Référence multimedia du sénégal
.
Google

CHRONIQUE: Ces jeunes lutteurs qui ravissent la vedette à leurs têtes de file

Article Lu 13295 fois

La chronique de la semaine s’épanche sur la question de leadership dans les écuries. Le constat est là : de jeunes lutteurs aux exploits spectaculaires finissent par ravir la vedette à leurs chefs de file. Un flash back aura permis d’étudier le parcours de certains jeunes lutteurs avec qui il faut compter comme futurs têtes de fil de leurs écuries.



CHRONIQUE: Ces jeunes lutteurs qui ravissent la vedette à leurs têtes de file
Lac de Guiers 2 (écurie Walo)

Venu dans l’arène en 2004, son parcours et ses exploits lui ont valu une place de choix dans l’écurie Walo. Aujourd’hui, quand on parle de l’écurie Walo, on fait allusion à Lac de Guiers 2, et pourtant son chef de file, Lac de Guiers 1, n’a pas encore dit son dernier mot. Il passe un test grandeur nature ce week-end à Saint-Louis face à Bazooka, afin de montrer qu’il a encore de beaux restes. Si Lac de Guiers 1 sort vainqueur de ce duel, il aura la latitude de garder encore son fauteuil, en attendant le résultat de Lac de Guiers 2 face à Balla Bèye 2, tombeur de Lac 1. Donc, la recomposition des chefs de file de l’écurie Walo pourra se confirmer d’ici peu. La mauvaise passe d’Abdou Diouf est aussi l’un des faits qui ont balayé la route à Lac 2. Mieux, si ce dernier s’impose devant Balla Bèye 2, il vengera son mentor et, du coup, va se tailler la route vers le sommet de l’écurie.


CHRONIQUE: Ces jeunes lutteurs qui ravissent la vedette à leurs têtes de file
Modou Lô (écurie Rock Energie)

En posant ses baluchons à l’écurie Rock Energie, Modou Lô avait trouvé des ténors comme Khadim Gadiaga, Dolf ou encore Mitrailleuse. Mais aujourd’hui, par la force des choses, il s’est fait une place de choix et a fait de l’ombre à ces derniers. Khadim Gadiaga avait bien tenté de se maintenir à la tête de l’écurie, mais en collectionnant les contre-performances, il a fini par s’exiler aux Etats-Unis. Mitrailleuse aussi a une carrière en dents-de-scie, au moment où Dolf semble largué. Un concours de circonstances qui a fait de Modou Lô la tête de file incontestée de Rock Energie, d’autant plus que, contrairement à ses aînés, il aligne les performances de haut rang.


CHRONIQUE: Ces jeunes lutteurs qui ravissent la vedette à leurs têtes de file
Balla Gaye 2 (école de lutte Balla Gaye)

Balla Gaye 2 n’est pas dans le même cas que les autres jeunes lutteurs cités plus haut, mais il a eu la chance d’être très tôt chef de file. Balla Gaye 2 appartient à une école de lutte fondée par son homonyme Balla Gaye 1. Avec cette école de lutte (Elbg), Balla Gaye 2 a d’abord fait ses preuves dans les «Mbappatt» (séances de lutte simple nocturnes). Par la suite, d’autres jeunes lutteurs sont venus grossir les rangs de l’école de lutte. Balla Gaye 2 doit confirmer pour consolider sa place de leader et montrer la bonne voie à suivre aux jeunes qui sont derrière lui.


CHRONIQUE: Ces jeunes lutteurs qui ravissent la vedette à leurs têtes de file
Tapha Tine (écurie Baol Mbollo)

Il est dans la même situation que Balla Gaye 2. Il était à l’écurie Baol, derrière Mame Gor Diouf. Ce dernier n’arrêtait pas de cumuler des défaites depuis son duel face à Baye Mandione. L’écurie Baol fini par voler en éclats et Tapha Tine a choisi un autre chemin en créant sa propre écurie, “Baol Mbollo”. Sous les couleurs de cette nouvelle écurie, Tapha Tine a remporté sa première sortie face à Abdou Diouf. Sans risque de se tromper, on dira que la défaite de Tapha Tine face à Bazooka est l’une des causes de la dislocation de l’écurie Baol. D’ici la saison prochaine, il faudra compter avec ces jeunes lutteurs à la tête des écuries d’une part, et d’autre part parmi les leaders au centre de la recomposition de l’arène. Toutefois, ces espoirs doivent profiter de l’hivernale pour changer leurs corpulences, car ils auront sur leurs passages des mastodontes. Pour les battre, il faudra peser lourd comme eux.

CHRONIQUE: Ces jeunes lutteurs qui ravissent la vedette à leurs têtes de file
Le cas Rock Mbalakh (Fass)

C’est le lutteur qui fait l’actualité de la semaine. Il a raté son come-back en tombant face à Tonnerre. Il est exclu de Fass pour avoir discrédité les dirigeants de cette écurie. En revisitant son histoire, on dira que c’est un lutteur à problèmes. D’abord, c’est quelqu’un de très instable avec ses voyages entre le Sénégal et l’Europe. Rock Mbalakh est un lutteur international qui a évolué en Equipe nationale, en pratiquant la lutte gréco-romaine en France. Pour l’anecdote, son premier grand combat, face à Bounama Dione (Rasta) au stade Iba Mar Diop, n’avait finalement pas eu lieu. Le manager de Rock Mbalakh a piqué une crise cardiaque avant le combat. À l’époque, il représentait son quartier Thiéring et avait derrière lui des jeunes comme Gris Bordeaux. C’est grâce à lui que Gris a intégré Fass. Il est aujourd’hui très difficile de qualifier les relations de Rock Mbalakh et Fass. Rock a livré tous ses combats dans d’énormes difficultés. Son face-à-face avec Khadim Ndiaye 2 a été renvoyé à plusieurs reprises. Son dernier combat contre Tonnerre a aussi fait l’objet d’un renvoi à plusieurs reprises. Il en a pris une défaite et juste après, il a rompu les amarres avec Fass qui, en même temps, est en train d’effectuer un nettoiement sans précédent. Le linge sale aurait pu se laver en famille, mais à Fass, il y a encore des non-dits que l’avenir va certainement éclairer. Rock n’est pas le seul lutteur fâché à Fass, Zale Lô aussi, au lendemain de sa défaite, avait fait une sortie en laissant apparaître une frustration. À qui le tour ?

NGAGNE DIAGNE
Source L'Observateur

Article Lu 13295 fois

Vendredi 19 Juin 2009





1.Posté par Mouss le 19/06/2009 09:31
bonne continuation à tous

2.Posté par sata le 23/06/2009 11:19
bonne chance a lac 2 TE tre displine

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State