Référence multimedia du sénégal
.
Google

CHANTIERS DE TOUBA : Le khalife dément l'expulsion des Chinois

Article Lu 1739 fois

Après des informations selon lesquelles le Khalife général des mourides a expulsé l'équipe d'Hénan Chine, chargée des grands chantiers de Touba, Serigne Bara est monté au créneau pour rétablir la vérité. Selon El Hadji Ndiaye, proche collaborateur du Khalife de Touba et intermédiaire entre l'équipe chinoise et Serigne Bara, aucun chinois n'a quitté Touba pour des problèmes avec les autorités de la ville sainte de Touba.



CHANTIERS DE TOUBA : Le khalife dément l'expulsion des Chinois
Les propos du bras droit du khalife ont été confirmés par le directeur de l'entreprise chinoise. Le responsable de ladite entreprise, Yao, déclare que l'entreprise Hénan Chine va poursuivre les grands travaux. «Seulement, précise-t-il, face aux problèmes de trésorerie que connaît l'Etat du Sénégal, les Chinois courent derrière près de 9 milliards. Et, ceci, après avoir réalisé près du tiers des travaux routiers prévus». Selon le patron chinois, sur 115 km de routes programmés, 50 km ont été déjà réalisés en moins d'une année de présence à Touba. D'ailleurs, poursuit M. Yao, le personnel recruté sur place a été renvoyé en chômage technique pour deux mois face au déficit financier que traverse l'entreprise. Nos sources précisent même que les Chinois qui achetaient des citernes de carburant à partir de Dakar, se ravitaillent ces derniers temps dans les stations d'essence de la localité. Au siège de l'entreprise, plus d'une centaine de camions gros porteurs, des véhicules 4X4, des grues, etc, ont été immobilisés. Sur une équipe de près de 80 chinois chargée de coordonner ces grands chantiers, 60 techniciens chinois ont déjà quitté pour alléger les prises en charges. Ils attendent la reprise des travaux pour retourner à Touba. Cet arrêt des travaux n'a pas plu au Khalife qui y faisait allusion le jour de la korité. Serigne Bara avait souligné que les travaux de Touba ne seront pas arrêtés. Pour rappel, ces grands chantiers sont étalés sur une période de 5 ans à hauteur de 100 milliards de F Cfa, soit 20 milliards par an. Les principaux volets sont l'assainissement, la voirie, l'hydraulique et les infrastructures de bases.

Source: L'observateur

Article Lu 1739 fois

Mardi 21 Octobre 2008




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State