Référence multimedia du sénégal
.
Google

CE QUE FEU SERIGNE SALIOU MBACKÉ A RÉALISÉ À LA TÊTE DE LA COMMUNAUTÉ MOURIDE: Seize projets pour un coût de quatre milliards de Fcfa

Article Lu 13881 fois

Faire le point sur les réalisations de feu Serigne Saliou Mbacké, cinquième Khalife général de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul (Psl), rendre compte de leur coût et de l'épargne substantielle que le saint homme a léguée. Un tout chiffré à vingt milliards trois cent cinquante millions sept cent quatre-­vingt-huit mille quatre cent soixante-(20 350,788 460) francs Cfa : quatre mil­liard deux cent cinquante-trois millions quatre cent quarante-deux mille huit cent trente-huit (4 253 442 838) francs Cfa au titre des grands travaux; seize mil­liards quatre-vingt-dix-sept millions trois cent quarante-cinq mille six cent vingt-­deux (16 097 345 622) francs en guise d'épargne. Voilà l'acte peu commun posé, mardi dernier, devant l'actuel Khalife général, par Serigne Moustapha Saliou Mbacké, fils du défunt saint homme. Un compte-rendu détaillé dans un docu­ment dont nous avons copie qui renseigne qu'il doit être porté à la connaissance de «toute personne nécessiteuse». En somme, l'ensemble des Mourides au nom de qui feu Serigne Saliou Mbacké n'a cessé d'oeuvrer.



CE QUE FEU SERIGNE SALIOU MBACKÉ A RÉALISÉ À LA TÊTE DE LA COMMUNAUTÉ MOURIDE: Seize projets pour un coût de quatre milliards de Fcfa
II y a exactement sept jours; à Touba, Serigne Moustapha Saliou Mbacké, fils du défunt Khalife général des Mourides, Serigne Saliou Mbacké, a posé un acte volontaire et à tout point de vue his­torique, constitutif de bonne gouvernance et qui, au moment où le débat sur la gestion des deniers publics par nos gouvernants est plus que jamais vif, ne manquera pas de faire tache d'huile. En effet, trois mois après le rappel à Dieu de son illustre père, Serigne Moustapha Saliou a procédé, mardi dernier, au transfert, entre les mains de l'actuel Khalife général des Mourides, Serigne Mouhamadou Bara Mbacké Falilou, des comptes bancaires qu'il gérait depuis une quin­zaine d'années pour le compte du défunt-Khalife général et dans lesquels étaient gardés les avoirs de Touba. Dans ce document exclusif dont nous détenons copie, Serigne Moustapha Saliou détaille, en somme, tout ce que feu Serigne Saliou Mbacké a laissé à la communauté mouride au terme de seize (16) années de magistère. Ledit document signé par Serigne Moustapha Saliou, portant en en-tête les références de sa carte d'i­dentité nationale délivrée le 05 novembre 1990, a pour objet : «Transfert de documents et désen­gagement». S'adressant au Khalife général des Mourides, le rédacteur entame comme suit son propos : «Cher Khalife général, je soussigné, Serigne Moustapha Saliou Mbacké, fils et héritier de feu Serigne Saliou Mbacké, décide par la présente de vous transférer tous les documents afférents aux travaux de la ville de Touba qui m'ont été confiés par feu mon père en sa qualité de Khalife général des Mourides».

Cette introduction faite, Serigne Moustapha Saliou débute l'énumération des seize travaux entrepris par son défunt père, indiquant à l'inten­tion de Serigne Bara, leur coût.

La liste des grands travaux qui concerne la Grande mosquée de Touba s'ouvre avec. la «sonorisation» entamée en 1991 et réalisée pour un coût de neuf millions quatre cent soixante-dix mille neuf cent trente-cinq (9 479 935) francs Cfa.

L'année suivante, est entamée l'«électrification moderne» de Touba, projet dans lequel feu Serigne Saliou Mbacké mettra soixante millions (60 000 000) de francs Cfa.

En 1993, pour remédier au casse-tête de l'évacu­ation des eaux et débarrasser la ville sainte de ses mares, le projet d'«assainissement » est lancé, qui coûtera, révèle Serigne Moustapha Saliou, deux cent soixante-quatre millions six cent soixante-­quatre mille sept cent un (264 664 701) francs Cfa.

La même année, les travaux pour la réfection complète du mausolée du fondateur du mouridisme, par une entreprise sud-coréenne, coûteront trois cent treize millions cinq cent qua­tre-vingt-sept mille quatre cent quatre-vingt-cinq (313 587 485) francs Cfa.

En 1994, le Khalife général procède à l'«achève­ment de l'Université islamique», projet entamé par son défunt frère et prédécesseur, Serigne Abdul Ahad Mbacké surnommé «Le Bâtisseur». Ce projet nécessitera une levée de fonds de six cent trente-sept millions (637 000 000) de francs Cfa.

Dans ce listage des grands travaux de feu Serigne Saliou Mbacké, son fils mentionne le «contrat d'occupation Sonatel-Senelec» dont le coût n'est pas indiqué. Le plus important ici, renseignent des sources dignes de foi, réside dans le fait que le défunt Khalife général s'était entouré de «cer­taines garanties» qui interdisaient aux autres par­ties contractantes de céder ces espaces à des tiers.

Sans doute que le plus important des grands travaux de feu Serigne Saliou Mbacké aura été la «rénovation de la Grande mosquée» de Touba entamée en 1995. Un projet toujours supervisé par Serigne Moustapha Saliou et qui accouchera d'un sérieux contentieux, du fait que Touba accusera l'entreprise chargée des travaux d'avoir fait oeuvre de malfaçon et d'un énorme retard dans l'exécution. Compte non tenu de travaux secondaires en cours, cette rénovation a coûté deux milliards soixante-douze millions quatre cent mille (2 072 400 000) francs Cfa.

Nul doute que pour feu Serigne Saliou Mbacké, le legs le plus important du fondateur du mouridisme, c'est les «talibees» (disciples) dont le bien-être figurait, à ses yeux, au rang de priorité: C'est ainsi que, renseigne le document de Serigne Moustapha Saliou, le défunt Khalife général a fait construire, en 1998, deux « postes de santé» à l'Université islamique et dans le quartier de Darou Tanzil pour un coût de cent millions (100 000 000) de franc Cfa

Toujours en 1998, sachant aussi que le bien-être des populations passe nécessairement par la maîtrise des moyens de production, le défunt Khalife général avait fait réaliser, pour désen­claver les villages environnants de Touba, quelque treize (13) kilomètres de pistes de production. Dans le même élan, le Khalife général, toujours soucieux des conditions d'existence de ses administrés, entamait deux autres projets pour ancrer davantage la réputation de ville moderne de Touba : plus de six (06) kilômètres d'électrifi­cation et une adduction d'eau potable sur plus de quatorze (14) kilomètres apportaient l'électric­ité et l'eau dans les nouveaux quartiers de Touba comme Janatul Mahwa, le fief de Béthio Thioune. Trois cent trente-cinq millions (335 000 000) de francs Cfa seront injectés dans ces trois projets (pistes, électrification, hydraulique).

Pour lutter contre les délestages tous azimuts de la Senelec qui, ces dix dernières années, ont rendu cauchemardesque le quotidien des Sénégalais, Serigne Saliou Mbacké procède, en 1999, sous la supervision de Serigne Moustapha Saliou, à l'installation d'un groupe électrogène assez puissant pour alimenter la Grande mosquée et ses environs. L'installation de cette énorme machine, offerte à la communauté par un «talibee» du nom de Ndiagne Fall, coûtera à feu Serigne Saliou Mbacké la somme cent soix­ante-quatre millions trois cent trente-quatre mille huit cent quatre-vingt-dix-huit (164 334 893) flancs Cfa

Touba, c'est connu, est compris comme un domaine privé appartenant au Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Autant, les différents Khalifes généraux des Mourides qui se sont succédé n'ont ménagé aucun effort pour que ces terres bénéfi­cient à tous. Et à la lecture de ce document, feu Serigne Saliou Mbacké, comme ses prédécesseurs, aura apporté de façon magistrale sa touche à la perpétuation de l'oeuvre du Cheikh : de 1993 à 2000, via le projet «Lotissement extension Cheikh Ahmadou Bamba», il a dis­tribué pas moins de cent quatre mille quarante et une (104 041) parcelles. Et dans les règles de l'art. Sinon comment comprendre que dans ce dessein il ait requis les services de géomètres qui lui ont coûté cent cinquante-trois millions trois cent cinquante-huit mille deux cent cinquante (153 358 250) francs Cfa. Par ailleurs, conscient que cette distribution de terres n'allait pas se faire sans une spéculation foncière, feu Serigne Saliou Mbacké fit venir à Touba, renseigne le document, la Commission d'urbanisation composée d'ex­perts des Domaines, du Cadastre et de la Direction de l'urbanisme, aux fins d'une enquête pour démasquer ceux qui accumulaient les par­celles pour les revendre. Car la politique du défunt Khalife général, c'était : «une personne, une parcelle». Les frais afférents à cette enquête supervisée par Serigne Moustapha Saliou se monteront à six millions deux cent cinquante mille (6 250 000) francs Cfa.

Pour finir avec les projets de feu Serigne Saliou Mbacké listés par son fils, nous évoquerons le projet d'abattoir entamé en 2000 et en cours d'achèvement, dans lequel cent trente-sept mil­lions trois cent soixante-huit mille cinq soixante ­neuf (137 368 569) francs Cfa ont été injectés.

Et Serigne Moustapha Saliou d'indiquer à l'attention de Serigne Bara Falilou que l'ensemble de grands travaux de feu Serigne Saliou Mbacké ont coûté quatre milliards deux cent cinquante-trois millions quatre cent quarante-deux mille huit cent trente-huit (4 253 442 838) francs Cfa.


Yaxam C.N. MBAYE

Source: Le Populaire


Article Lu 13881 fois

Mercredi 26 Mars 2008





1.Posté par Sopp Serigne Saliou le 26/03/2008 09:32
jerejef Serigne Saliou, yalnala yalla défal lamou la tannal. amine
yalna la yalla fayal niou la. Amine
Yaa baax, cheikh saliou.
Jambaari jef judul daa wax.
jef day wax, tay sa jef waxalna la.

2.Posté par bassirou le 26/03/2008 10:40
dieureudieuf serigne baye saliou sa dief rafetna yal nala sougnou borom ak Serigne Touba fey dief diouka heup thi adianay firdaws

3.Posté par joe sylla le 26/03/2008 13:13
dieureudieuf borom touba dieureudieuf thioune
ps tu parles de serigne et tu parles de paradis...

4.Posté par Issa le 26/03/2008 13:38
Yalla doli léer ila yawmi dini

5.Posté par moustapha le 26/03/2008 13:49
sante serigne saliou

6.Posté par disciple le 26/03/2008 14:08
baayi lén bookaalé serigne touba nit la comme tout le monde c vrai k' ilo a bcp fait pour l'islam mais yalla rék mooy bour da adiana kouko nékh rék lafay dougueul le jour du jugement y'a ke le prophéte ki va oser se lever pour aider les croyants personne d'autres

7.Posté par NDIAWS le 26/03/2008 14:24
hier la télé de babs a dit que c'est wade qui a réalisé les abattoirs de touba alors que c'est faux d'où la zizanie entre confréries.

"Pour finir avec les projets de feu Serigne Saliou Mbacké listés par son fils, nous évoquerons le projet d'abattoir entamé en 2000 et en cours d'achèvement, dans lequel cent trente-sept millions trois cent soixante-huit mille cinq soixante neuf (137 368 569) francs Cfa ont été injectés."

8.Posté par jarama le 26/03/2008 15:20
La photo illustre tous les vertus du saint homme, je ne crois a aucune des confréries mais à Dieu et a son Profete ( PSL) et serigne saliou est à l'image de ces saints qui ont oeuvré pour le rayonnement de l'islam.
Que le tout Puissant l'accueille au Paradis.
Amine

9.Posté par deug le 26/03/2008 15:57
ndiws ....tu m'a marcher sur la langue cela fait 3jours que la rts essaie de manipuler l'opinion sur ce projet et nous met en mal avec les autres confreries,alors que ce fut un projet. de serigne saliou.ceci est un demanti de tous ceux qui pensent que c'est l'etat qui apporte de l'argent a touba c'est faux ,c'est grace aux adiyas des talibes et l'agriculture que touba parvient a financer ses realisations et non au soutient de l'etat comme le veulent faire croire wade et son regime pour manipuler

10.Posté par doubs le 26/03/2008 17:30

Puisse Dieu le Tout puissant l'accueillir dans son paradis. Amen!

11.Posté par sosso le 26/03/2008 20:32
Bon exemple pour nos dirigeant. ceci caractérise la vertu des saints hommes dont faisait parti Sérigne Saliou (que la terre de Touba lui soit légère).

12.Posté par soxnajatou@yahoo.fr le 26/03/2008 21:26
Dieuredieufety Serigne Touba, dieuredieuty SERIGNE Saliou yaw dé Mbacké kou diégué wone adouna lool nga té deudouko itam boubakh, sa dieuf rek molay wakhal Mbacké té linga fi dieuf fessna khol yeup, gnoulakoy fatalikou sassouné rek. Gnoun dé gueumna gnouni yay Serigne Touba ndakh firndèl ngako boubakh. Sa dieum dji wétalnagnou mome rek lagnouy name wayé khamnagnou ni do kouy fatou, do koufiy diogué Mbacké. Wayé dieureudieufety banga fi bayé sab Cheikh di Cheikh Béthio ba sougnouko guissé rek mèlni yaw lagnou diakarlol. Serigne Cheikh sa khalife togué nala té Serigne Moustapha Saliou wanéna ni sa ndiabote là.
Yone wi mome amoul tank ganaw tank kanam rek
Nagnou bayi té natt yénène deukou diné yi ak Touba ndakh té Touba talibé yi gnoko liguèye té Serigne bi moka mone domaine privé là
kouy défar sa keur do si khar kène wayé kouy défar keurou gneupp kharr participation gneupp té li mata wakh moy deureum mou ngourgui démoul touba té bala moudone gueuneu nekh ngour gui né bop sa bop
Serigne Bara Fallilou mi di khalifat niari yone dé yalna fi yagg lool té wèrr si barkèp Serigne Fallou!!!

13.Posté par MBODJI SOUHAIBOU le 27/03/2008 00:23
yalla nanou yalla fayall serigne saliou ta yagalfi serigne mouhammadou lamine serigne moustafa ni rek gamanamel diereudieuf balla aysa boury

14.Posté par sadikh le 27/03/2008 11:14
Dieureudieuf Serigne Saliou Mbacke
Que Dieu Le Tout puissant l'honore en son Paradis Etetrnel
Serigne Moustapha Saliou , Serigne Cheikh Saliou ont posé un acte historique.Tous les mourides sont fiers de vous .Vous êtes sur le droit chemin , celui tracé par Cheikh Ahmadou Bamba

15.Posté par mandiaye samb le 13/12/2008 19:58
santaty serigne saliou

16.Posté par mass le 17/02/2009 16:19
serigne saliou yalla na yall yok leram barke touba

17.Posté par leye le 21/03/2009 13:02
dieureudieuf serigne saliou mbacke gnongui lay sant bou bakh

18.Posté par talibetouba le 14/04/2009 18:54
sant serigne saliou serigne Mouhamadou Lamine Bara Yallah nafi yagu te wer

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State