Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMMISSARIAT DE NDORONG A KAOLACK : Un homme en garde à vue retrouvé mort dans les locaux de la police

Article Lu 1972 fois

Un homme répondant au nom d’Alioune Badara Diop a été retrouvé mort dans la nuit du mercredi au jeudi dans les locaux du commissariat de Police de Ndorong. Il était en garde à vue suite à une plainte pour abus de confiance, nous apprend-on. Selon nos sources, l’achat d’un vélomoteur au montant de 600.000 francs Cfa serait à l’origine de cette plainte.



COMMISSARIAT DE NDORONG A KAOLACK : Un homme en garde à vue retrouvé mort dans les locaux de la police
Alioune Badara Diop, après avoir avancé la somme de 480.000 francs Cfa, n’a pas honoré le reliquat comme il s’y était engagé. Après de multiples réclamations, le vendeur a finalement saisi la Police d’une plainte contre Badou, comme on l’appelle communément. Il a été interpellé à son domicile sis au quartier Passoire Ndorong de Kaolack, mercredi dernier, aux environs de 20 heures. Hier aux environs de 7 heures du matin, sa famille est informée par la Gendarmerie de sa mort. Mécanicien tourneur de profession, Badara Diop est marié et père cinq enfants dont deux filles.

En tout cas, les supputations vont bon train à Kaolack sur ce drame. La famille de la victime réfute la thèse du suicide. Sa femme Ndèye Fall qualifie cette mort de « mystérieuse ». Elle déclare avoir accompagné son mari jusqu’à son entrée dans les grilles de la Police. « Alioune Badara Diop m’aurait remis la somme de 2.000 francs Cfa pour les frais du petit-déjeuner du lendemain. Je sais que mon époux ne souffrait d’aucune maladie quand il entrait dans la cellule », ajoute la dame.

Du côté de la Police, le commissaire central de Kaolack nous apprend qu’une enquête a été ouverte sur cette affaire. Confirmant la pendaison de Alioune Badara Diop dans les locaux du commissariat de Ndorong, notre interlocuteur, joint par téléphone, ajoute : « on avisera » une fois l’enquête bouclée. Le corps de la victime a été aussitôt transporté à l’hôpital régional de Kaolack en vue d’une autopsie.

Source: Le Soleil

Article Lu 1972 fois

Vendredi 14 Décembre 2007





1.Posté par eva le 14/12/2007 11:33
ndeyessane gorla ya des gens qui dès qu'ils sont humilié on des attaques même s'ils ne souffraient de rien.

2.Posté par thug le 14/12/2007 13:12
quel serait la réaction de celui qui l´a fait entré en prison

3.Posté par miss le 14/12/2007 16:44
bayilén beugué pour quelques francs cfa vous envoyez votre frere musulman en prison

4.Posté par cheikh le 15/12/2007 02:50
miss, si on ne fasait pas cela, l'ecroquerie alait devenir une norme grave au senegal. le probleme est l'etat des hopitaux

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State