Référence multimedia du sénégal
.
Google

CESSION DES ACTIONS SONATEL DE L’ETAT: Les syndicalistes rencontrent Karim Wade et Thierno Ousmane Sy à 16H 30

Article Lu 1801 fois

L’Intersyndicale des travailleurs de la Sonatel va être reçu mardi après-midi à la présidence de la République. La délégation des travailleurs de la Sonatel sera reçu par les deux conseillers du président Wade, Karim Wade et Thierno Ousmane Sy.



CESSION DES ACTIONS SONATEL DE L’ETAT: Les syndicalistes rencontrent Karim Wade et Thierno Ousmane Sy à 16H 30
Le bras de fer entre l’Etat et les travailleurs de la Sonatel pourrait connaître un début d’apaisement. Ce conflit relatif à la cession du tiers des actions détenues par l’Etat dans le capital de la Sonatel, à la multinationale France Télécom, sera au centre des discussions cet après- midi au palais de la République. En effet, selon des sources proches du dossier, les syndicalistes de la Sonatel vont être reçus par Karim Wade et Thierno Ousmane Sy, le représentant de l’Etat au sein du conseil d’administration de la Sonatel.

Joint par Nettali Mamadou Aidara Diop, le secrétaire général de l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel a confirmé que la rencontre se tiendra à 16 heures 30 minutes.

Lundi, les travailleurs de la Société nationale des télécommunications ont décidé d’observer une présence négative dans leur lieu de travail. C’était pour protester contre la visite du président du conseil d’administration de France Telecom.

Le conflit entre l’Etat et ces travailleurs a débuté, suite à la sortie d’un communiqué le mercredi 08 avril. Dans ce document, l’Etat annonçait son intention de vendre 9,78% de ses actions détenues dans le capital de la Sonatel à France Télécom qui en détient déjà 42%. Avec cette cession, la multinationale française deviendra l’actionnaire majoritaire de l’opérateur historique des télécommunications au Sénégal avec 52%. Une situation qui motive les travailleurs à engager une lutte syndicale pour préserver les intérêts de l’entreprise.

Source: Nettali

Article Lu 1801 fois

Mardi 28 Avril 2009





1.Posté par LE DERNIER PROJET POLITIQUE DE WADE le 28/04/2009 21:48
Avec la cascade de declarations qui a marque la vie politique du
Senegal je me suis amuse a essayer de percer le mystere
ou la logique qui se cache derrieres ces declarations.
Parmi les plus marquantes trois ont attire mon attention tant par le moment qu'elles ont ete faites que les lieux
venant de deux personnes:
Wade et Djibo Ka.
La premiere est celle de Wade faite lors des funerailles de sa brue, selon laquelle
Tanor et Djibo seraient les seuls republicains du Senegal depuis l'independance.
En dehors des circontances choisies qui sont tout de meme celles d'un deuil,
je ne peux m'empecher de mentionner l'incongrute et l'anachronisme
d'une telle declaration compte tenu de la valeur des hommes qui ont marque
la vie politique meme recente de notre pays. Combien d'hommes se sont illustres
par leur fidelite a la republique et la de defense des valeurs republicaines...
La liste est tres longue. Mais ne trouvant pas les motivations et l'opportunite de
cette declaration, je l'ai mis dans la categorie de declarations divisionistes dont wade est connu pour.
Cependant, Djibo ka m'a permis de recoller les piece de ce puzzle.
En effet, en affirmant qu'il est temps que les sociaux-democrates se retrouvent
dans une grande famille politique, il n'a fait que remettre en contexte une strategie concoctee
depuis le palais pour concerver le pouvoir par le jeu de composition et de recomposition
politique. En effet Wade se rend compte que la seule chose qui lui permetrait de
rester, de consolider ses bases , couvrir ses arrieres mais surtout d'obtenir une amnestie
des crimes de tout genre commis par lui, son fils, sa femme et sa bande de malfaiteurs est de procéder
a une redistribution des forces dans le cadre d'une coalition avec des hommes qui beneficient encore de la credibilte aupres des electeurs.

Ces objectifs Wade compte les realiser avec la participation des socialistes chosis sur le vole.
Le premier a avoir dans sa tete est actuellement Ousmane Tanor Dieng a l'exclusion de Niasse
qu'il prend pour un ennemi personnel. Ensuite viennent tous les autres
partis issus du Ps pendant les heures de Diouf: Robert Sagna, Abdoulaye Matar Diop, Mamadou diop, etc...

Djibo voit la une opportunite extraordinaire d'ajouter une longeur de plus a sa vie
d'opportuniste politique malgre son impopularite. Djibo sait qu'il ne sera jamais president.
A cause de sa tortuosite legendaire les senegalais l'ont classe avec d'autres dans la
categorie de ce qui ne meritent pas leur confiance.
Ces pantalonnades ne sont pas surprenants venant de Djibo ka.


Il va sans dire que ceux qui prendront le risque de renter dans une telle combinaison seront
compromis a jamais car les senegalais ont faim de probite et de hauteur morale pour nos politiciens.
Les populations ne dorment pas les dernieres elections l'ont confirmer, elles abhorent ceux qui, pour une
raison ou une autre, defendent ce qu'ils critiquaient hier ou le contraire: critiquer ce dont ils ont pris partie hier.
Comme si l'honneur de la parole donnee ne signifie rien et que seuls les interets personnelles, immediats comptes.
Cette attitude est aux antipodes du "Ngor" dans le psyche du senegalais et a juste raison."Gor dou sopekou".
Ou quand il le fait ce sera avec des raisons que la morale peut admettre.
Le critere premier du choix d'un dirigeant dans nos societes est le sens de l'honneur.
La moralite et la probite sont des valeurs rares dont les senegalais ont faim.

Pourquoi Wade veut conduire sont dernier projet politique sans Niasse. Parcequ'il sait qu'il n'a les moyens ni politiques, ni personnelles de la convaincre. de surcroit, il faut tout faire pour qu'il n'accede pas au pouvoir apres lui car ce serait la prison assuree pour lui sa famille et tous les malfaiteurs qui ont pillies les caisses de l'Etat. Au meme moment Tanor entend absoudre et pardonner s'il le faut. D'ailleurs sa sortie sur l'inopportunite de parler d'audit apres la victoire des mairies par l'opposition le prouve. Ce qui n'enleverait de la grandeur de l'homme.

La derniere declaration est celle de Wade qui dit qu'il peut se presenter en 2012 nonobstant
ce que la constitution senegalais prevoit actuellement. Wade reve de diriger une telle coalition pour realiser les objectifs cites plus haute:
Couvrir ses arrieres et obtenir une amestie totale pour les crimes odieux (de personnes, economiques et institutionnels)
commis par lui, sa famille et sa racaille. Il n'a confiance en personne pour faire ce travail sinon sa propre personne.

2.Posté par naomed le 28/04/2009 22:29
quelle idée ces syndicalistes ont d'aller voir k. Wade qui n'est rien et n'a rien a voir la dedans....

3.Posté par ali le 29/04/2009 07:02
C'est quoi se bord*&^%, Karim Wade n'a aucune fonction officiel dans le Gouv. a part conseille de son pere....Pourquoi iront t'ilsle voirent pour des affaires concernant la Sonatel.....Dans quel pays sommes nous?

4.Posté par LAYE le 29/04/2009 09:24
Mais qu-est-ce que karim WADE vient faire dans cette histoire ?
En qualité de quoi ?
C'est qui le ministre du secteur des TELECOM au S2négal ?

5.Posté par POLONUIM210 le 29/04/2009 12:30
Mamadou Aidara Diop fait partie des imbéciles de la génération du crépuscule pour oser ainsi légitimer Karim Wade

6.Posté par bebe87 le 29/04/2009 12:45
Ahahahahahha tiey galsen li fi rek la am Karim Wade????
Chers sonateliens je vous aime bien mais vous perdez votre temps

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State