Référence multimedia du sénégal
.
Google

Bien que malade : L’athlétisme sénégalais est encore performant

Article Lu 1578 fois


Bien que malade : L’athlétisme sénégalais est encore performant
L’athlétisme sénégalais est certes malade du manque de moyens, mais il reste tout de même performant. De la médaille d’or sur le 400m d’Amy Mbacké Thiam en 2001 à celle de Fatou Bintou Fall aux Jeux universitaires de Belgrade en août 2009, suivie du bond réussi par Ndiss Kaba Badji aux Jeux de la Francophonie à Beyrouth le 4 octobre dernier, le compte est bon. Cependant, ces performances n’ont pas servi de motivation pour une meilleure préparation des athlètes en vue des futures compétitions internationales. Par ailleurs, présent dans seulement douze formations sportives, l’athlétisme demeure le parent pauvre des clubs sénégalais. Aussi, pour sa promotion à la base, le président de la Fédération internationale des associations d’athlétisme (Iaaf), Lamine Diack, a initié un projet dénommé ‘Kids athletics à l’école’.

Donald NDEBEKA
Source Walfadjri

Article Lu 1578 fois

Jeudi 18 Février 2010




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State