Référence multimedia du sénégal
.
Google

CASAMANCE : Un militaire en civil passe un sale quart d’heure

Article Lu 11286 fois

Des hommes armés supposés appartenir au mouvement séparatiste de la Casamance (Mfdc) ont fait irruption dans le village de Bourofaye-Diola samedi dernier. Fortement armés, ils ont braqué des véhicules avant de s’en prendre à un soldat habillé en civil.



La veille de célébration de la fête des amoureux a été perturbée dans la région sud du pays. En effet, des hommes fortement armés supposés appartenir au mouvement indépendantiste de la Casamance ont fait irruption dans le village de Bourofaye-Diola, sur la route de M’pack. C’était dans la matinée du samedi. Selon des témoins, un militaire en civil a été pris pour cible par les assaillants. « Les bandes armées lui ont fait passer un mauvais quart d’heure avant l’intervention de ses frères d’armes », a indiqué notre source. Et d’ajouter, « Tous les voyageurs en partance pour la Guinée-Bissau, Ziguinchor et M’pack ont été délestés de leur argent et dépouillés de leurs portables ». Leur forfait accompli, témoigne toujours notre source, les bandes armées se sont retirées avec leurs butins sur le long de la frontière qui sépare le Sénégal à la Guinée-Bissau. L’armée alertée, est aussitôt descendue sur les lieux de l’attaque. Une situation qui a fini de plonger dans l’indignation et dans la désolation les jeunes villageois qui s’apprêtaient à fêter ce dimanche la Saint-Valentin. Rappelons qu’il y’a seulement moins de 72 heures que des hommes armés, dans le village de Djirack situé dans le département d’Oussouye, ont ouvert le feu sur des militaires. Une attaque revendiquée lendemain à travers les ondes d’une radio de la place par le chef rebelle de Kassolole César Atoute Badiate.

ABDOURAHMANE THIAM
Source L'Observateur

Article Lu 11286 fois

Lundi 15 Février 2010





1.Posté par alioune le 16/02/2010 01:31
que fait cette armee s'il ne sont pas capable de proteger les civils

2.Posté par salif le 16/02/2010 05:39
la protection des civils reveint a la police et a la gendarmerie. les autorites preferent les garder a Dakar pour casser les manifestants. Revois ta copie

3.Posté par liberersenegal.skyroc.com le 16/02/2010 07:45
il faut transferer le camp militaire francais au sud du pays et construire des logement sociaux à sa place si ils refusent,ils n'ont quà quitter notre pays ,apres 50 ans il y'a toujours les soldats francais sur notre sol,Comment un soldat envahisseur peut,il se mètarmorphoser en soldat ami?accepter leur soldat sur notre sol et leur laisser traquer sur leur sol nos frères et soeurs qui sont victimes de leur systeme de colonisation,le peuple senegalais doit prendre ses responsabilitès ,wade et famille ont tous la nationalitè francaise ,ils vont jamais demander le depart de leurs concitoyens francais mais à partir du 4 avril,la jeunesse va traquer les soldats francais qui refuseraient de quitter notre pays

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State