Référence multimedia du sénégal
.
Google

Bar « SAF SAP » de Pikine: Deux jeunes prostituées interpellées pour vol

Article Lu 12128 fois


Deux jeunes prostituées ont été arrêtées dans le fameux Bar « SAP SAP » de Pikine, pour vol et complicité de vol. Les mis en cause ont tendu un piège à un des clients du bar, avant de lui soustraire ses biens. Malheureusement, elles seront démasquées par le videur des lieux, qui a assisté par hasard à toute la scène.

De retour d'une mission d'investigation et de sécurisations, les policiers de Pikine ont arrêté deux jeunes prostituées dans le fameux Bar « SAF SAP » de Pikine. Les mis en cause, nommées respectivement A. Sall et N. G. Seck ont tendu un piège à un client dudit bar afin de lui soustraire ses biens. Des déclarations du sieur J. P. Guèye, plaignant, il ressort que la jeune A. Sall est l'instigatrice du forfait. Cette dernière l'a abordé dès son entrée dans le bar, faisant semblant de chercher un client. Ensuite, usant de tout son charme, elle l'a invité à danser sur la piste. Ne se doutant de rien, J. P. Guèye s'est laissé séduire par la jeune prostituée. Il n'a pas bronché lorsque cette dernière l'a entraîné prés des toilettes pour une séance de séduction endiablée. Cette mise en scène a permis à A. Sall de vider en douce les poches de son client. Au même moment, sa complice N G. Seck était aux aguets pour récupérer le butin. Les deux prostituées ont ainsi réussi leur coup sans que leur victime ne s'en aperçoive. Malheureusement pour elles, le videur du bar a assisté, par pur hasard, à toute la scène. Il a vu la nommée A. Sall soutirer une enveloppe de l'une des poches de son client, et le remettre à son amie N. G. Seck. Sur le coup, le videur a suivi cette dernière pour l'interpeller et lui reprendre l'enveloppe volée. A. Sall, elle, continuait toujours son jeu, afin de couvrir la fuite de sa complice. Quelques minutes plus tard, J. P. Guèye s'est subitement rendu compte que ses poches venaient d'être vidées. Il avait non seulement perdu son enveloppe contenants tous ses bulletins de salaires et le montant de 9 000 FCFA. C'est ainsi qu'il a empoigné A. Sall pour qu'elle lui rende ses biens. Très sûr d'avoir réussi son coup, cette dernière a nié toutes ses accusations. Mais elle a été mise à nue par le videur, qui avait déjà mis la main sur sa complice. Ainsi démasquées, les deux voleuses ont été cueillies par les éléments de la brigade de recherches et d'interventions de Pikine qui opéraient dans le secteur. Conduites et interrogées dans le commissariat, les mis en cause ont fini par avouer leur forfait. Par contre, la nommée A. Sall a plaidé l'innocence de son amie. Elle a affirmé avoir préparé son coup, seule, et sans l'avertir. Cependant, vu tous les indices graves et concordants qui favorisent leur inculpation, les deux demoiselles accusées de vol et complicité de vol ont été déférées au parquet.

Fatou Diallo

Source: L'office

Article Lu 12128 fois

Mercredi 7 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State