Référence multimedia du sénégal
.
Google

CASAMANCE/ 4 PERSONNES SUPPOSEES APPARTENIR AU MFDC ARRETEES: Ils sont libérés sur un simple coup de fil

Article Lu 1417 fois

Saisis de l’arrestation de quatre des leurs, les responsables du Mouvement des forces démocratique de Casamance (Mfdc) à Ziguinchor sont dans tous leurs états, à l’image de Daniel Diatta Secrétaire aux relations civiles du Mouvement proche de Jean Marie Biagui qui demande « la libération immédiate des personnes interpellées ce mardi à Kindjinding, localité située dans le département de Bignona dans une zone plus connue sous le nom de "Kalounayes ». Il s’agit de Malamine Dièdhiou ; Malan Dièdhiou ; Nouha Dièdhiou et Ismaila Sanè, interpellés dans la mi-journée du mardi dans leur domicile à Kindjinding.



CASAMANCE/ 4 PERSONNES SUPPOSEES APPARTENIR AU MFDC ARRETEES: Ils sont libérés sur un simple coup de fil
Ce proche de Jean Marie Biagui Secrétaire Général du Mfdc d’ajouter « qu’à la veille des assises inter-Mfdc du 11 au 13 janvier prochain, il est inconcevable d’essayer d’intimider les membres du mouvement car « à ce rythme d’arrestations comment ces derniers pourraient participer aux prochaines assises », s’interroge t-il.

Très amer, il martèlera que « même si les gens pensent que le Mfdc n’est pas uni, le mouvement a ses responsables à Ziguinchor et il était plus sage d’interpeller les responsables que d’aller dans les villages et intimider les pauvres villageois ».

Mais cette interpellation de personnes supposées appartenir au mouvement séparatiste fortement décriée par les responsables du mouvement semble être sous-tendue par d’autres mobiles. Et une source proche de la gendarmerie de révéler que c’est suite à une opération de sécurisation menée conjointement entre l’armée et la gendarmerie que ces personnes ont été arrêtées.

Cette même source d’avancer que ces personnes sont soupçonnées non seulement d’héberger des rebelles, mais d’être des receleurs et sur place une descente dans leur domicile respectif sur la base d’informations aura permis aux forces de sécurités de trouver des males remplies de tissus non cousus en plus d’une importante quantité de matériels composés de portables et divers autres objets. Des fusils et des balles ont été trouvés également. Des pièces à conviction qui ont permis aux forces de sécurités de mettre la main sur ces individus .

Du matériel qui, selon nos sources, proviendrait du butin emporté par des individus armés qui semaient la terreur dans certaines zones du département de Bignona, souvent zone de prédilection des bandes armées.

Ces quatre personnes en garde-à-vue hier, à la gendarmerie de Bignona, ont ètè libérées dans la soirée aux environs de 21h30 sur injonction d’une haute autorité, précise notre source. Il aura suffi d’un simple coup de fil pour que ces personnes arrêtées recouvrent la liberté du moins « provisoirement ».

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1417 fois

Mercredi 21 Novembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State