Référence multimedia du sénégal
.
Google

Bonne gouvernance : Ce qui différenciait Mamadou Dia avec les autres hommes politique

Article Lu 11774 fois

Le Msu a organisé cet après midi dans le cadre du premier anniversaire de la mort du premier président du Conseil un panel. Le journaliste Cherif El Valid Seye qui introduisait le thème : « Mamadou Dia le nationaliste et le père de la bonne gouvernance », a insisté sur la rigueur qu’accordait Mamadou Dia dans la gestion des affaires publiques.



Bonne gouvernance : Ce qui différenciait Mamadou Dia avec les autres hommes politique
Mamadou Dia est-il le père de la bonne gouvernance ? Cherif El Valid Seye répondra par l’affirmative à cette question. En effet le journaliste qui animait aujourd’hui dans le cadre d’un hommage rendu à Mamadou Dia par ses héritiers du Mouvement pour le Socialisme et l’Unité une conférence sur le thème « Mamadou Dia : le père du nationalisme et de la bonne gouvernance a laissé entendre que « Mamadou Dia qui après avoir dirigé le premier gouvernement du Conseil habitait les Sicap et quand son chef de cabinet Mody Dia lui a donné un terrain à Colobane, il a failli le limoger». « Quand tu vois maintenant les gens au bout de 6 mois d’exercice du pouvoir achètent des villas aux Almadies et ailleurs dans le Sénégal et que le premier chef de notre gouvernement ait refusé une parcelle à Colobane vous mesurez quel a été le soucis de la rigueur dans la gestion de cet homme », a-t-il ajouté. Pour le journaliste, une bonne partie de la conscience politique du Sénégal s’en est allée depuis la disparition de Mamadou Dia ». « Et il revient à nous tous de faire en sorte que cet héritage là ne meurt pas. Que la célébration de Mamadou Dia passe par la revivification de son message de bonne gouvernance et nationaliste.

Sur le nationalisme de Mamadou Dia, Chérif El Valid Seye a indiqué qu’ « il a prouvé par tous ses actes que c’était un nationaliste fervent ». La seule tâche, à en croire le journaliste qu’on aurait voir sur ce tableau c’était qu’il aurait fuit ce fameux voyage de De gaule à Dakar parce qu’il avait peur d’exprimer son opposition à De gaule ». « Il n’en est rien parce qu’au contraire cette absence est le premier signe de défiance vis-à-vis de ce que De gaule voulait parce que justement il n’entendait pas cautionner ce que l’ancien président français avait décidé à l’insu des autorités nationaux », a-t-il dit. Avant d’ajouter, « deuxièment si finalement il s’est rallié au Oui du référendum de 1958 c’est bien comme il l’a expliqué après une réunion difficile avec Senghor qui a duré 4 heures, il a été trop sentimental, il a cédé à l’amitié et non pas à la rationalité ».

Biram NDIAYE
Source Sununews.com

Article Lu 11774 fois

Mardi 26 Janvier 2010





1.Posté par Doudou wade le 26/01/2010 08:56
le président abdoulaye wade a ouvert les robinets ou c'est de l'argent qui coule,alors...L'on dit souvent que le PALAIS DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL,notre SYMBOLE est un énorme coffre fort ou les distributeur de billets n'on pas besoin de carte de crédit pour payer,il faut JUSTE ETRE UN ASSASSIN,UN POLITISIEN PUANT ,UN MENTEUR,UN DOUNGOUROU,UN SIBOROUCAT UNE PERSONNE VILE DE LA PURE SORTE ET ENFIN UN LECHE C.... VOILA

2.Posté par Doudou wade le 26/01/2010 09:05
SENGHOR,ABDOU DIOUF,MAMADOU DIA ,Me LAMINE GUEYE, ILS AVAIENT TOUS DE LA HAUTEUR,UNE DIGNITE,UNE POLITIQUE TRES SAINE POUR LE DEVENIR DU SENEGAL. PAS DE DOUNGOUROUS RIEN QUE DES TRAVAILLEURS.MAINTENANT AVEC le président abdoulaye wade,c'est l'air de la MAGOUILLE,DE LA BETISE,DE LA MAUVAISE POLITIQUE MEME DANS LES MOSQUEES,EGLISES ET CHEZ LES MARABOUTS. TOUTE CHOSE A UNE FIN ET ALLAH LE TOUT PUISSANT NE DORT PAS.

3.Posté par Lat Soucabé MBOW le 26/01/2010 09:09
Le Directeur de Cabinet du Président Dia était Mody Diagne et non Mody Dia.

Le nationalisme est un sentiment reflétant la ferveur pour la nation à laquelle on appartient, à son pays natal. Il est dirigé contre la domination venant de l'extérieur, de l'étranger. Cette attitude de refus justifie dans une large mesure le caractère agressif du nationalisme, ainsi que le radicalisme des nationalistes lorqu'ils luttent contre la domination coloniale.

Le nationaliste revendique le droit d'une communauté nationale à disposer d'elle même. Encore qu'il faille clarifier le sens de cette notion, car la sémantique lui donne pour synonyme soit la nationalité (ex : la question des nationalités dans les Balkans au début du XX° siècle) soit l'ethnie (ex : les nationalités ou ethnies autres que celle des Han en Chine). Mais les nationalistes ayant porté les mouvements indépendantistes en Afrique portaient plutôt la parole des nations africaines en gestation, même si aujourd'hui le nationalisme tend de plus en plus à exprimer un particularisme à soubassement ethnique ou linguistique (ex : nationalisme basque, ouighour ou québécois)

Bien que susceptible de confusion avec le nationalisme, le patriotisme formalise une reliance individuelle ou collective au territoire surdéterminée par une symbolique où se repèrent les liens établis par la parenté, diverses formes de représentation liées aux valeurs sociales et au patrimoine spirituel du groupe. Soit autant d'éléments qui créent des rapports affectifs à l'égard du territoire, de son histoire et de la culture reçus par la médiation des générations successives lui ayant donné sa personnalité géographique. Il en résulte une patrimonialisation de ce territoire érigé au plan conceptuel en patrie vis à vis de laquelle l'individu, son groupe d'appartenance ont des devoirs dont la défense de l'intégrité territoriale n'est pas le moindre. Ce devoir est au Sénégal rappelé dans le serment que doit prêter le Président de la République lorsqu'il entre en fonction.

Mamadou Dia était-il un nationaliste ? Assurément il l'a été d'un bout à l'autre. D'origine toucouleur, né à Khombole dans le Baol parmi les Sérèr et les Wolof, tidiane d'obédience, le Grand Maodo porté par le destin à la tête du gouvernement du Sénégal souverain a su, dans un acte de volonté de type prométhéen, confiner dans la partie privée de sa vie ces diverses marques de son identité. La construction de la Nation l'exigeait de l'homme d'Etat qu'il était devenu par la grâce de Dieu.

Tous ses contemporains, tous ses anciens collaborateurs, tous ceux qui n'ont pas eu le privilège de le connaître de près lui ont donné acte de sa probité morale, de sa droiture dans la gestion du bien commun public qu'il élévait au rang du rigorisme laïc.

D'origine modeste, il a su pourtant se mettre à l'abri de la tentation de l'enrichissement personnel aux dépens de la communauté nationale que le sort lui avait donné pour mission de guider vers le mieux être.

Pour cela et bien d'autres considérations ne tenant pas seulement du sentiment, le Président Dia n'est pas mort, car inhumé dans le coeur de ses concitoyens.

4.Posté par kara le 26/01/2010 10:39
Comme le disait un ami gabonais : c'est très très dangereux d'être juste parmi les injustes; il n'y a pas pire menace pour ces derniers.

5.Posté par xmen le 26/01/2010 11:48
C'est dommage le seul et ki restera le plus grand homme politique de tous les temps k le senegalais n'a jamais connu est MAMADOU DIA.Il avait a son temps lancé les veritables bases de la reussite sociale et le pari du developpement .il avait tres tot vu k les senegalais doivent manger a la sueur de leur front. Mais malheuresement les hypocrites les menteurs au nom d'un interet personnel ne l'ont pas laissé faire .je pense kon nous a empeché pour des ambutions politiques de connaitre des hommes comme MAMADOU DIA ; CHEICK ANTA DIOP et VALDIODIO NDIAYE ;a part ces hommes grands dans tous les plans je ne connais personne sinon des imbeciles fegnants qui etaient là pour eux ;leurs familles et leurs amis;ki ont pillé semé la corrupton ; la depravation des moeurs ki ne meritent pas du tout le respect des senegalais .ILs sont responsables de cette situation actuelle.Mais le plus imbecile hypocrite menteur ingrat ki ne croit a rien ki veut nous imposer son batard de fils est ce vieux chien abdoulaye wade.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:48 Le Gamou célébré le Dimanche 11 Décembre

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State