Référence multimedia du sénégal
.
Google

COMBAT POUR L’AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE: Me Wade déclenche 'la Grande offensive agricole'

Article Lu 1603 fois

La Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (Goana) » a été lancée, hier, par le président de la République, Me Abdoulaye Wade. Pour rendre effective sa nouvelle trouvaille, le chef de l’État a convoqué son gouvernement, les gouverneurs, préfets et sous-préfets pour que toutes les dispositions soient prises afin d’atteindre l’objectif qui est la satisfaction, « dès le prochain hivernage et sa contre-saison, de tous les besoins alimentaires et, au-delà, remplir les greniers ».



COMBAT POUR L’AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE: Me Wade déclenche 'la Grande offensive agricole'
« La Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance » (Goana), lancée hier par le chef de l’Etat, a pour objectif « la satisfaction, dès le prochain hivernage et sa contre-saison, de tous les besoins alimentaires et au-delà, remplir les greniers ». Dans ce dessein, Me Wade prévoit deux millions de tonnes de maïs, trois millions de tonnes de manioc, cinq cent mille (500 000) tonnes de riz et deux millions de tonnes pour les autres céréales comme le mil, le sorgho, le fonio, etc. Pour ce qui concerne l’élevage, Me Wade s’est fixé des objectifs à moyen terme, une production de quatre cents (400) millions de litres de lait et quarante-trois mille cinq cent (43 500) tonnes de viande.

Pour la réalisation de sa nouvelle trouvaille, le président de la République a demandé au Premier ministre et au gouvernement de « prendre toutes les mesures nécessaires, au plan budgétaire et administratif ». Quant aux gouverneurs, préfets et sous-préfets, qu’il considère comme « le pont avancé de la Grande offensive », il leur a demandé chacun, dans son territoire, de « veiller à ce que le plan soit exécuté intégralement et selon le chronogramme qui leur sera délivré ».

Le président Wade a également lancé un appel à toutes les composantes de la population sénégalaise et aux partenaires de la communauté internationale pour gagner le pari. Il pense que l’atteinte de ces objectifs est possible, dans la mesure où il explique qu’« en 2003, le gouvernement l’a prouvé, avec le programme maïs ». Il rassure que « le gouvernement prendra toutes les dispositions pour mettre à la disposition des candidats producteurs, les paysans en tête, des semences de qualité à portée de main ».

Mieux, indique-t-il, « le gouvernement a importé de l’Inde des équipements. Et, deux bateaux d’urée sont en position d’approche sur nos côtes pour la fabrication des engrais ». Le président Wade précise, en outre, que ce programme n’exclut personne : « Même les ministres, les hauts fonctionnaires, les directeurs et cadres de société, sont invités à cultiver au moins 20 hectares et le plafond n’est pas limité ». Mais, pour que cet ambitieux programme soit une réussite, il faut des saisons de pluie abondantes. À ce propos, le président Wade dit ne pas se faire de souci : « le Sénégal a pratiqué avec succès les pluies artificielles et que le système expérimenté depuis trois ans est maintenant au point. Il nous manquait seulement les avions pour ensemencer les nuages et j’ai donné l’ordre de les acheter ». Jacques N. SARR

Source: Nettali

Article Lu 1603 fois

Samedi 19 Avril 2008





1.Posté par gnouma le 19/04/2008 21:16
sur la montagne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State