Référence multimedia du sénégal
.
Google

CARDINAL ADRIEN SARR SUR LA VIOLENCE: « Il faut dépasser la haine pour ne pas céder... »

Article Lu 11019 fois

En marge de leurs Assises 2009-2010, les évêques de l'Archidiocèse de Dakar sont en conclave au Cap des biches pour trois jours. Et c'est pour échanger des réflexions sur les mystères de l'eucharistie, c'est-à-dire ce que la messe en semaine ou de diman­che apporte au chrétien. Le cardinal Théodore Adrien Sarr, qui a présidé la cérémonie d'ouverture, en a profité pour analyser la violence d'une manière générale.



CARDINAL ADRIEN SARR SUR LA VIOLENCE: « Il faut dépasser la haine pour ne pas céder... »
Le cardinal Théodore Adrien Sarr est convaincu que la solution à toute la violence que l'on voit actuellement est sous les yeux de tous et de chacun. Qu'il soit dans la vie politique ou sociale. Même s'il pense que cette violence est d'origine divine.

«La haine est la source de toutes les violences de nos vies sociale, professionnelle, politique», note d'emblée Théodore Adrien Sarr qui présidait hier la cérémonie d'ou­verture de la rencontre des évê­ques de l'Archidiocèse de Dakar. Mieux, poursuit le cardinal, «dans la théologie chrétienne, la violence est dans le coeur des hommes et nous chrétiens, Dieu nous a donné des remèdes.» Laissant entendre que la communauté catholique à la chance d'être épargnée par cette violence qui a de tout temps animé l'homme. Cardinal Sarr parle de la violence des enfants d'Adam notamment Caïen qui a tué son frère Abel. Pour dire que ce péché est présent dans notre société. Aussi, ajoute-t-il, «Jésus a accepté d'être victime de la violence, de se sacrifier en s'assumant pour nous sauver avec amour.»

Toutefois, pour éradiquer cette violence, il n'y a pas trente-six solutions, de l'avis du cardinal. «Nous croyons qu'il faut dépasser la haine pour ne pas céder à la vio­lence. Il faudra la remplacer par l'amour. Pardonner même si on est victime d'injustice de tout ordre pour arriver à la réconciliation. Tels sont les enseignements de Jésus que nous devons accepter pour réussir », a encore préconisé Adrien Sarr.

Par ailleurs, cette deuxième phase du Congrès eucharistique de l'archidiocèse de Dakar va être l'occasion, selon le cardinal Sarr, de comprendre tout sur la messe. «Après avoir donné la parole aux paroisses au mois de juin dernier, cette deuxième étape du congrès, qui doit durer trois jours, consiste à échanger des réflexions afin de trouver des réponses. Celles-ci seront partagées par toute la com­munauté chrétienne», explique Théodore Adrien Sarr. Et d'annon­cer qu'après un an de réflexion et de prières, au mois de juin précisé­ment, le Congrès sera clôturé par un message qu'il va livrer à tous les membres de l'archidiocèse de Dakar. L’objectif étant, à l'encroire, «d'être de meilleurs disciples et témoins de Jésus en espérant que ce message puisse être entendu et nous servir et enrichir nos vies, les mystères eucharistiques compris pour que le tout rejaillisse dans la vie de tous les jours.»

Oumy DIAKHATE
Source Walf Grand Place

Article Lu 11019 fois

Vendredi 29 Janvier 2010





1.Posté par mousse le 29/01/2010 10:15
cardinal.........................vous etes la seule personne capable de sauver ce pays des mains............de ces voyous................par votre franc parle..................

2.Posté par familles de victimes du naufrage du Joola le 29/01/2010 13:56
LES FAMILLES DE VICTIMES DU JOOLA ONT SU DEPASSER LA HAINE MAIS N'ONT PAS CEDE AUX GESTICULATIONS MEDIATIQUES DES AUTORITES SENEGALAISES, NI AUX PRESSIONS POLITIQUES.
TOUTES LES FAMILLES SONT DETERMINEES AFIN D'ABOUTIR A LA VERITE ET A LA JUSTICE FACE AU MEPRIS DES AUTORITES SENEGALAISES QUI ONT CLASSE en 2003 L'AFFAIRE DU JOOLA.

TROP DE ZONES D'OMBRES SUR CE DRAME qui a emporté 2000 sénégalais au fond de l'océan...

Aujourd'hui, des menaces, par l'intermédiaire de Me EL HADJI DIOUF et Cie pour faire annuler la procèdure judiciaire en France et les 7 autres mandats d'arrêts.

La volonté des familles de victimes françaises est pour toutes les familles de victimes (13 nationalités)
UN DRAME QUI AURAIT PU ETRE EVITE...

des témoignages qui accablent le pouvoir sénégalais :

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev_id=977

3.Posté par kara le 29/01/2010 13:57
Je ne suis sûr que d'une chose : Jésus est du côté de la vérité et du peuple.
Nous connaissons tous la vérité et je suis sûr que le cardinal en homme de Dieu avéré marche sur les traces de Jésus.En espérant que les autres marchent aussi sur les traces de leur prophète......

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State