Référence multimedia du sénégal
.
Google

CAMPAGNE POUR LE BOYCOTT DES LEGISLATIVES: Le « Front Siggil Sénégal » accélère son rythme

Article Lu 1622 fois

La campagne électorale pour les législatives entamant sa dernière ligne droite, les partis membres du « Front Siggil Sénégal » accélèrent le rythme dans leur campagne pour le boycott des élections législatives du 03 juin prochain. Sans doute ragaillardie par le taux de participation poussif de vote des militaires, l’opposition entend porter l’estocade cette semaine avec une campagne d’affichage de et, surtout, une marche des jeunesses dudit front vendredi prochain. Une marche sur laquelle, toutefois, plane l’épée de Damoclès d’une interdiction préfectorale.



CAMPAGNE POUR LE BOYCOTT DES LEGISLATIVES: Le «  Front Siggil Sénégal » accélère son rythme
Les jeunesses des partis du « front Siggil Sénégal » (FSS) qui appelle au boycott des prochaines élections, ont décidé de marcher dans les rues de Dakar vendredi prochain. A cet effet, Cheikh Seck, Pape Sarr, Ibrahima Gueye, et Matar Tine, leader respectivement des jeunesses du Parti Socialiste, de la Ld/Mpt, du Pit et de Rewmi, ont adressé hier au nom des mouvements de jeunes des partis du « Front Siggil Sénégal », une demande d’autorisation de marche au préfet de Dakar. Une marche dans le département de Dakar le vendredi 1er juin 2007, qui, selon les signataires de la demande, a pour objet de « protester contre l’augmentation incessante des prix des denrées de première nécessité, la crise scolaire et la rupture unilatérale du dialogue politique. La marche va se dérouler de 15h à 18h. Elle prend départ à la place de l’Obélisque et se termine au palais de la République ou une mémorandum sera remis au président de la République». Avec l’itinéraire suivant : Place de l’Obélisque –Boulevard Général de Gaulle - Rond-point RTS - Rond-point Poste Médina – Avenue Blaise Diagne – Sandaga – Place Washington – Avenue de la République – Palais de la République. Sur le timing de la marche, Pape Sarr de la Ld/Mpt précise que la « marche entre dans le cadre d’un plan d’action global pour le boycott que les jeunes de l’opposition ont commencé à déployer depuis longtemps. Nous avons décider de nous exprimer par la marche sur ce qui se passe dans notre pays. Pour cela, nous avons déposé une demander d’autorisation en bonne et due forme devant l’autorité administrative ». Par ailleurs, MM.sarr, Tine et Seck font chorus pour dire que « la marche est un droit constitutionnel, le préfet n’a pas les prérogatives pour interdire une marche. Tout ce qu’il a à faire, c’est de prendre des dispositions pour que la marche pacifique se déroule le plus normalement du monde ». En tout cas, si d’aventure le préfet interdisait la marche, les leaders des jeunesses de l’opposition, « apprécieront et prendront une décision en intelligence avec leur base ».

V.M. FALL
Source: Le Populaire

Article Lu 1622 fois

Jeudi 31 Mai 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State