Référence multimedia du sénégal
.
Google

Bacar Dia Face A La Presse: “ Le Sénégal Espère Le Financement D’une Centrale électrique Par Les Américains ”

Article Lu 1294 fois

Le gouvernement du Sénégal a accueilli avec sérénité le report du financement de la plate-forme de Diamniadio vers d’autres projets de développement. Parmi ces projets pourrait figurer une centrale électrique. C’est le principal enseignement à tirer du point de presse tenu hier par Bacar Dia, le ministre de l’Information et des Relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement.



Bacar Dia Face A La Presse: “ Le Sénégal Espère Le Financement D’une Centrale électrique Par Les Américains ”
Le Président Abdoulaye Wade a toujours préféré la construction d’une centrale électrique par rapport à tout autre projet américain. C’est du moins le propos du ministre de l’Information porte-parole du gouvernement.

Des correspondances ont d’ailleurs été envoyées aux autorités américaines à plusieurs reprises, insiste Bacar Dia, qui précise que le financement de la plate-forme de Diamniadio n’a pas été annulé, mais plutôt reporté vers d’autres projets de développement. Le porte-parole du gouvernement regrette le débat “ politicien ” qui entoure une affaire purement technique, faisant ainsi allusion aux propos passionnés entendus ça et là au sujet de la plate-forme de Diamniadio. Le ministre de l’Information et des Relations avec les institutions estime en outre que le Sénégal gagne doublement avec la prochaine édification d’une Zone économique spéciale et le report du financement de Diamniadio vers d’autres projets de développement.

La politique infra structurelle du chef de l’Etat a aussi été abordée avec ces ouvrages de dernière génération que l’Anoci est en train de construire sous la houlette de Karim Wade et du directeur exécutif Abdoulaye Baldé. “ Fini le temps des routes monocouches et bicouches au Sénégal, place aux routes en enrobé dense ”, s’est enthousiasmé Bacar Dia très en verve lors de son face à face avec la presse. Par ailleurs, le « Plan Jaxaay » a retenu l’attention du porte-parole du gouvernement. Pour lui, il y a toute une philosophie qui a accompagné l’exécution de ce plan cher au Président Wade. Il s’agit d’inciter nos compatriotes à ne plus construire dans les cuvettes.

A ce jour 3.000 logements sont en chantier avec un objectif de 5.000 maisons, a raison de 4 millions de francs l’unité au lieu de 15 millions en temps normal.

Des facilités sont accordées aux familles sinistrées qui peuvent payer 25.000 francs par mensualité pendant 10 à 12 ans. Qui dit mieux, se demande Bacar Dia.


MAMADOU LAMINE DIATTA
Source: Le Soleil

Article Lu 1294 fois

Vendredi 10 Août 2007





1.Posté par DEUG REK le 10/08/2007 10:43
SOUBHANALLAH,
RIBBAH BAKHOUL CI YARAM
LI LANLA NII ??????????????????????

2.Posté par Leweul le 10/08/2007 12:56
il est " gros et gras, le teint frais et la bouche vermeille " (v2340)


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State