Référence multimedia du sénégal
.
Google

Baguette de pain : Les boulangers veulent fixer le prix à 200 F

Article Lu 11070 fois


Baguette de pain : Les boulangers veulent fixer le prix à 200 F
Face à la presse, hier, les professionnels de la boulangerie ont dénoncé la hausse des éléments qui entrent dans la fabrication du pain quotidien. Ainsi, ont-ils déclaré leur impuissance quand au risque éventuel d'augmentation et mis en cause la responsabilité de l’Etat dans cette hausse. Selon le vice-président de la fédération des boulangers et par ailleurs chargé de la communication, Alioune Thiam, ‘l'augmentation du blé, du litre de diesel, de l'électricité, de l'eau et des autres intrants grève le budget de dépenses du pain’. Et, ajoute-t-il, ‘depuis l'arrêt de la Sar, on s'approvisionne en diesel dans les stations d'essence. Cela nous coûte un peu plus de 567 francs le litre contre 360 francs auparavant’. La norme d'utilisation du carburant dans une boulangerie variant entre mille et 2 mille litres pour 10 sacs de farine, la hausse de 15 % constatée sur les factures d'électricité corse l'addition. ‘Avec tout cela, le gouvernement exige un prix fixe pour le pain’, fulmine le chargé de la communication de la confédération des boulangers. La marge bénéficiaire des boulangeries s'étant largement dépréciée du fait de la cherté des intrants, seul levier restant à actionner demeure celui du prix de la baguette de pain. ‘Il y a une sensibilité que nous avons par rapport au consommateur mais il faut bien que notre travail soit rentable’, justifie le vice-président des professionnels du pain. Aussi, souhaiteraient-ils un avis favorable des autorités pour ‘revaloriser le pain’. Selon le chargé de la communication de la fédération des boulangers, la baguette de pain à 200 grammes pèserait lourd. Néanmoins, il serait rentable de jouer sur la qualité du pain en augmentant la quantité de farine par baguette et le prix passerait à 200 francs l'unité. ‘Ainsi, avec un sac de farine, on va produire 200 au lieu de 250 baguettes et jouer sur la qualité. Ce n'est pas pour rien que si vous achetez du pain le matin, à midi, il est rassis. Le poids de la baguette de pain ne va pas avec la qualité’, explique-t-il. Et toujours selon Alioune Thiam, il faut une libéralisation dans la vente de la farine. ‘On nous oblige à acheter la matière première chez les mêmes fournisseurs. On doit avoir la latitude d'acheter de la farine où on veut’, dit-il. Cette mesure permettrait au boulanger, souligne-t-il, de produire du pain de différente qualité. Le consommateur aurait la latitude de choisir.
Sur un autre registre, les boulangers déplorent le fait que l'Etat ait autorisé les meuniers à homologuer les prix du sac de farine après une hausse de 16,5 % alors que ces derniers sont exonérés de Tva sur l'importation du blé et ne payent que 5 % de frais de douane. Le président de la confédération des boulangers du Sénégal, Amadou Gaye estime que ‘l'Etat doit faire un aménagement sur l'intrant des meuniers’ car jugeant ‘paradoxale et économiquement inacceptable la faveur’ des meuniers. Ainsi, ils invitent l'Etat à mettre la main à la pâte pour stabiliser les prix. La taxe ‘collectée’ ou taxe sur le pain a été suspendue mais les boulangers jugent cette mesure ‘sans incidence majeure’. Mais, par respect aux normes, les professionnels du pain disent ne pas pouvoir, de leur propre gré, augmenter le prix de la baguette de pain.

Khady BAKHOUM (Stagiaire)
Source: Walfadji

Article Lu 11070 fois

Jeudi 5 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State