Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Barack Obama met le cap à gauche dans son discours d'investiture

MONDE - Mariage homosexuel, changement climatique, contrôle des armes... Il a dévoilé un agenda progressiste...

Barack Obama rempile pour un second mandat. Lundi, il a prêté serment à Washington, devant 700.000 Américains rassemblés sur les pelouses du Capitole. Et si certains attendaient un discours rassembleur, le président a dévoilé un agenda progressiste qui va faire grincer des dents chez les républicains.



Barack Obama met le cap à gauche dans son discours d'investiture
MONDE - Mariage homosexuel, changement climatique, contrôle des armes... Il a dévoilé un agenda progressiste...

De notre correspondant aux Etats-Unis

Barack Obama rempile pour un second mandat. Lundi, il a prêté serment à Washington, devant 700.000 Américains rassemblés sur les pelouses du Capitole. Et si certains attendaient un discours rassembleur, le président a dévoilé un agenda progressiste qui va faire grincer des dents chez les républicains.

Mariage pour tous

C'est la première fois qu'un président parle des droits homosexuels dans un discours d'investiture. Réservé sur la question du mariage gay il y a quatre ans pour des raisons «religieuses», Obama a fait son coming-out. «Notre voyage (pour l'égalité, ndr) ne sera pas complet tant que nos frères et sœurs homosexuels ne seront pas traités comme tout le monde aux yeux de la loi. Car si nous avons vraiment été créés égaux, alors l'amour dans lequel on s'engage doit être traité sur un même pied d'égalité», a lancé le président, alors que la Cour suprême examinera deux cas cruciaux fin mars.

Pauvres vs riches

Obama veut également l'égalité des opportunités: «Nous ne pouvons pas prospérer quand une minorité vit bien et que l'immense majorité lutte. Le succès de l'Amérique doit reposer sur les larges épaules d'une classe moyenne forte.» Il a également réclamé l'égalité salariale hommes-femmes et une réforme du code fiscal. «Ce qui fait la force de notre pays, c'est qu'une petite fille née dans la pauvreté sait qu'elle a une chance de réussir car elle est Américaine, elle est libre, et elle est née l'égale de tous.»

Changement climatique et contrôle des armes au menu

Après avoir dû s'occuper d'une crise économique et de deux guerres, Obama veut désormais écrire sa légende. Il a longuement parlé de la nécessité de s'attaquer au défi du changement climatique. «Même si une minorité doute encore des preuves écrasantes, il en va de notre avenir économique et de celui de nos enfants», estime-t-il.

Le président a également évoqué les réformes à venir de l'immigration et du contrôle des armes, et la nécessité de soutenir une évolution démocratique dans les pays de Moyen-Orient.

Avec un tel agenda libéral, il devrait faire face à une forte opposition de la Chambre des représentants, contrôlée par les républicains. Il a pris les devants en les mettant en garde contre les dangers «de l'absolutisme et de l'obstruction.» Il aura l'occasion de se montrer plus rassembleur lors de son discours sur l'Etat de l'union, le 12 février.

20mn Philippe Berry

Lundi 21 Janvier 2013




1.Posté par david donahue le 21/01/2013 20:46
La question qui devait etre soulevee est plus ancienne et plus vitale pour les USA ,c'est l'immigration

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés