Référence multimedia du sénégal
.
Google

CHANGEMENT DU CODE ÉLECTORAL: Wade veut 50 % sur la liste proportionnelle et 50 sur la majoritaire

Article Lu 1910 fois

C’est demain que le projet de loi modifiant les articles L189, L190,L193, L225, L226, L239, L242, L244 et L245 du code électoral relatif à la composition et au mode d’élection des conseillers régionaux, municipaux, et ruraux, doit passer à l’Assemblée nationale. Si elle est votée le Sénégal va revenir au système 50% des siège de conseillers pour la liste proportionnelle et 50% pour la liste majoritaire.



A deux mois des élections locales, Me Abdoulaye Wade, Président de la République du Sénégal veut procéder au changement du code électoral. Il a envoyé à l’Assemblée nationale un projet de loi modifiant les articles L189, L190,L193, L225, L226, L239, L242, L244 et L245 du code électoral relatif à la composition et au mode d’élection des conseillers régionaux, municipaux, et ruraux. En résumé, le secrétaire général du Parti démocratique Sénégalais veut revenir à une ancienne formule. Avant l’arrivée de Wade au pouvoir, le Sénégal a connu le scrutin majoritaire. Avec une seule liste majoritaire. Par la suite il y a eu deux listes. Une liste proportionnelle avec 50% des postes de conseillers et les 50% restant pour la liste majoritaire. Arrivé au pouvoir Wade a instauré le système du 2/5 pour la liste proportionnelle et 3/5 pour la majoritaire. Maintenant, Wade veut revenir au 50 contre 50. C’est-à-dire 50% des postes pour la liste proportionnelle et 50% des postes pour la liste majoritaire. Ce n’est pas tout. Maintenant pour faciliter le partage des postes, le Pape veut aussi que les nombres des sièges à partager soient des nombres pairs. Le projet de loi doit passer demain à l’Assemblée nationale. Mais il suscite déjà beaucoup de commentaires du côté de l’opposition comme celui de la majorité. Dans le camp de l’opposition, on parle de violation du protocole de la Cedeao sur la bonne gouvernance, qui dit qu’aucune modification de la Constitution et des lois électorales ne devrait intervenir dans les six mois précédents les élections, sans un large consensus entre tous les acteurs impliqués dans la compétition électorale. Et comme réponse, les libéraux et leurs alliés soutiennent que Me Wade n’a fait que satisfaire une demande exprimée par l’opposition depuis qu’il a accédé à la magistrature suprême.

Le Pape du Sopi a des doutes sur sa majorité

Convaincus que Me Wade ne pose jamais un acte sans en avoir mesuré au préalable les conséquences, la majorité des leaders de l’opposition interpellés sur les soubassements de ce projet de loi sont convaincus que «Me Wade a des doutes sur sa majorité et sur le travail abattu par ses responsables à la base qui au lieu de travailler sont en train de s’entre tuer». Mais du côté de la majorité présidentielle on soutient le contraire. Soulignant qu’il y a eu des blocages dans beaucoup de mairie durant les cinq dernières années. Et c’est pour éviter de revivre les mêmes situations qu’une telle décision a été prise.

Latyr Mane
Source L'Observateur

Article Lu 1910 fois

Lundi 5 Janvier 2009





1.Posté par zoo le 05/01/2009 05:10
Un president qui viole toujours les lois, comment wade peut modifier le code electoral a moins de 3 mois des elections alors qu il avait signe le protocole de la CEDEAO.

2.Posté par Afriq le 05/01/2009 06:15
Il va le faire sans aucune consequence!!! On ne fait que parler au Senegal. L'opposition (147 partis politiques) ne peut meme pas mobiliser des centaines de citoyens pour pour lutter pour le peuple. Assez de ses assises, colloques, seminaires , etc...il faut se lever et ...suivre les Imams!!!!

3.Posté par dia le 05/01/2009 07:39
wade est devenu mougabè sans s'en rendre compte...

4.Posté par yahoo le 05/01/2009 11:13
Dommage pour le PDS. Quand c'est fini, c'est vraiment fini. Nul besoin d'être devin pour le savoir.

5.Posté par seynabou le 05/01/2009 11:19
Wa Sénégal, lorsque Wade parle de 50%, seulement 50%, c'est qu'il convaincu que son parti est fini !

Mala gnamal lolou

6.Posté par MARVEL le 05/01/2009 12:50

Bonjour

La seule raison de ce boucan fait par le régime autour de cette énième modification du code électoral, en violation flagrante de toutes les règles démocratiques, en violation flagrante du protocole de la Cdeao sur la bonne gouvernance, c'est la volonté de Wade de ne pas organiser des élections comme il en a l'habitude.

Violer de manière aussi grossière la loi, n'obéît qu'à un principal objectif, faire attaquer ce projet de loi ou cette loi par les partis de l'opposition, afin que le Conseil d'Etat ou je ne sais quelle juridiction aussi corrompue soit saisie et joue sa partition pour s'en servir comme prétexte et faire reculer la date des élections.

Ce même simulacre avait déjà été orchestré par Wade encore pour faire reculer les législatives, et découpler, suite à son décret violant de manière tellement stupide l'article L143 concernant la répartition des députés par rapport à la taille des populations.

Bref, Wade n'est capable que de ce genre de politique de caniveau, la seule à sa portée. Finalement, ce Monsieur est stupide, et le fait que ses études l'aient poursuivi jusqu'à l'âge de 52 ans, que la date d'obtention de son BAC n'ait jamais été mentionné nulle part le démontrent également. Quand il prend également scrupuleusement le soin de ne s'entourer que de bouffons, de simplets et de lêche-cul, d'aplaventristes, cela lui permet de se donner l'impression de briller au milieu de ce parterre de vers de terre, car ce Monsieur est en plus de cela un véritable complexé qui sait qu'il n'est pas à la hauteur des fonctions qui lui ont été attribuées suite à un accident de l'histoire


MARVEL
marvel@hotmail.fr

** NOUS SOMMES TOUS DES EL MALICK SECK
** LA PALESTINE SURVIVRA AU SIONISME DIABOLIQUE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State