Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMMENTAIRE DU JOUR: Sarkafrique

Article Lu 1332 fois

L’Afrique est malade de ses mythes, dit Sarko. C’est vrai, cependant, le premier de ces mythes africains c’est celui qui consiste à croire que les autres, comme lui, peuvent venir de n’importe où donner des leçons de vie aux Africains. Sarko serait-il donc plus africain que les Africains, eux-mêmes ?



COMMENTAIRE DU JOUR: Sarkafrique
Son discours, hier au temple du savoir devant un parterre de sommités politiques, intellectuelles et citoyennes buvant béatement ses paroles, pourrait en tout cas le laisser croire. Auquel cas, on serait en pleine hérésie. « J’aime l’Afrique, je la respecte ». N’est-ce pas Sarko qui, candidat à l’élection présidentielle française, déclarait : « La France n’a pas besoin de l’Afrique économique ? ».

Si c’est ça le respect pour l’Afrique… Cette Afrique dont il est, en fait, venu exhorter ses fils à rester chez eux et attendre qu’on les invite en France tout en oeuvrant à l’ouverture des frontières africaines afin que les entreprises de l’Hexagone viennent y tirer le maximum de profits. Aussi, en s’adressant particulièrement à la jeunesse africaine dans un discours chargé de poésie lénitive et flatteuse des richesses de l’Afrique, Sarko trahit ainsi son seul souci de défendre sa politique d’« immigration choisie ». Remarquez, il a bien « choisi » les intellectuels notamment étudiants pour adresser son message visant à fixer « ses » jeunes africains dans leurs pays. Il aurait été intéressant qu’il s’adressât à ceux-là qui, réellement, empruntent les chemins tortueux de l’émigration.

Ceux-là ne sont pas dans les amphithéâtres, ils sont dans la rue, dans les menuiseries, les restaurants, etc… Ils sont dans les villages les plus reculés où rien que l’eau ou le minimum vital fait défaut, où le revenu de la pêche arrive à peine à nourrir correctement deux personnes dans une famille de vingt marmailles… (comme ça rime bien avec racaille). Oh, ce n’est pas la faute à Sarko, encore moins à la France, si cette situation est ainsi révoltante. Mais venir dire à cette marmaille pourquoi il faut qu’elle reste, vaille que vaille, dans cet environnement hostile parce que « l’Afrique est belle, intelligente » avec un potentiel bla, bla, bla, c’est du bla-bla. Oui, c’est le même. Les discours de Nicolas Sarkozy, c’est un peu comme à la Foir’fouille. On trouve de tout. Un patchwork contradictoire destiné à séduire le plus large public possible.

Il est ainsi renversant et bouleversant de voir les autres, comme Sarko, venir nous dire toujours ce que nous ne savons déjà que trop. « L’Afrique se développera grâce à ses élites », dit encore Sarko. Quel scoop. C’est un visionnaire, ce gars-là.

A défaut de la Françafrique qu’il honnit aujourd’hui, place à la Sarkafrique. Ah, j’oubliais, il « aime l’Afrique et la respecte ». Lui à-t-on simplement demander d’aimer l’Afrique ?

Soit, s’il l’aime tant, cette Afrique, empruntons alors à Vincent Hugeux du quotidien l’ « Express », ses interrogations quant au penseur de bois sculpté d’Aliou, cette statuette offerte, en septembre 2006, par ce « vendeur d’art » de Dakar à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, trône-t-elle comme promis sur le bureau élyséen de l’élu du 6 mai ? Ou alors, le fétiche légué non loin du cimetière de Bel-Air, là où repose Léopold Sédar Senghor, médite-t-il, dans un carton empoussiéré, sur la vanité des serments humains ? Ce serait fâcheux : au long de son quinquennat, le nouveau président aura bien besoin du présent d’Aliou pour maintenir à flot son ambition africaine.

Car, au-delà du verbe, le sort du continent noir n’est pour lui ni une obsession, ni même une priorité. Tout juste un dossier parmi d’autres, à traiter au mieux des intérêts de la France ou de l’idée qu’il s’en fait ; un enjeu que le fils rebelle de la Chiraquie semble en outre examiner au travers du prisme réducteur, donc déformant, de l’immigration. De quoi méditer sur ce proverbe, africain : « Ne te laisse pas lécher par qui peut t’avaler.

SOMBEL FAYE
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1332 fois

Vendredi 27 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State