Référence multimedia du sénégal
.
Google

Berlusconi régularise en masse des sans-papiers

Article Lu 13201 fois

En Italie, 350 000 à 400 000 étrangers en situation irrégulière devraient sortir de la clandestinité pour des raisons économiques au cours des prochaines semaines. Pour Elena, septembre marquera la fin de sa clandestinité en Italie. Cette Russe de 34 ans est employée comme garde-malade dans une famille romaine. Six jours sur sept, elle assure une permanence de tous les instants auprès d'un couple d'octogénaires qui ont perdu leur autonomie. Cela fait deux ans qu'elle se trouve à leur service. Avec l'entrée en vigueur, le 8 août prochain, de la nouvelle loi sur la sécurité qui durcit les conditions de séjour des immigrés et prévoit l'expulsion immédiate des clandestins, elle craignait de devoir rentrer dans son pays. Comme Elena, de 350 000 à 400 000 domestiques et gardes-malades d'origine extracommunautaire devraient bénéficier de la régularisation «sélective» adoptée par la Chambre des députés.



Le gouvernement évite de parler d'une «amnistie» au caractère général qui tomberait sous le coup du pacte européen sur l'immigration et le droit d'asile adopté l'an dernier sous la présidence française pour discipliner les flux migratoires dans l'Union. L'initiative n'est pas comparable à la première amnistie décidée en 2002 par le deuxième gouvernement de Silvio Berlusconi juste avant l'entrée en vigueur de la première législation restrictive sur l'immigration, la loi Fini/Bossi. Près d'un million de clandestins en avaient profité.

De très nombreux emplois de gardes-malades

Elle ne ressemble pas non plus aux nombreuses «mesures d'assainissement» décidées entre 2006 et 2007 par le gouvernement de gauche présidé par Romano Prodi. Cette régularisation répond à une exigence exprimée par la société civile, en premier lieu par les familles de la bonne bourgeoisie angoissées à l'idée de perdre leurs domestiques philippins, somaliens ou d'Europe de l'Est. Carlo Giovanardi, secrétaire d'État à la Présidence du Conseil responsable de la famille, a le premier mis l'accent sur l'urgence de trouver une solution à un problème qui risquait de devenir un drame pour nombre de collaborateurs domestiques et un risque pour leurs employeurs, désormais passibles de prison pour employer un clandestin.

Dans un premier temps, la Ligue du Nord a cherché à s'opposer à cette régularisation. L'ineffable ministre de la Simplification des lois Roberto Calderoli, qui avait déjà provoqué en 2006 une vaste polémique internationale en arborant un tee-shirt reproduisant une caricature d'Allah devant les caméras de télévision, a créé un nouveau scandale en affirmant que la majorité de ces gardes-malades étaient en fait des «ouvrières du sexe et des courriers de la drogue» : «pas question de les régulariser. Qui travaille au noir en Italie doit repartir.»

Cette intransigeance n'a pas tenu longtemps face aux réalités du système économique. L'Italie est le pays d'Europe qui emploie le plus de gardes-malades. Pratiquement dix fois plus qu'en Angleterre. La nouvelle loi met des garde-fous. Il appartiendra à l'employeur de régulariser son collaborateur domestique en versant 500 euros d'amende libératoire auprès de l'Institut national de prévoyance sociale (INPS, l'équivalent des Allocations familiales) au titre d'arriérés de contributions. Cet employeur devra déclarer au fisc un minimum de 20 000 euros de revenu par an s'il est célibataire et 25 000 s'il vit en famille. C'est un plafond élevé dans un pays où quatre Italiens sur cinq prétendent gagner moins. Quant à l'immigré, il devra séjourner en Italie depuis au moins trois mois. Enfin, la demande de régularisation devra être déposée en septembre auprès des préfectures de police. L'INPS en attend un surcroît de contributions sociales évalué à 1,3 milliard d'euros d'ici à la fin 2012.

Source Sunuker.com

Article Lu 13201 fois

Jeudi 30 Juillet 2009





1.Posté par gigo le 30/07/2009 14:58
MOI J'AI UN TRES SERIEUX PROBLEME,MA FEMME M'A LAISSE PARCEQUE LES MEDECINS M'ONT DIT QUE JE NE PEUX PAS AVOIR D'ENFANTS.J'AI 32 ANS ET J'AI FAIT 4 ANS DE MARIAGE.JE DEMANDE DE L'AIDE A TOUT LE MONDE POUR POUVOIR RESOUDRE CE PROBLEME.MERCI

2.Posté par MOI PAUVRE PECHEUR!!! le 30/07/2009 15:02
PUISSE LE BON DIEU ACCORDER A TOUT CEUX QUI SONT EN ITALIE POUR TRAVAILLER ET GAGNER LEUR VIE DIGNEMENT LA REGULARISATION DE LEUR SITUATION. SPECIALEMENT AUX PARENTS AFRICAINS ET PLUS PARTICULIEREMENT NOS FRERES ET SOEURS SÉNÉGALAIS. AMEEENN!!!!

3.Posté par Teuss le 30/07/2009 15:25
gigo o faite c koi ton probleme stérile ou impuissance au juste

4.Posté par hotmax le 30/07/2009 16:54
je ne sai po pouroi les senegalais choisissent italie ou l'espagne pour se faire de l'argent( a moin ke se soi real madrid....mon ekipe preferer...)....je sui vraiment desoler pour eux ....et berluscoli est un prostituer..........

5.Posté par baly le 30/07/2009 17:19
gigo ya kelkun qui vend de truc sur tewmoutew.com un site d'annonces des sénégalais tu va trouver ton bonheur !

6.Posté par nièmè yall le 30/07/2009 18:50
regularisation massive jamais prononcè dans leur bouche xibar vous avez pas bien compris ou on vous l'a traduit mal le texte

7.Posté par Gerome le 30/07/2009 18:56
Fier d'etre senegalais et toi?viens nous le prouver sur facebook c'est tres important le sentiment d'appartenance..
http://www.facebook.com/group.php?gid=108422188982

8.Posté par HSJKH le 30/07/2009 19:02
http://kaotal.com/

9.Posté par HSJKH le 30/07/2009 19:05
ON NE REGULARISE QU AUX EMPLOYèS DE MAISON...LES FEMMES QUI S'OCCUPENT AUX VIELLES PERSONNES ET MALADES......ET AUX JARDINIENS ..ETC......

10.Posté par HSJKH le 30/07/2009 19:07
XIBAR.NET MEME LES INFORMATIONS DU PAYS MEMES ILS LES CONFONDENT L'AUTRE JOUR ON A PUBLIE QUE WADE EST REVENU SUR SA DECISION QUE LE FESMAN DEVAIT SE TENIR 2012......

11.Posté par Jules le 30/07/2009 19:30
la france doit s'en inspirer

12.Posté par fall le 30/07/2009 21:00
pourquoi regulariser seulement les employes de maisons ki travaille au noir et portant c dans les usines ou autres ke y a plus de travailleurs aux noirs. les italiens sont fausses il ne croient meme pas a cet loi berlusconi est un commercant les caisses de l etat sont vides il veut les remplir de cet facon c tout car chaccun de ses employes payera 500euras et en 2002 s etais 300euros seulement. italia un paese della mafia

13.Posté par HSJKH le 31/07/2009 08:12
http://www.convergencefm.com/

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State