Référence multimedia du sénégal
.
Google

Bagarre Autour De L’affaire Katy GuÈye La Police «arrache» Le Suspect Aux Gendarmes

Article Lu 11054 fois


Bagarre Autour De L’affaire Katy GuÈye La Police «arrache» Le Suspect Aux Gendarmes
Ce qui s’est passé samedi dernier à Kaolack est tout simplement inédit et témoigne encore des «bonnes» relations existant entre la police et la gendarmerie. Dans le cadre de l’affaire Katy Guèye, cette élève qui avait été violée puis poignardée à mort, la police, compétente du point de vue territoriale avait ouvert une enquête. Garant de la sécurité comme la police, la brigade de recherches de Kaolack avait aussi mis en place un dispositif de renseignement, surtout que cette affaire avait secoué toute la population de Kaolack. Alors que l’enquête de la police piétinait, les gendarmes, comme lors de l’affaire Binta Dia (un des hauts faits d’armes du commissaire Assane Ndoye) se concentrent sur le portable de la fille, qui n’avait pas été trouvé sur les lieux du crime. La Sonatel aidant, les gendarmes cueillent le nommé Jean Abdou Ndiaye, gérant d’un bar appartenant à Aïda Diop Demba Thioro, adjointe du maire de Koalack. L’enquête des pandores avait donc franchi un grand pas avant que la police n’entre dans la danse. Samedi dernier en effet, les autorités policières sont allées se plaindre devant le procureur de Koalack. Arguant qu’ils sont les seuls compétents en la manière, ils ont demandé au représentant du ministère public que la gendarmerie leur livre le suspect !

Travaillé par les policiers, le procureur demande aux gendarmes de procéder à la «remise» du suspect aux flics. Les pandores disent catégoriquement niet et demandent au procureur de leur laisser tirer cette affaire au clair. Le ministère public refuse et saisit la hiérarchie. C’est ainsi que la mort dans l’âme, les gendarmes «remettent» Jean Abdou Ndiaye, samedi dernier, vers les coups de 16 heures aux policiers qui poursuivent hier l’enquête. Au fait des intenses investigations en cours au niveau de la police locale, une source pense savoir qu’il y aura des développements dans les prochaines quarante-huit heures surtout que la police qui a pris le relais des hommes en bleu a presque fini de découvrir tous les pans de cette affaire qui a mis autorités et populations de Koalack dans tous leurs états.

Source: l'as

Article Lu 11054 fois

Lundi 29 Octobre 2007





1.Posté par karl le 29/10/2007 16:36
Politique Quand tu nous tiens
Tous le monde sait que la gendarmerie est de loin plus efficace que nos EMPECHEURE D'ECRIRE OU DE DANCER A NUIT EN VILLE.

quand c est pour chopper les journalistes ou les danceuses nos amis les policier sont des champions a la DIC , mais quand il sagit de tiré au claire la mort de bala , les marteaux de Talla , ou encore de liberere la conscience du juge ... la DIC se laisse volontier distancer par les Hommes en Bleu ,
Toute la population et meme les malfrats peuvent temoigner du serieux et de la crainte voue au gendrame.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State