieux des relations franco-sénégalaises et d’évoquer les changements qu’il convenait d’y apporter dans l’avenir; ensuite, de réfléchir sur les enjeux du développement et sur les nouvelles formes de coopération ; d’évoquer, enfin, le risque de déséquilibre que pouvait présenter, à terme, le projet d’Union Méditerranéenne dans les rapports Europe-Afrique.

Les rapports entre la France et le Sénégal ont été en particulier au centre :

- du déjeuner offert en son honneur à l’Assemblée Nationale, auquel assistaient M. Thierry MARIANI, député du Vaucluse, Délégué Général de l’UMP en charge des Relations Internationales, M Jean-François MANCEL, député de l’Oise, Président d’une Communauté de communes, Ancien Secrétaire Général du RPR, Mme Marie-Christine DALLOZ, député du Jura, M. Michel PIRON, député du Maine et Loire.

Cette réception au Palais Bourbon a été suivie d’une réunion avec Mme Martine AURILLAC, député de Paris, Présidente du groupe d’amitié France-Sénégal à l’Assemblée Nationale, et d’un entretien avec Jean-François COPE, Ancien Ministre, député-maire de Meaux, Président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale.

[COMMUNIQUE DE REWMI] (Photos)
- du déjeuner donné par le cabinet du Ministre des Affaires Etrangères en présence d’un conseiller Afrique du Président de la République.

La coopération actuelle et future a été l’objet du rendez-vous avec le Haut Représentant de l’Intelligence Economique au Secrétariat Général à la Défense Nationale (SGDN) et du déjeuner avec le Directeur de Cabinet du Secrétaire d’Etat à la Coopération.

A cette occasion, M. Idrissa SECK a pu constater qu’il existe une réelle volonté affichée de penser autrement le développement économique.

Enfin la crainte de voir l’Afrique sub-saharienne marginalisée par la création de l’Union Méditerranéenne a été au centre de la réunion, à l’Elysée, avec M. Rachid KACI, Conseiller du Président de la République, avec qui ont été également évoqués les effets de la révolution urbaine qui est l'un des traits les plus saillants de l'Afrique noire contemporaine.

Il convient désormais de réaffirmer dans les faits les valeurs historiques partagées par nos deux pays que sont la paix, la démocratie et le développement.

[COMMUNIQUE DE REWMI] (Photos)
Au plan politique, sur les conseils du Délégué National de l’UMP en charge des Relations Internationales, notre formation politique, envisage son adhésion en tant que membre observateur à l’I.D.U (l’International Democrat Union). Le Président du parti a demandé au Secrétaire National chargé des Relations Internationales de prendre toutes les dispositions utiles à cet effet et d’élaborer un plan d’action articulé autour de 3 axes prioritaires :

-La consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit.

-L’éducation et la formation.

-La coopération économique centrée autour d’une refondation complète de l’aide au développement afin de mieux utiliser les volumes actuels de crédit et de les déployer à des niveaux territoriaux pertinents et dans les formes adaptées aux réalités sociales.

Sur ce point, la volonté exprimée par Alain JOYANDET, le nouveau Secrétaire d’Etat à la Coopération « d’accompagner l’Afrique qui marche, l’Afrique qui entreprend, de relancer l’agriculture et de valoriser le rôle des femmes dans l’économie » est fidèle à la lettre et à l’esprit de notre programme.

Enfin, la Présidence française de l’Union européenne est un atout de nature à pallier le déficit d’information et d’analyse dont souffre l’Europe sur l’ampleur des mutations africaines en cours.

Cette présidence française nous offre l’occasion d’ouvrir un débat politique approfondi et rigoureux sur les rapports Nord-Sud.

[COMMUNIQUE DE REWMI] (Photos)
Sur la situation socio politique nationale, le SN se dit très préoccupé par les difficultés chroniques que vit le peuple sénégalais et qui sont caractérisées par la recrudescence des délestages électriques, les pénuries d’eau, la flambée scandaleuse des prix des produits pétroliers comparés au pays de la sous-région, la pénurie du gaz domestique, la hausse inqualifiable du prix du riz et sa disparition progressive des étals, sans oublier la détresse du monde rural.

Le SN condamne et se dit particulièrement indigné par la violation grave des libertés élémentaires de la presse, accompagnée d’une violence gratuite et abominable exercée sur des citoyens dont le seul tort est de vouloir exercer librement leur travail.

Le SN invite le Président de la République à renoncer à la modification anticonstitutionnelle de l’article 27 de la constitution par voie parlementaire. La seule voie qu’autorisent l’esprit et la lettre de la constitution pour modifier la durée du mandat du Président de la République et la limitation du nombre de mandats à 2 est le Référendum. Si le projet de loi portant modification de l’article 27, déjà passé en commission technique venait à être adopté en violation flagrante de la constitution, par la plénière de l’Assemblée Nationale, le Président de la République se sera arrogé, tout seul, le droit de s’octroyer des années supplémentaires de pouvoir sans consulter le peuple souverain. Rewmi se donnerait alors le droit de mener une campagne nationale et internationale en vue d’une réduction de deux ans du mandat en cours du Président de la République

[COMMUNIQUE DE REWMI] (Photos)
Abordant la vie du parti, le SN a pris plusieurs décisions parmi lesquelles :

-Mr Youssou Diagne, responsable de Rewmi dans le département de Mbour, ancien Président de l’Assemblée Nationale est nommé Vice-Président du Parti en remplacement de Mme Awa Gueye Kébé
-Mr Idrissa Camara, ancien gouverneur de région, est nommé Secrétaire National chargé des Structures du Parti,
-Madame le Maire Ndèye Magatte Dièye est nommée Secrétaire Nationale à l’Organisation du Parti,
-Mr Daouda Faye est nommé Secrétaire Permanent du Parti.

D’autres mesures relatives au fonctionnement du parti ont été également prises :

1-Le lancement d’une campagne d’information et d’imprégnation des militantes et militants sur les piliers et valeurs qui sous-tendent l’action de REWMI ;
2- La vente des cartes de membres 2009 et l’installation des structures de base du parti entre le 1er août et le 31 décembre 2008;
3- L’organisation d’une journée communautaire où les militants et responsables d’une localité donnée se mobilisent autour de la prise en charge d’un besoin précis des populations (refaire une école ou un poste de santé par exemple). Cette journée communautaire sera organisée par toutes les fédérations départementales ;
4- Le démarrage d’une tournée nationale du Président pour d’une part, s’enquérir davantage des problèmes du Sénégal des profondeurs et d’autre part écouter et encourager les militants du parti.

Fait à Dakar, le Jeudi 17 juillet 2008

Article Lu 1775 fois

Vendredi 18 Juillet 2008





1.Posté par mou le 18/07/2008 19:09
un parti dirige par le plus grand voleur de l histoire du senegal et entoure par des mouches de la classe de omar sarr ki s est fait ridiculise a la tele par wade.Et vous voulez diriger le Senegal......Vraiment le ridicule ne tue pas au Senegal

2.Posté par hdj le 18/07/2008 22:45
M. Thierry MARIANI est le rapporteur de la loi sur les tests ADN.
kel honte

3.Posté par Boy NGAPAROU le 18/07/2008 23:56
Bravo YOUSSOU DIAGNE

4.Posté par mbacke le 19/07/2008 00:24
''mou'' ou mouche il faut se demasquer ''mother fucker''.
Vive REWMI , sa kanam.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State