Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMITE DE NORMALISATION DU FOOTBALL SENEGALAIS: Malick Gackou “conteste“ Diagna Ndiaye

Article Lu 1683 fois

Après le Cadre de concertation des présidents de clubs (Ccpc), une autre fronde vient d’être créée par le Guédiawaye Football Club (GFC). Mécontentés de la mise en place du comité de normalisation par l’Etat du Sénégal, El Hadji Malick Gackou et ses camarades, en réunion hier, vendredi 2 mai, à la mairie de Guédiawaye, ont décidé de créer un “Interclub“ pour, ont-ils dit “la défense des intérêts des clubs et la modernisation du football sénégalais“.



COMITE DE NORMALISATION DU FOOTBALL SENEGALAIS: Malick Gackou “conteste“ Diagna Ndiaye
S’agit-il d’une dissidence ? En tout cas, le Guédiawaye football club (GFC) ne porte pas dans son cœur le comité de normalisation présidé par Mamadou Diagna Ndiaye qui pourtant a reçu la “bénédiction“ de Président de la Fédération internationale de football association (Fifa), Joseph Sepp Blatter. Les camardes de El Hadji Malick Gackou l’ont fait savoir à l’issue de leur réunion tenue hier, vendredi 2 mai, dans les locaux de la Mairie de Guédiawaye. “Le Bureau élargi aux autres membres de Comité directeur, a réfuté la mise en place du comité de normalisation“, renseigne Amdy Moustapha Wade.

Le chargé de communication du GFC que nous avons joint au téléphone, confie également que le “GFC fait appel à la création d’un interclub pour la défense des intérêts des clubs et la modernisation du football sénégalais“.

Expliquant cette attitude “rebelle“, Amdy Moustapha Wade soutient qu‘il n’y a pas eu de “concertation“ sur la mise en place du comité de normalisation ; alors que déplore-t-il, “nous avons joué tous les matches du championnat national sans en boycotter un seul. Parce que nous sommes des loyalistes, des légalistes“.

Par conséquent, “le GFC fidèle à ses principes de respect de la loi lance un appel à tous les clubs qui ont une convergence sur ce point de vue à le rejoindre pour la défense de leurs intérêts “ tranche-t-il. Ainsi, après le G 3 (Diaraf, Jeanne d’Arc et Us Gorée) qui a donné naissance au Cadre de concertation des présidents de clubs (Ccpc), une autre structure dissidente voit le jour. Une division de plus que risque de ne pas faciliter le travail de Mamadou Diagna Ndiaye et Saër Seck respectivement président et vice-président du comité de normalisation.

Pour rappel, El Hadji Malick Gackou, était avec Mame Bounama Dièye, l’un des rares, à n’avoir pas rendu le tablier du bureau de l’instance fédérale. Il était également le seul, selon ses dires, à n’avoir pas été associé aux audiences que l’Etat a accordées aux Fédéraux, à cause, estime-t-il, de ses appartenances politiques. Il occupait le poste de vice-président, chargé du Marketing au sein de la défunte fédération sénégalaise de football.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1683 fois

Samedi 3 Mai 2008





1.Posté par reflex le 04/05/2008 12:51
malick gacou da nga niak joom tu devrais demissionner de la fede au lieu de s'accro pour de l'argent.diagna est + competent k ton pere.au moins il a fais ses preuves.

2.Posté par Gueye le 04/05/2008 23:42
Wessouna fofou ce minable

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State