Référence multimedia du sénégal
.
Google

CHRONIQUE: Le cas Farba (Par Souleye)

Article Lu 11038 fois

Dans quelle République, jetant aux orties le sacro-saint principe de la solidarité gouvernementale, un ministre peut-il qualifier son collègue d’ "incompétent", négocier dans son dos et parader devant les micros sans encourir la moindre sanction ? Au Sénégal, pardi ! L’auteur de ce remarquable exploit n’est personne d’autre que le ministre Farba Senghor, chargé des Transports aériens et de l’Artisanat en attendant sans doute de prendre la place du très discret Moustapha Sourang, en charge de l’Education nationale.



CHRONIQUE: Le cas Farba (Par Souleye)
Ce n’est pas la première fois que Farba Senghor empiète de la sorte sur les plates-bandes de son collègue avec la finesse d’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Une première fois, Farba Senghor s’était autorisé une immixtion dans la crise scolaire en allant négocier directement avec les meneurs qui avaient plongé la faculté de lettres de l’université de Dakar dans la chienlit avec une grève interminable.

Sans doute galvanisé par le succès obtenu auprès des étudiants dakarois, Farba Senghor, décidément infatigable, a remis le couvert pour une fois de plus, prendre langue avec leurs camarades de l’école polytechnique de Thiès engagés dans un bras de fer avec les autorités académiques. Là aussi, le nouveau sauveur autoproclamé de la République en danger, s’était empréssé de convoquer les caméras de la Rts en prétendant avoir dénoué la crise. Seulement cette fois-ci le Zorro de l’Education nationale a reçu un cinglant démenti de la part des étudiants Thièssois qui ont déclaré ne reconnaître comme unique interlocuteur que Moustapha Sourang.

Au vu de ses nombreuses frasques passées, on serait tenté de rire de ce nouveau vaudeville dans lequel Farba Sengor est la vedette incontestée. Mais la République du Sénégal doit marcher sur la tête pour que le chef de l’Etat assiste sans broncher à de tels écarts de conduite. Ce silence devant les agissements coupables d’un ministre qui n’honore pas les charges de sa fonction tend même à conforter l’opinion des nombreux observateurs qui pensent que Senghor est en mission commandée. De par le passé, les attaques de Farba Senghor contre un membre du gouvernement ont toujours précipité sa chute. Pour l’avoir vu à l’oeuvre dans les opérations de "deseckisation" et et de "démackysation", le Pr Moustapha Sourang devrait surveiller ses arrières.

Par Abda SOULEYE

Source: African Global News

Article Lu 11038 fois

Vendredi 23 Mai 2008





1.Posté par 1,2,3 le 23/05/2008 07:49
C'est normal c'est lui l'intellectuel du gouvernement, le négociateur, le plus raffiné et le plus compétent. Vous devinez dans quelle merde on se trouve maintenant!!!!

2.Posté par baby le 23/05/2008 10:48
farba dal c 1leche cue loumou mene def ba tok bou bakh daf kay def mé de grace mame laye nanou sarakh ba boumouka def ministre de l'education sinon khalé dinanou guene nepe

3.Posté par Babs le 23/05/2008 11:56
C'est vrai que rien ne va au Sénégal sur tous les plans. Wayé de grace, qu'on nous laisse farba au gouvernement comme cela au moins on va rigoler tout le temps et puis ça nous permettra d'oublier nos soucis de temps en temps. Non mais vraiment c'est trop drôle. J'affirme ici et maintenant que dans le domaine de l'humour, les louis de funès et Jamel Debouze sont des figurants comparés à notre cher farba. Je comprends et j'approuve le Président de la République : M. Wade gardez Farba dans votre gouvernement et même faites-en le Premier Ministre. Autrement on va se revolter.

4.Posté par QUI le 23/05/2008 12:03
ce Senghor la né pas civilisé dutout il né pas un bon exemple pour un pays comme le sénégalil ne mérite méme pas d'etre un chef de groupe. On doit réagir face à ce fénomène de farba avant kil ne soit plus tar.

5.Posté par Bidjan le 23/05/2008 13:23
C LA HONTE !!!
J'espère qu'en conseil des Ministre, les dérapages de l'élément hors du commun ont été évoqué et qu'il a été rappelé à l'ordre. Je veux dire ce Fou de FARBA SEGHOR qui se prend pour le Premier Ministre et kan bien même un PM n agit pas de la sorte !

C la HONTE ! Pour la crédibilité de nos institutions en général et particulièrement le statut de MINISTRE !
OOHHH Président Abdou DIOUF Sur ce plan et entre autres,
on regrette ton départ

6.Posté par linguère le 23/05/2008 14:59
cé un fou ce farba. c'est un vallet comme le disait Idrissa Seck

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State