Référence multimedia du sénégal
.
Google

CASAMANCE: Les 15 éléments du Mfdc arrêtés par la Gambie seraient morts

Article Lu 1400 fois

Les quinze combattants du mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) récemment arrêtés par les forces de sécurité gambiennes seraient morts. C’est du moins l’information qui nous été rapportée par des sources concordantes proches de la rébellion. Selon un haut responsable du Mfdc, ces 15 éléments de son mouvement ont été tous exécutés quelque temps seulement après leur arrestation. «Nous avons appris de sources sûres que nos éléments qui avaient été arrêtés par l’armée gambienne sont tous morts.



Au départ, on nous avait annoncé qu’ils sont morts au cours d’affrontements qui les avaient opposés aux soldats gambiens », a indiqué ce responsable qui écarte cependant cette thèse, soutenant qu’ils ont été exécutés. « Les informations que nous avons reçues indiquent qu’ils ont été plutôt exécutés, ils ne sont pas morts au cours de quelconque affrontement », a-t-il révélé. Mais n’empêche, les recherches se poursuivent pour avoir une confirmation de cette nouvelle, a indiqué ce responsable. « Nous continuons à mener des enquêtes pour en savoir un peu plus même si, a priori, nous faisons confiance aux informations en notre possession », a-t-il ajouté, déclarant que même s’ils sont morts son mouvement souhaiterait savoir là où ils sont enterrés.
Il faut rappeler que ces quinze combattants de la rébellion casamançaise en question avaient été appréhendés par l’armée gambienne le 28 septembre dernier, alors qu’ils s’apprêtaient à lancer une attaque contre Salif Sadio, le chef de la branche armée de leur mouvement à partir du territoire gambien. Selon des sources bien au fait de ce qui se passe au sein du maquis, depuis l’annonce de la mort de ces quinze combattants, qui précède celle du chef de Magne Diémé, un autre chef de guerre, appartenant au camp de la coalition (une tendance dissidente qui s’oppose au chef de guerre de la rébellion Salif Sadio) qui avait été, lui-même, arrêté par les forces de sécurité gambiennes, les tenants de cette tendance multiplient les réunions et semblent s’inscrire dans une dynamique de guerre contre la Gambie, devenue subitement une ennemie.
L’heure est très grave dans le maquis et particulièrement du côté de la coalition, nous a révélé une source qui signale que les rencontres se multiplient ces derniers jours au niveau de Kassolol. Informé de cette donne, le collectif des cadres casamançais, impliqué dans le processus de paix, tente par tous les moyens de désamorcer cette tension qui risque de conduire à une nouvelle situation qui éloignerait la paix. C’est du moins ce que nous a annoncé un responsable, proche de ce collectif qui révèle que Pierre Goudiaby Atépa et ses amis devaient se réunir dans la soirée de jeudi dernier à Dakar pour « étudier les dispositions urgentes à prendre pour bloquer ce risque d'escalade ».
Mais avant ça, des contacts étaient déjà en cours avec le maquis et particulièrement César Atoute Badiate, le chef de la faction de Kassolo qui dirige aujourd’hui la coalition. Notre interlocuteur révèle qu’un émissaire a été dépêché auprès de M. Badiate afin de pouvoir le raisonner pour éviter tout acte de sabotage contre la Gambie qui compromettrait la suite du processus de paix.

Source: le Matin

Article Lu 1400 fois

Samedi 24 Novembre 2007





1.Posté par niokho de milan le 25/11/2007 14:55
La Casamance est partie intègrante du SENEGAL.Si on avait un gars comme DIAME on aurait fini avec votre mouvement de rebelles.La belle CASAMANCE SE MEURT à cause d' IRRESPONSABLES qui sont minoritaires...


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State