Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMME PRÉALABLE POUR LE DIALOGUE AVEC WADE: Benno brandit les conclusions des Assises nationales

Article Lu 1997 fois


La rencontre d’harmonisation des positions des partis membres de la coalition Benno Siggil Senegaal, sur l’invitation au dialogue de Me Wade, a eu lieu hier chez Amath Dansokho. En présence de toute la presse sénégalaise, y compris la Rts, les leaders de cette large coalition de l’opposition, veulent définir d’abord un contenu, un schéma et un format du dialogue, mais aussi une position sur le «sort qui sera réservé aux conclusions des Assises nationales».



COMME PRÉALABLE POUR LE DIALOGUE AVEC WADE: Benno brandit les conclusions des Assises nationales
La question de l’application des conclusions des Assises nationales a été agitée à plusieurs reprises. Car le président de la République, Me Wade, et les leaders de partis de la mouvance présidentielle n’ont pas pris part à ces rencontres. Mais, l’invitation au dialogue politique que Me Wade a adressée à la coalition Benno Siggil Senegaal constitue une opportunité pour les organisateurs des Assises nationales. Et cette coalition de l’opposition compte saisir cette opportunité. Les leaders l’ont décidé hier lors de leur rencontre hebdomadaire. Par la voix de M. Madièyna Diouf, porte-parole du jour, les leaders de Benno Siggil Senegaal ont fait savoir que l’opposition n’a jamais refusé de dialoguer avec le président. Mais ils souhaitent qu’il y ait «un contenu, un schéma, un format et une précision sur le sort à réserver aux conclusions des Assises nationales» pour la tenue d’un dialogue.

La question de l’invitation au dialogue de Me Wade a été l’unique point inscrit à l’ordre du jour de la rencontre d’hier. A ce propos, les leaders de Benno vont adresser une lettre à Me Wade. Mais auparavant, Benno va envoyer à Amadou Mactar Mbow et au bureau des Assises nationales un comité ad hoc composé de leaders de l’opposition. Benno veut prendre contact avec ces personnes avec qui elle vient de finir de dialoguer, pour voir quel discours tenir devant Wade. Déjà Benno Siggil Senegaal a estimé que, pour l’intérêt du Sénégal, ce dialogue ne doit pas être politique. Ça ne doit pas se limiter entre le pouvoir et l’opposition, mais il doit être un dialogue national, avec la participation des politiques, de la société civile et des autres acteurs de la société sénégalaise. Madièyna Diouf a tenu à préciser, hier, que pour l’instant c’est la position qui a été adoptée par l’ensemble des partis membres de Benno Siggil Senegaal. Et que la réponse sera connue lors de la prochaine rencontre de la conférence des leaders de Benno Sigil Senegaal.

Latir Mane
Source L'Observateur

Article Lu 1997 fois

Vendredi 19 Juin 2009





1.Posté par Mouss le 19/06/2009 09:26

2.Posté par salambaye le 20/06/2009 00:40
il saurra qu'on peut berner une ou deux personne mais pas à une nation........s'il nous prend pour des pigeons ......on verra......!!!!gnak diom rek!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State