Référence multimedia du sénégal
.
Google

CES ENFANTS ABANDONNÉS À EUX-MÊMES PENDANT LES VACANCES : L’irresponsabilité des parents décriée

Article Lu 1575 fois

Tout le monde sait que durant les vacances les enfants sont super éxcités. Ils ont le temps libre pour jouer au football, aller au stade, organiser des Sabar surtout chez les filles, étudier le coran ou bien suivre des cours de vacances. Seulement, nombreux sont les enfants laissés à eux-mêmes. Ils èrent dans les rues, les marchés. Bref, ils s’adonnent à toutes sortes de choses pour meubler le temps. A quoi cela est-il dû ? Des mères de familles tentent de répondre.



Dès que les vacances scolaires se pointent, certains parents se plaignent. La plupart d’entre eux pensent aux « trois mois de galère » à passer avec les enfants qui passent toutes leurs journées à la maison. On les accuse souvent de faire trop de bruit, de causer des dégâts, de salir le plancher. Bref, on «ne veut pas tout à fait de leur compagnie ». Conséquence, on fait tout pour qu’ils sortent de la maison dès les premières heures de la journée. Cette dame est vendeuse de poisson au marché Nguélaw.
Elle pense tout simplement que c’est par fénéantisme des parents que les enfants traînent dans les rues : « C’est à cause de l’irresponsabilité , de la négligence des parents qu’on parle aujourd’hui d’enfants laissés à eux-même durant les vacances . Je sais très bien de quoi je vous parle car certains d’entre eux n’attendent que le matin pour chasser leurs enfants hors de leur maison pour être libre et pour que leur demeure respire un peu. Vous savez mieux que moi dans certains quartiers populaires, il y a des maisons qui ne sont non seulement pas vastes mais contiennent un nombre excessif de personnes.
Comme les enfants dérangent parfois, c’est la rue qui est leur seconde maison ». Cette autre maman, la trentaine bien sonnée, semble confirmer les dires de notre interlocutrice.Sans complexe, elle confie : « J’ai vraiment du mal à contrôler mes enfants durant les vacances ». Et qu’en pensent les hommes ? Mouhamed Diallo, père de quatre enfants témoigne: « Les vacances sont d’une part bonnes pour les enfants car elles leur permettent de jouer, d’être proches de leurs parents et d’apprendre beaucoup de choses surtout chez les filles car les études seulement ne comptent pas il faut qu’elles sachent comment gérer une maison. D’autre part, les vacances constituent un véritable moment pour laisser l’enfant à lui-même car certaines mères de famille ne s’occupent pas d’eux comme pendant l’année scolaire, c’est-à- dire leur faire leur douche, les assister pour qu’ils prennent leur petit déjeuner, les amener à l’école coranique et surtout veiller à leur propreté.
Des fois , je suis sidéré de voir à quel point certains sont sales, mal habillés, mal coiffés. Ce qui m’impressionne le plus chez les enfants c’est qu’ils sont plus disciplinés durant l’année scolaire, j’en suis sûr et certain que les professeurs ont leurs mots à dire. Et notre interlocutrice de confesser : « Franchement, je préfère l’année scolaire car les vacances ne font que détuire la bonne éducation qu’ils avaient ». De l’avis des intéressés,« les vacances constituent un véritable moyen de divertissement. Non seulement elles permettent de bénéficier d’une liberté excessive mais aussi la possibilité de faire tout ce que l’on veut à n’importe quelle heure ». A ce propos, les témoignages de Sokhna Diouf, élève en classe de Cp à l’école publique de Taiba Grand Dakar illustrent bien l’oisiveté dont fait montre une grande partie des enfants en période hivernale :« L’année passée, j’apprenais le Coran comme il faut. Mais cette année je suis venue vivre avec la grande sœur à ma mère. Je suis obligée de rester à la maison car papa n’a pas assez d’argent pour me payer mes cours coraniques » .
Toujours dans cette même logique, un jeune garçon du nom de Thierno se définit comme militant de la distraction : « Je n’ai vraiment pas envie que l’école rouvre ses portes tellement je m’amuse bien. En plus, durant l’année scolaire je suis tout le temps réveillé à 7 heures du matin, ce qui veut dire que je ne fais pas de grâce matinée surtout avec le froid qu’il fera à partir du mois de décembre ».
Une autre n’étant pas de cet avis affirme et affiche avec un grand sourire aux lèvres son enthousiasme à retrouver les bancs de l’école : « J’ai vraiment hâte que l’école ouvre ses portes. Je m’ennuie vraiment avec les vacances et mes camarades de classe me manquent» .

Source: Le Matin

Article Lu 1575 fois

Mercredi 12 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State