Référence multimedia du sénégal
.
Google

CLIPS DE NOS ARTISTES: Les populations déplorent l'indécence

Article Lu 1935 fois

Le Sénégal compte de plus en plus d'artistes, ce qui rend la concurrence très rude. Dans cette course vers la popularité, le clip vidéo constitue un atout majeur. De ce fait, nous assistons à la diffusion par nos chaînes de télévisions des images dépourvus de morales.



CLIPS DE NOS ARTISTES: Les populations déplorent l'indécence
Ne sommes nous pas au pays de El hadj Maodo Malick, Cheikh Ahmadou Bamba, Seydina Limamoulaye, Baye Niass,... En tout cas la question mérite d'être posée à nos "valeureux" artistes. Car de nos jours les clips qu'ils nous proposent ne reflètent plus cette image du Sénégal des Saints Hommes. Ainsi Ndèye Ami, 39 ans et mère de famille déplore " nos artistes doivent revoir leurs copies par rapport à leurs clips vidéos".
Car, ajoute-t-elle " nos danseuses même si elles sont jeunes doivent éviter certains comportements parce que c'est contraire à nos valeurs et cultures". Ch. Mbaye, étudiant, trouve que "le côté sexe est plus privilégié " avant de poursuivre "les clips donnent l'allure de défilés de modes car on note une forte présence de mannequins souvent dans des tenus indécentes". Adama Ndir aborde dans le même sens, car il estime " nos demoiselles ont tendance à copier ce qu'elles voient à la télévision", avant de poursuivre " certains clips doivent être censurés pour protéger les enfants". Quant à M. C., un père de famille préférant gardé l'anonymat, nous confie " je n'ose plus suivre la télévision en compagnie de mes enfants" car poursuit-il "certaines images heurtent la morale et ne sont pas instructives et c'est gênant de les suivre avec les enfants". Pour éviter cela, dit-il "j'ai opté pour l'achat de deux postes de télévisions".
Abdou Diop, musicien de son état va plus loin "le décor des clips ne reflète pas les réalités de notre pays". En plus, poursuit-il " les hôtels, les piscines, de jolis salons avec souvent des meubles importés, sont contraire aux souffrances de nos populations". "Néanmoins, on retrouve des clips très instructifs", nous confie C. Mbaye. Et il poursuit " j'apprécie beaucoup les clips du groupe "Gelongal", de Ouza, et la vidéo de Youssou Ndour intitulée "téléphone".Les populations prônent le retour à nos cultures, à nos traditions,... avec une théatralisation des clips pour que la musique continue de jouer son rôle éducatif.

Abdoulaye Souaré DIALLO (Stagiaire)
Source: Le Matin

Article Lu 1935 fois

Vendredi 31 Août 2007





1.Posté par Fan's le 31/08/2007 17:11
You, il est bon
Regardez c deux clips (Alsamaday et l'Autre) tout est clean ça à rien à voir avec les autres et pourtant on apprecie bien
Vous avez l'impression d'etre dans un autre monde. Rien à voir avec les artistes qui se cherchent et qui nous empestent (PAPE THIOPET) qui d'autre comprend ce qu'il chante si tu n'es pas sénégalais. On devrait les bouder, comme ça il changeront de cap. Mais sénégalais say say là, les jeunes filles yoyou rékk lagnou aimer....... LOL

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State