Référence multimedia du sénégal
.
Google

CETTE PRATIQUE AVAIT ÉTÉ Á LA BASE DES CENT NEUF MILLIARDS DE FRANCS CFA DE DÉRAPAGES BUDGÉTAIRES: Pape Diop demande au trésor une « avance de trésorerie » de cinq milliards de francs Cfa…

Article Lu 1872 fois

Alors qu'on en a pas fini avec le scandale des cent neuf (109) milliards de francs Cfa de dérapages budgétaire, qui ont conduit au limogeage, fin 2008, du ministre du Budget, Ibrahima Sarr, et valu au Sénégal des remontrances des bailleurs de fonds, voilà que le pouvoir renoue avec ses mêmes mauvaises habitudes. Le Sénat a saisi le Trésor public pour demander une «avance de trésorerie» de... cinq (05) milliards de francs Cfa sur les sept (07) milliards de francs Cfa que pèse son budget 2009. Une procédure que l'Etat s'était engagé « á éliminer» auprès du Fonds monétaire international, par «un décret complétant le règlement général sur la comptabilité publique».



CETTE PRATIQUE AVAIT ÉTÉ Á LA BASE DES CENT NEUF MILLIARDS DE FRANCS CFA DE DÉRAPAGES BUDGÉTAIRES: Pape Diop demande au trésor une « avance de  trésorerie » de cinq milliards de francs Cfa…
Le 10 novembre 2008, débutait à l'Assemblée nationale l'examen de la Loi de finances 2009 par l'adoption «sans débats» des budgets de certaines institutions, dont le Sénat. La Chambre Haute faisait plus que doubler son budget d'une année á une autre, passant de trois milliards six cent huit millions cinq cent quatre-vingt-deux mille (3 608 582 000) francs Cfa á sept milliards huit cent huit millions cinq cent quatre-vingt-deux mille (7 808 582 000) francs Cfa. Soit une augmentation de quatre milliards deux cents millions (4 200 000 000) de francs Cfa. Et moins de deux mois après ce vote, selon des sources dignes de foi au niveau du ministère de l’'Economie et des Finances, le président du Sénat a saisi le Trésor public aux fins d'une «avance de trésorerie de cinq milliards de francs Cfa». Soit un peu plus de soixante-onze pour cent (71 %) du budget annuel de l’institution qu’il dirige. Une demande très mal accueillie au niveau de la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor (Dgcpt), encore sous tension à cause des épisodes de la dette intérieure cent soixante-quatorze (174) milliards de francs Cfa mobilisés grâce á d'exceptionnels soutiens des bailleurs de fonds, principalement la France. « Cette demande va créer des tensions de trésorerie parce qu'on prend des ressources disponibles dans d'autres secteurs et on les vire dans les comptes du Sénat pour lui donner des liquidités», peste un de nos interlocuteurs. Pis, notre source indique que ce procédé est le lit des toutes sortes de dérapages budgétaires parce que les différentes étapes de contrôle, par l e paiement r régulier des dépenses, ne sont pas respectées. La requête du Sénat est d'autant plus mal vue qu'au Trésor, on lie cette «avance de trésorerie» aux élections locales de mars 2009. «C'est sûr que c'est pour disposer d'un butin de guerre pour les Locales qu'on demande dés le début de l'année cinq des sept milliards du budget du Sénat», relève un autre interlocuteur manifestement très préoccupé par les conséquences sur l'économie sénégalaise d'une telle opération. En effet, cette requête si elle venait â être satisfaite, ne serait pas sans conséquence sur le paiement de cette dette intérieure. «Toutes les entreprises qui ne seront pas payées avant les élections locales risquent de vivre les mêmes difficultés qu'en 2008 en matière de retard dans le paiement de la dette intérieure», ajoute notre source.

Joint par nos soins, le Questeur du Sénat, la sénatrice Coumba Souna Dieng, par ailleurs responsable libérale aux Parcelles assainies, ne confirme ni n'infirme cette demande du Sénat. «Je suis vraiment désolée. Je ne suis pas au courant de cela», indique-t-elle au téléphone.

Source: Le Populaire

Article Lu 1872 fois

Jeudi 8 Janvier 2009





1.Posté par naomed le 08/01/2009 09:17
le titre est niais et ne reflete pas le contenu de l'article. Une avance de tréorerie, aussi contestable soit elle, n'est pas un dépassement budgétaire...

2.Posté par pbmbaye le 08/01/2009 11:17
Il faut bien lire le texte avant de le critiquer

Il n'a pas assimiler une avance de trésorerie à un dépassement mais il a bien dit u[:« Cette demande va créer des tensions de trésorerie parce qu'on prend des ressources disponibles dans d'autres secteurs et on les vire dans les comptes du Sénat pour lui donner des liquidités», peste un de nos interlocuteurs. Pis, notre source indique que ce procédé est le lit des toutes sortes de dérapages budgétaires parce que les différentes étapes de contrôle, par l e paiement r régulier des dépenses, ne sont pas respectées.]u

3.Posté par baye ngagne le 08/01/2009 13:48
Il appartient au Trésor public de refuser. Et le nouveau Ministre du Budget a l'occasion de montrer sa volonté de lutter contre les prédateurs des Finances publiques parceque le Trésor ne peut pas etre saisi sans lui. Ce serait grave. Meme si dans le principe une avance de trésorerie est une pratique admissible et légale l'usage qui en est fait avec l'Alternoce laisse à désirer. Comment on peut vouloir faire exécuter 71% de son BUDGET PAR UNE procédure exceptionnelle echapant à toute forme de controle à priori de la dépense publique?
C'est de la délinquance financière.

4.Posté par galien le 08/01/2009 14:09
fermer le senat

5.Posté par Une avance de Trésorie pour acheter pour achat de conscience le 08/01/2009 14:59
Cette avance sera destinée à une opération d'achat de consciences aux prochaines élections locales. Sénégalais, restons dignes et achevons la fin de ce régime par nos cartes d'électeur!

6.Posté par Gordjiguène douma djité!!! le 08/01/2009 15:03
Gordjiguène douma djité!!!
Gordjiguène douma djité!!!
Gordjiguène douma djité!!!
Gordjiguène douma djité!!!
Gordjiguène douma djité!!!
Gordjiguène douma djité!!!
Gordjiguène douma djité!!!

7.Posté par go le 08/01/2009 19:48
En plus pour une institution qui ne sert a rien. C'est 7 millards dans la poubelle pour corrompre les pauvres goorgoolou apres les avoir affames.

8.Posté par alain le 09/01/2009 12:08
l etat du senegal s est moque du peuple.........en tripotant avec l argent du pays.........des milliards se sont envoles vres des paradis fiscaux.........au deprimant du peuple.................en huit de regne.........wade et son gouvernanemt se son amuses...........avec le pays..........pour leur propre compte..............le pays s est retrouve relegue.............au second plan derrier...............beaucoup de pays africain........par defaut de mal gerance..............ils prennent le budget.........pour des campagne electorale.................aujourdhui beaucoup de menbres du gouvernement se sont enrichis par le biais...........de wade........

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State