Référence multimedia du sénégal
.
Google

CANDIDATURE DE L’OPPOSITION EN 2012 : Le Pit propose une équipe consensuelle issue des assises

Article Lu 1497 fois

Une équipe consensuelle issue des Assises nationales en vue de dégager une candidature unique pour l’opposition en 2012. Telle est la proposition faite ce week-end par le Parti de l’indépendance et du travail (Pit) à Rufisque.



CANDIDATURE DE L’OPPOSITION EN 2012 : Le Pit propose une équipe consensuelle issue des assises
Une équipe consensuelle issue des composantes qui ont fait les assises nationales. Cette proposition a été formulée ce week-end par Ibrahima Sène, le numéro 2 du Parti de l’indépendance et du travail à Rufisque pour une candidature unique, qui sera une alternative au régime libéral.

Ibrahima Sène, qui s’exprimait en marge de la conférence publique qu’il animait ce samedi dans la vieille ville sur la situation politique nationale, a soutenu que ces trois composantes de l’équipe consensuelle sont les forces politiques de l’opposition, les forces de la Société civile et les forces de sécurité.

« Nous avons imaginé organiser ces trois forces (...) pour en faire une force nationale capable de réfléchir ensemble sur le destin du pays », a indiqué le chargé des affaires économiques au sein du Pit. Le numéro 2 du Pit d’arguer que si les conclusions des assises nationales constituent une alternative républicaine et démocratique au programme de Wade, cette équipe consensuelle, qui sera être formée, doit provenir de ces trois composantes.

Par rapport aux différentes voix qui s’élèvent au sein de Bennoo pour imposer leur Secrétaire général comme candidat de l’opposition en 2012, Ibrahima Sène répond qu’en ce qui concerne son parti, personne ne les a entendus proposer leur Secrétaire général.

Mais en vérité, nuance-t-il, « aucune instance de parti n’a proposé son Secrétaire général ». Et Sène de préciser qu’en réunion des leaders de « Bennoo Siggil Senegaal », les responsables ont pris la décision de faire taire « ces militants qui s’agitent ça et là ».

Ibrahima Sène s’est offusqué de l’érection du Monument de la Renaissance. Et de préciser : « ce monument coûte 12 milliards, or le Premier ministre a sorti un programme pour dire qu’il suffit de 10 milliards pour sortir les populations de la banlieue des inondations ».

Maguette NDONG
Source Le Soleil

Article Lu 1497 fois

Lundi 19 Octobre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State