Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMMISSIONS POUR LA VENTE DES CARTES : Le Rewmi de Idy mis en minorité à Thiès-Est

Article Lu 11861 fois

Le climat est loin d'être serein entre rewmistes et responsa­bles libéraux de Thiès, bien qu'ils se soient tous fondus dans ce qu'ils appellent le nouveau parti, le Pds-l. En effet, hier, l'installation des commissions pour la vente des cartes de la com­mune de Thiès-Est qui avait eu lieu à l'Espace jeunes s'est terminée en queue de poisson du fait d'un grand tiraillement. Car, déclare Bassirou Bocoum, adjoint au maire de ladite commune, le commissaire nommé pour superviser la commune de Thiès; Ibrahima Diassé, est venu avec une liste pré-établie. «Une liste qu'il a lue devant l'assemblée en présence de tous les différents res­ponsables et même le maire Pape Bassirou Diop pour nous infor­mer des vingt-trois personnes retenues. À notre grande surprise, il a cité vingt de l'ex-Pds et seulement trois de l'ex-Rewmi.»



COMMISSIONS POUR LA VENTE DES CARTES : Le Rewmi de Idy mis en minorité à Thiès-Est
Un fait qui paraît des plus ahurissants, d'après lui, si on sais que ce sont des responsables comme Abdou Fall, Pape Moussé Diop, Mbaye Diouf, Idrissa Seck, Yankhoba Diattara, Pape Bassirou Diop, Maguèye Sarr, Aguibou Soumaré, Omar Djigo et même Mouhamadou Lamine Massaly, actuellement en prison, qui y figurent. Or, poursuit l'adjoint au maire, «ces personnes ne sont nullement membres de la commune-est et c'est ce qui est grave. Ils appartiennent tous aux autres communes.» Ce qui fausse le jeu, soutient l'adjoint au maire, étant donné que la liste des vingt-trois devait être choisis au moment même des installa­tions. «Le commissaire Ibrahima Diassé nous avait fait savoir au préalable que chaque sensibilité devait présenter une liste de 10 personnes. Ce sur quoi on était tous tombés d'accord. Mais au finish, il est arrivé pour déclarer qu'on lui a remis une liste tout en déclinant leur identité. Et la logique voulait que celui qui a monté le plus de secteurs soit considéré comme responsable politique. Mais là, il a mis la charrue avant les bœufs.»

Pis, poursuit-il, il y a anguille sous roché, car soutient M. Bocoum, si au début des installations des secteurs on leur avait présenté des personnes considérées comme responsables politi­ques alors qu'il n'est même pas sûr qu'ils ont plus de cinq per­sonnes derrière eux, cela pose problème. «Si vraiment les choses s'étaient déroulées normalement, dans une assemblée populaire où prévaut le militantisme, le responsable qui doit être choisi devrait être le maire qui a été élu par une majorité de partis. Or, même le maire qui a répondu présent s'est signalé pour fustiger le déroulement des activités en proposant que tout le moude soit au même pied d'égalité. C'est-à-dire procéder juste, en descendant sur le terrain et installer les secteurs afin d'élire les responsables du parti.» D'où le rejet de la liste par la majorité présente dans la salle.

Joint au téléphone, le commissaire de la commune lbrahima Diassé soutient avoir conduit l'opération de manière «très démo­cratique». Â l'en croire, les contestataires n'ont rien compris : «Effectivement, une liste de dix devait être déposée par chaque sensibilité politique. Et dans cette liste choisie, ce sont les directi­ves retenues par le parti qui ont été appliquées. À savoir, que ce sont les directeurs nationaux, sénateurs, maires, voire les person­nalités politiques, les porteurs de voix, qui doivent y figurer.» En outre, poursuit M. Diassé, la liste n'est pas exhaustive du moment que rendez-vous leur est fixé lundi prochain.

Mais on serait tenté de dire que l'ex-Rewmi d'Idrissa Seck est mal barrée si on sait que pas plus tard qu'il y a cinq jours, la Génération du concret avait rué dans les brancards pour refuser tout compagnonnage avec lui et hier avec l'installation des commissions, le Pds s'est taillé la part belle. N'est-ce pas là une façon de faire comprendre à Idy qu'i1 ne représente plus grand­ chose à Thies, malgré sa victoire aux élections localas de mars 2009. Aujourd'hui, dans une installation de vente de cartes pour le renouvellement des instances de base du Pds à Thiès, il se retrouve, avec seulement trois personnes sur une liste de vingt­ trois responsables.

Ramatoulaye SARR
Source Walf Grand Place

Article Lu 11861 fois

Dimanche 14 Février 2010





1.Posté par mousse le 14/02/2010 09:20
idi rejoint maky.............pour faire un frond............a ce voyou de wade.................

2.Posté par REWMISTE le 14/02/2010 09:30
Vraiment IDY tu dois sortir de ton silence.
Nous les rewmistes en avons marrre. TU DOIS SOTIR DE CE PDSL ET CONTINUER AVEC TON PARTI POUR MONTRER A CETTE ESPECE D'ENERGUMENE DE karim wade que tu n'es pas son genre.
DEGRACE AIDE NOUS A LUTTER POUR TOI EN SORTANT DE TON SILENCE
TU VEUX BIEN ALLER AVEC EUX MAIS EUX ILS NE VEULENT PAS DE TOI
IL FAUT EN TIRER TOUTES LES CONSEQUENCES ET NOUS LIBERER STP
UN AMOUREUX DE TOI

3.Posté par IBRA ITALIE le 14/02/2010 13:25
nous rewmistes nous ne sommes pas pressès car la veritè eclatera tot ou tard.le bavardage ne sert à rien et l'avenir nous jugera.WASSALAM

4.Posté par multimedia le 14/02/2010 20:13
Vous qui venez passer le gamou à kaolack en famille ou Dahira. Appartements à louer:
Eau
Electricité
WIFI
garage
terrasse
carrelage complet
etc....
contact : mactarfy@yahoo.fr

5.Posté par youssou g dit g rewmi le 17/06/2011 21:59
idy le future president du senegal

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State